Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de LEVENARD

Passionnément M-arjolaine : Amande
Je trouve que ce Docteur Bois a des airs de Boris... C'est tellement justement outrancier que c'en est délectable. Et ça ne finit pas de s'aggraver, ça redémarrage à chaque coup. La visite à l'infirmière est tout simplement géniale. On se dit ce coup là c'est parti, ça va redresser la barre ( en fait on se dit surtout non, non !) et impeccabl... (20/1/2011)
Beaucoup poupoune : L'île
Bien mené. Bon suspense. Ecriture efficace. Un regret, un seul, et qui peut s'appliquer plus généralement ( je veux dire au-delà de cette seule nouvelle) : l'usage abusif du mot surréaliste ( 2 fois dans le texte). (16/11/2009)
Beaucoup NICOLE : Débuts
J'ai trouvé ce texte sur un fond relativement classique très bien mené ( l'usage des apartés en particulier qui donne au texte son originalité). Le parallélisme des pensées est d'un effet réussi, notamment au moment de la première rupture. Qualité également de l'écriture. Seul regret, la dernière intervention d'Emmanuel, un peu trop lyrique ... (27/11/2009)
Beaucoup HicEtNunc : Der Komplex des Unvollendetes
Pour moi, un bon récit, et une fin en fanfare particulièrement libératrice. Le ton employé dans les lettres ( déjà un point positif le style épistolaire) avec les tics de l'une et l'autre des professions m'a paru convaincant. La dissertation sur le complexe de l'Inachèvement, bien que long comme un traité médical se supporte encore assez a... (25/1/2010)
Beaucoup jaimme : Clean war
J'ai trouvé ce texte particulièrement efficace, d'une lecture haletante. J'en trouve la chute qui nous renvoie à une forme de barbarie technologique tout à fait possible, voire probable, cinglante et en phase avec le reste. J'aurais aimé que l'on puisse interpr'ter le sort fait aux prisonnières (connu d'après des films), mais une partie du dia... (19/12/2009)
Beaucoup costic : L'impossible exil
Cette histoire m'a plu. Humaine, pas caricaturale. On partage le sourire de Milos à l'arrivée. Si le destin avait toujours cette tronche d'amuseur bénin, on apprécierait. (28/1/2010)
Beaucoup DTW : Le radar amoureux
Bon crescendo. Ecriture efficace. Pas de longueur préparatoire trop appuyée. J'ai senti la mort venir, je ne la savais si cruelle. Félicitations. (7/7/2010)
Bien Coline-Dé : La petite casserole
On est à la frontière de la poésie en prose, c'est à dire du texte qui se justifie par ses mots, son rythme, ses cadences, sa musique, en faisant fi de toute volonté démonstrative. A ce titre là, justement, la fable tangenterait la nouvelle ( une nouvelle en vers rimé !). Au fond la poésie en prose ( et donc ce texte), c'est exactement comme ... (26/10/2009)
Un peu liryc : Le citoyen
Quel gâchis que la dernière partie du texte... Pourquoi cette morale à deux balles ? Tout le début est OK, j'avoue que je n'ai pas pensé au jeu video avant qu'on me l'annonce : l'écriture était donc efficace. Cet espèce de "road movie" d'un type à la déglingue, agissant sans motif, c'était tout à fait bon, ça réveillait bien la curiosité, on ... (15/11/2009)

Oniris Copyright © 2007-2018