Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Goelette

« 1 2 (3) 4 »
Beaucoup Francois : Westende
J'ai apprécié à la fois la richesse de cette structure particulière qu'est le double sonnet et la simplicité rafraîchissante des termes choisis. C'est étrange, on s'y sent presque en famille tout en étant charmé par la douce "chanson des vagues et du vent…" (30/1/2018)
Beaucoup framato : Perdus
Ces mots non perdus, que vous restituez avec tant de délicatesse et de puissance en même temps, sont magnifiques ! J'aime tant d'images que je ne peux toutes vous les citer, en voici juste quelques unes parmi mes préférées : "le soleil qui noircit Jusqu’aux ailes des anges" " l’éternité du vide qui parsème de ronces les illusions sal... (3/1/2018)
Beaucoup Gouelan : Au cœur des arbres
Ah les arbres, source constante d'un émerveillement manifeste dans votre poème avec la déclinaison des diverses essences du "cèdre"... à "l'arbrisseau de l'aurore" J'adore cet extrait "Rêve plume s’enfloconne dans la cour platane", quelle finesse dans l'image! Néanmoins la répétition des substantifs accolés comme "souffle miel", "fr... (12/3/2018)
Beaucoup Cristale : L'écho bleu de la nuit
Bonjour Cristale Votre texte est parfaitement abouti dans la maîtrise de la poésie classique dont vous êtes La Virtuose. Des strophes et images de grande finesse et musicalité ainsi : "Des cascades d’embruns inondent la colline, Comme les cheveux longs d’un archange ingénu Que caressent les doigts de la brise opaline." La fin enlac... (18/3/2018)
Beaucoup Robot : Jour sombre
J'aime beaucoup votre texte pour la petite musique triste de certaines images " les reliefs sont vêtus d’imperméables gris" "l'étain du brouillard" "la forêt ...semble s’effilocher" "la suie de ma mélancolie" J'apprécie également l'allitération de la strophe 4 qui fait entendre ces "souffles" en attente de la pluie. Merci Robot pour ce pa... (21/3/2018)
Beaucoup PIZZICATO : Andalucía, un vieil homme te chante
Tout a été dit, qu'ajouter sinon que je suis tout à fait sous le charme de cette si belle déclaration d'amour à une région superbe mais où les fleurs, oliviers et monuments ne cachent pas les moments douloureux "Quand la misère et puis la faim étouffent trop le cœur, quand on n’attend rien" ... Très belle composition musicale, bravo aus... (11/6/2018)
Beaucoup Ombhre : Au fil des saisons
Joli tableau "quatre-saisons" à déguster tel "le soleil en sorbet" La fin est saisissante de dure beauté "Les os des arbres dressés. Peinture d’hiver." (10/5/2018)
Beaucoup Pouet : Petit Corps Sain (Cliché-sous-Bois)
Le rythme de ce slam qui semble s’essouffler au fur et à mesure traduit bien ce que veut exprimer ce jeune des cités mais, à mon avis, les jeux un peu faciles sur les sons desservent cette criante "missive du macadam" (23/5/2018)
Bien leni : Rêver sa vie
Fraîcheur et simplicité des termes rehaussent la profondeur d'une amitié indéfectible, cela me plaît beaucoup. J'apprécie en particulier " Vivre à contre-malheur ses plus beaux contre-jours" La version chantée est agréable, elle nous procure bien du plaisir Mes amitiés Leni (25/10/2017)
Bien Marc : Brume de cerveau
Cette "Brume de cerveau" allie de façon étonnante * une ambiance inquiétante créée par de nombreuses images "Parures en lambeaux tombant sur les taillis Où se perdront les pas des vivants égarés…"... et termes " errance nocturne" "hideux et maléfiques" "cris funèbres"... * et une écriture bien plus prosaïque " les jambes en coton" "une vie... (30/10/2017)
« 1 2 (3) 4 »

Oniris Copyright © 2007-2019