Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de ANIMAL

« 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 9 »
Beaucoup Lapsus : Matin clair
Un souffle épique pour ces vers magnifiques contant de bien sombres heures de notre histoire récente. J'aime le parallèle de la chasse et du combat, l'insistance sur certains termes, tels "ange, venge, change, matin clair, fer, air..." Une atmosphère à la fois pesante et aérienne pour un poème de toute beauté. Merci. (12/9/2009)
Beaucoup Arielle : Kaléidoscope
Beaucoup de musicalité dans ce joli poème tout en ombres et lumières. A haute voix, il est chantant et équilibré, sauf sur ces vers : et la rose des vents s'effondre sur sa tige essaimant des flocons irisés des vertiges qui pour moi auraient gagné à l'oreille à être distribués ainsi : et la rose des vents s'effondre sur sa tige es... (21/2/2010)
Beaucoup TristanKiliak : Aurore
Un peu effrayée d'abord par la longueur, je me suis laissée prendre avec complaisance au piège de ce poème à la saveur amère. L'amour perdu qui colle à la peau, le souvenir de l'absente qui colle à la vie de tous les jours... Il y a beaucoup de vers magnifiques dont je retiendrais : "L’heure est venue de m’arracher Aux mâchoires de l’h... (10/3/2010)
Beaucoup LeopoldPartisan : Thomas
Un texte original qui décrit parfaitement une situation explosive : la rencontre de deux protagonistes, l'adolescent et l'arme personnifiée. Pour moi, la clé est dans la première strophe : sans balle, le canon ne peut vivre, sans moëlle, l'os ne peut vivre. Et tous deux dansent un ballet mortel, d'où pour moi le "nous", qui parle toujour... (17/2/2010)
Beaucoup pieralun : Le croc du crocodile
Une fable aussi agréable sur la forme que profonde sur le fond. Je suis tout à fait d'accord avec domi pour les morales à y trouver. Il y a en effet quelques vers moins harmonieux à l'oreille, mais cela peut se régler aisément. Et j'aime bien le "fâcheux" crocodile, puisque de toutes façons les animaux sont anthropomorphisés dans les fables.... (28/2/2010)
Beaucoup Lhirondelle : Dis-moi comment...
" - Dis-moi comment peindre un frisson ? " Je suis admirative devant tant de légèreté et tant de simplicité apparente pour un si joli questionnement. La forme dialoguée est vraiment agréable à lire et permet de visualiser toute cette scène avec un parfait réalisme. Du grand art. Bravo. (30/3/2010)
Beaucoup Reggio : Qui paiera pour les pots cassés ?
Ce poème est pour moi véritablement étrange mais je lui trouve un charme fou. L'image du pot est superbement employée dans cette histoire d'amour et la répétition des mots pot, vin, amants, rajoutent de la profondeur au thème et appuyent le propos. Une très belle poésie qui coule toute seule, comme un bon vin... (26/3/2010)
Beaucoup Orkan : Le dieu de mes parents
Bravo, j'adhère à la forme comme au fond. Un bel ode à la vie et aux valeurs humaines. Le bonheur se cache-t-il dans les anciennes croyances ? Si cela pouvait être si simple... mais l'idée est plaisante. Le style est léger et entraînant, la parole truculente. J'aimerais entendre ce texte en musique, car je me demande sur quel air. J'aime ... (13/4/2010)
Beaucoup Chene : Atolls et archipels
Pour moi qui aime les minéraux, le monde végétal et la nature en général, quel plus bel hommage à la femme et à l'amour que ce poème ? Un vocabulaire riche, des images choisies, des couleurs, des sons et des odeurs émaillent ce texte peut-être pas accessible à tout un chacun au premier abord mais Ô combien rafraîchissant. A voix haute, cer... (17/6/2010)
Beaucoup LeopoldPartisan : Ligne
Texte très curieux qui a quelque chose de fascinant. J'ai l'impression que c'est la roche qui parle et qui raconte, témoin immuable de l'histoire. Même si je ne suis pas certaine de tout avoir compris, même si la musicalité est un peu cahotique à mon goût, je me suis laissée charmer par ce poème. Mon imaginaire s'est retrouvé en ces lignes. ... (19/8/2010)
« 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 9 »

Oniris Copyright © 2007-2019