Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de LEPOETEPOETE

Passionnément emilia : Une invitation au bonheur
Emilia, J'adore ce texte que je ressens comme si j'étais concerné en y voyant assurément cette étincelante flamme même si cela ne rime pas avec âme. Peu importe la forme, le monde beaucoup besoin de passion et de fond que de l'envie de paraître. C'est le ressenti qui compte, bravo Emilia. (30/12/2018)
Passionnément Eki : À la lisière de mes silences
J'aime bien la nostalgie sentimentale qui se dégage de cette poésie libre et qu'il faudrait faire lire au monde entier ou publier dans des revues internationales (12/11/2018)
Beaucoup Hananke : Inspiration d'automne
superbe sonnet en sachant que la plupart des poèmes sont souvent tristes ou pessimistes , cependant quand c'est parfait il faut le dire, la poésie est si rare dans la vie de chaque jour et nous avons besoin de vrais poètes dans notre société, bravo (5/1/2019)
Bien patounette : Ma mère, couturière et entière
bien sûr c'est émouvant, personnel, sentimental et cela évoque de tendres souvenirs pour ce métier en voie de disparition. j'adhère au devoir de mémoire et c'est plus facile d'écrire sur une couturière que sur un éboueur. FRENCHKISS m'a fait rire avec commentaires et le poème de Paul VALERY. Je pense qu'il faut relire le poème de MARIE NOEL sur ... (6/1/2019)
Un peu Hiraeth : Sonnet de la fin du monde
Dieu parle à l'homme c'est bien pour celui qui connait Dieu personnellement. Peut-être que l'homme pourrait agir avant la fin du monde, NON ? Seul l'espoir fait vivre avant de s'avouer vaincu par un destin. Le poème est bien écrit même si l'auteur reste contemplatif (5/1/2019)
Un peu PaulMUR : Ton corps
Je trouve que la douleur est bien décrite mais j'y cherche encore le véritable Amour, l'auteur parle plus de lui que de l'être aimé, cela me dérange un peu surtout avec six fois le mot corps dans ce texte au lieu du mot coeur. J'ai parfois entendu les cris de l'auteur qui se jette à corps perdu dans ce poème. (6/1/2019)
Un peu bipol : Le paradis
faire jouir ses neurones sur ce texte me parait impossible mais je respecte les souffrances de l'auteur si l'écriture l'aide à survivre. Je suis dans un troupe, je fais des spectacles, je ne pourrais trouver des spectateurs pour tenir une heure ou deux sur le thème de la mort, voire du suicide. Un poète doit donner de l'espoir et penser aux autr... (6/1/2019)
Pas hersen : Chant de tulipes
Corto a raison. je pense que l'auteur pouvais développer, et pour dire cela il fallait aller à l'essentiel je t'aime Adieu ce genre de poésie libre sur ce thème est courante, que dire sans être démodéré de ma libre conscience ? (6/1/2019)
Pas jeanphi : Samedi 4
je partage l'avis de PALRIDER, un peu confus, des idées en vrac, des lourdeurs mais comme souvent l'auteur se fait plaisir et peut jouir avec intérêt de sa propre écriture. C'est pas du Pablo NERUDA (6/1/2019)
Vraiment pas Diogene : Kòsmos
PAPIPOETE connait le sujet et comme lui quand je lis que le Christ rit jaune sur sa croix, je suis vert de peur. Heureux les illuminés, le royaume des cieux leur appartient ! et pour écrire cela, évidemment, pas besoin d'avoir la Foi du charbonnier sauf si le charbonnier a une crise de foie. Heureusement que le Chris n'a pas été pendu, nous aur... (6/1/2019)

Oniris Copyright © 2007-2019