Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de marogne

(1) 2 3 4 ... 28 »
Passionnément Cyberalx : Dent pour Dent
Jubilatoire. Ca doit se passer dans un film américain des années 50, dans une banlieue nickel-chrome, où les passants s promènent avec des bouteilles de bière dans des sacs de papier marron, et où les grosses cylindrées rivalisent d’éclats. Non, c’est une Amérique à la Vernon Sullivan, avec toute l’ironie voulue. Non, ce n’est pas ça, c’est d... (7/8/2008)
Passionnément DaisyLewis : La douleur de l'eau [concours]
Un plaisir pur. Un thème banal parce que tellement politiquement correct, mais sublimé par une écriture magnifique et une originalité remarquable. Oui, on peut faire dans le "fleur bleue" quand on le fait avec talent, et ici, au delà du cliché c'est un texte qui porte. (8/2/2009)
Passionnément aldenor : 729 et 271
Ce que je n'ai pa aimé: les jeux de mots entre le titre et les noms des personnages. Et c'est tout. le reste est jubilatoire, fou, surréaliste, poétique, presque un fil de Fellii. Bravo! (7/10/2008)
Passionnément Tchollos : Le gouffre de Matt
Un préliminaire, j’ai lu les trois opus publiés à date à la suite ; je commente chacun, dumoins j’essaye. Donc ce premier opus pour commencer. Et bien je dois dire qu’il m’a poussé à lire immédiatement la suite, le style est entraînant, même si parfois le rythme a tendance à se ralentir à la limite, l’extrême limite du « convenable », mais ç... (2/11/2008)
Passionnément Twinkle : Le mariage du roi des trolls
Et bien bravo pour ce joli conte. Je ne suis pas sur qu’il faille aller rechercher des messages philosophiques, des leçons de vie, mais ce n’est pas nécessaire. C’est un plaisir simple et pur que de lire ce texte, un peu à la façon des hommes des montagnes. Et puis c’est sur on pourrait étudier le texte, rechercher les symboles, les indices s... (2/11/2008)
Passionnément Cyberalx : Son jardin [concours]
Et bien mon bonhomme, que d’émotion à lire cette nouvelle au dessus de la mer Baltique en direction de la mer du Japon. Voyage de New York à la Provence, que l’auteur a su merveilleusement évoquer dans ces quelques lignes. Et puis au milieu du texte, le besoin frénétique d’aller voir la fin, pour être sur, et ensuite continuer la lecture. Et à l... (29/1/2009)
Passionnément Perle-Hingaud : La grande muraille de Chine
Superbe. Ce n’est pas Mutianyu, ce n’est pas Simantai, mais la muraille que l’on voit, inaccessible, là-haut, sur la crête des collines, et qui témoigne des souffrances d’un peuple, et de la beauté du génie humain, comme si on ne pouvait séparer l’infâme du merveilleux. Et c’est ce que l’auteur nous offre ici, nous faisant côtoyer cet abomina... (1/1/2010)
Beaucoup ↑ Flupke : Gifle ultime
Un seul regret, on comprend beaucoup trop tôt la fin, et ce dès la première partie, c’est dommage. Mais l’ensemble est très réussi, à la fois sur la forme et le fond. Sur le fond d’abord, j’ai vraiment apprécié la première partie, peut être parce que je me sens un peu en phase avec le narrateur, et parce ce que de retour de Bombay, j’ai voulu... (27/11/2008)
Beaucoup ↑ Tchollos : Trompe la mort, trompe l'ennui
Et bien, malgré la répétition des scènes, je n’avais pas vu venir la fin. Une description presque clinique du work-alcoolic comme diraient les anglo-saxons, qui se termine en apothéose. Au moins il aura existé une fois. Un texte qui au-delà du plaisir de la lecture, grâce à un style plaisant et bien maîtrisé, nous pousse à réfléchir, tout autant... (26/8/2008)
Beaucoup ↑ calouet : À l'ombre des épouvantails
J'ai eu besoin de deux pages pour rentrer dans l'histoire, trouvant le début un peu lent, puis je n'ai plus pu m'en défaire et ai du le finir à contre-courant dans les couloirs du RER à 18h.... Bravo pour ce texte, qui nous égare un peu au départ, qui nous envoit sur une fausse piste à la découverte du livre, et qui ensuite nous amène à l'horrib... (27/6/2008)
(1) 2 3 4 ... 28 »

Oniris Copyright © 2007-2018