Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Fowltus

(1) 2 3 4 ... 9 »
Beaucoup ↑ SaintEmoi : Pourquoi je lis
Bon, pour de multiples raisons, j'adore. Je garde ce poème sous le coude. C'est une épopée intime que vous mettez en commun par beaucoup d'aspects solidarisant. Trouver cela, c'est aussi 'pourquoi je lis'. Félicitations. Fowltus en EL (3/3/2018)
Beaucoup ↑ Absolue : Renaissance [concours]
Sans doute le meilleur poème du concours que j'ai lu. Le meilleur pour moi, lambda parmi les gargouilles lectrices. J'ai trouvé dans ces mots sans épines une immense paix Même si cela me rappel ma visite de la cathédrale d'Avranches, la transposition ne me pose aucuns soucis j’ai trouvé dans votre écriture de belles focales (les vôtres), de... (28/10/2017)
Beaucoup ↑ Lariviere : Poésie hybride (morceau 1)
La forme étriquée du poème me fait penser à quelque chose de plus étoffé au départ mais débarrassé ici de sa surcharge, de ses excès. Les deux premières strophes m'envoient directement vers la pierre philosophale que cherchaient les alchimistes d'autrefois. La parole dans ces premiers vers transformerait ou écarterait le vil pour en faire de l... (28/11/2017)
Beaucoup ↑ Carmiquel : Arpète
Souvent je trouve peu percutants les poèmes construits autour d'assonances, d'allitérations, de sons ressemblant à … Ici je trouve qu'il y a une vraie recherche pour ne pas tomber dans la facilité, quelque chose d'efficace et de profond, un regard d'auteur mis en mots et jouant sur plusieurs tableaux. Certains s'y laissent prendre, pas moi! ... (7/9/2018)
Beaucoup ↑ LenineBosquet : Le comptant pour rien
Pas si courant de lire un poème de révolte aussi bien léché. Souvent me semble-t-il, ils sont écrits un poing levé déséquilibrant l'autre main tenant la plume. Ici, tout parait pesé, réfléchi, ciselé, avec le recul nécessaire. J'ose dire que ce poème est beau par ce qu'il oppose à la beauté d'égales laideurs. Je parle très mal de ce poème qu... (20/9/2018)
Beaucoup ↑ Ombhre : Au fil des saisons
Il y a véritablement un poète derrière ces mots. Leur mise en commun parle, chante et murmure à qui prend le temps de les écouter. Les images qui prennent forme, sans falbalas, sont troublantes autant que saisissantes. Une petite réserve quant aux sonorités trop évidentes d’étain / déteint. Compliments à l'auteur! (6/10/2018)
Beaucoup Arielle : Sauvage [concours]
Je ne sais à vrai dire de quel monument vous parlez. J'en entrevois un dédié à un hypothétique oiseau mythique tel un Quetzal ou un Roc. Mais peu importe, l'écriture se suffit à elle-même, est suffisamment poétique pour décoller un instant de cette terre. Noyer les pistes, c'est aussi sauver le lecteur des flonflons, des chemins tracés par ava... (22/10/2017)
Beaucoup Cristale : Contre-jours
Je garde pour moi l'interprétation que je fais de ce poème tant il me semble douloureux. Le titre m'a attiré et trouve peut-être son explication dans 'les yeux clos' du dernier vers. Je lui trouve à ce poème une 'belle' pudeur, une retenue qui chez moi déclenche tout. Prenez comme chose insignifiante le fait que j'ai trouvé un peu trop 'sauti... (19/1/2018)
Beaucoup Ombhre : La saveur des jours
Simple, court et beau à la fois. Que dire de plus? J'aime beaucoup,'Et les lunes contraires','Et l’heure dépensière', ces deux vers forts, détachés du reste. Merci pour la lecture. Fowltus en EL (2/3/2018)
Beaucoup Ioledane : Éclats d'hiver
Poème sibyllin. D'emblée j'aime votre vérité du début: 'L'hiver Ne m'ennuie pas.' Il y a quelque chose d'opaque mais qui n 'empêche pas de s'infiltrer quelque lumière. 'Le printemps me traque, M'attaque, Enroule autour de moi ses bras fleuris menteurs ;' J'ai un faible pour cette strophe, parlante (à mes oreilles de lecteur). Merci d... (27/1/2018)
(1) 2 3 4 ... 9 »

Oniris Copyright © 2007-2018