Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Myriam

(1) 2 3 4 ... 6 »
Passionnément jaimme : Dieu et la rentrée des classes (3)
A nouveau de longues minutes hors du temps... mais dans la vie, en plein dedans... J'ai lu le texte 3 fois, et 3 fois de nouvelles fulgurances me sont apparues, de mots si ciselés qu'ils font jaillir des feux d'artifices de poésie, de familiarité et d'étonnement. Le va-et-vient entre l'apparence physique de ces enfants et leurs pensées secr... (29/9/2009)
Passionnément jaimme : Dieu et la rentrée des classes
Une grande claque que ce texte. J'ai tout pris en pleine figure. Tout ce que je perçois, chaque jour, en chaque élève, est déterré, exhumé, étalé au grand jour... Je ne sors pas indemne de cette lecture. J'en sors dévastée. Parce que ce qu'on veut parfois oublier face à "la classe", pour sa propre survie, son confort, est bien là pourtan... (25/9/2009)
Passionnément jaimme : Dieu et la rentrée des classes (2)
Je poursuis ma lecture... Encore une fois, j'ai tout aimé. Savouré davantage que pour le premier texte, parce que je savais, cette fois, à quoi m'attendre. J'adore les ruptures de ton et de style, et la mise en scène du narrateur, ( le point de vue omniscient n'a jamais aussi bien porté son nom... je penserai à ces textes à chaque fois qu... (26/9/2009)
Passionnément jaimme : Aquila
Quel récit hallucinant! Je suis transportée et bouleversée par cette histoire d'amitié rare. Les références nombreuses à l'Histoire, parce qu'elles demandent une concentration certaine à la profane que je suis, m'ont incitée à me plonger corps et âme dans la nouvelle, et l'écriture brillante, imagée, tendre et emplie d'humour a fait le re... (17/10/2009)
Passionnément jaimme : J'habite une maison enchantée. Et je pleure tous les jours
Un titre beau et mystérieux... Une première partie tourbillonnante, où le suspens et le malaise de ne pas comprendre, ne pas savoir, tout en ressentant la douleur et l’enfermement se mêlent au merveilleux et à l’absurde… phrases sublimes qui s’entrechoquent et se contredisent et nous emportent loin. Puis vient la révélation terrible, et ... (23/12/2009)
Passionnément jaimme : L'étable
Une nouvelle vertigineuse et passionnante. L'immersion immédiate au sein de ce monde étrange, à travers les sens de dingue-c lance l'intérêt du lecteur qui découvre peu à peu cette société unique et sidérante, aidé en cela par l'alternance des points de vue intérieur/extérieur. L'amitié improbable qui se noue entre le passeur et le supe... (7/9/2010)
Beaucoup ↑ Cortese : Quand il est trop tard
Texte beau et déchirant. Écriture fluide et solide, imagée juste ce qu'il faut, qui laisse toute leur place aux sentiments et émotions. Un moment fort. (juste une toute petite remarque, la phrase d'accroche, à mon avis trop banale et inutile. Le titre suffirait peut-être.) Merci de cette belle lecture. (22/1/2010)
Beaucoup ↑ MBS : Dimanche
Quelle sensibilité et quelle justesse dans ces mots qui disent la lenteur, le silence, la solitude nécessaires au rêve et à l'écriture. A l'écriture du rêve. Il a y dans ce texte des phrases que j'aurais aimé écrire: "Elles ne peuvent pas comprendre que dans ma solitude muette je vis plus qu’elles ne le feront jamais dans leur agitation co... (7/11/2009)
Beaucoup ↑ jaimme : Dieu et la salle des profs 1
Ah! Dieu, le retour! Quel bonheur!! Je retrouve, intacte, cette jubilation continue de lectrice, celle qui me fait reconnaitre un texte de Jaimme. Évidemment, je suis un peu juge et partie: cette salle des profs... c'est en partie la mienne! Tumultueux cocon, que l'on voudrait hors du temps, mais où l'horloge règne en despote. Je retr... (10/11/2009)
Beaucoup ↑ geob : Une journée sur les planches
Un récit subtil et sensible, qui prend son temps, évitant les clichés, tout à l'écoute de ce personnage à la fois ordinaire et unique. J'ai éprouvé pour cette Amna une grande tendresse, beaucoup d'empathie, une crainte aussi, peur qu'elle en vienne à tomber du mauvais côté... La fin, et c'est sa force, ne clôt rien, alors je continuerai à me... (11/10/2010)
(1) 2 3 4 ... 6 »

Oniris Copyright © 2007-2018