Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de bulle

(1) 2 3 4 ... 19 »
Passionnément Pluriels1 : La Pierre des Enfances
C'est un livre grand ouvert.. Géant.. Les couleurs en liberté, des pages à colorier encore, entre les pages. Ce sont des battements à chaque ligne, à chaque retour ligne.. Des respirations, des transpirations.. Mon dieu qu'il est difficile de dire ce qu'un tel texte peut renvoyer ! "Et de la case à la terre, Et de la terre à la r... (23/1/2010)
Beaucoup ↑ Meaban : Les halliers
Une très belle nostalgie, un vague à l’âme puissant, et des images plus que criantes. « Les ruelles étroites avares de soleil » « Nous étions les semailles de nos pères chiendents » « Errants loin de l’école sautillant sur les rails Mauvaises graines d’enfants sarclés par la vindicte » Je n'ai pu m'empêcher d'y voir là un extrait de « La ... (19/12/2010)
Beaucoup ↑ thea : La photo
"Assise sur le temps".. la clé centrale du texte pour moi.. Malgré l'apparente immobilité, tout s'entend en mouvements discrets, de l'intérieur.. Un développement délicat qui se découvre au fil des lignes, et du rythme surtout, jusqu'à se demander qui de l'auteur et de ce 'paysage' regarde et pénètre l'autre.. C'est un miroir-boomerang,... (3/1/2010)
Beaucoup ↑ gilbertb : Comme jadis l'Indien
J'ai eu des frissons dès la première lecture. Je découvre une écriture fluide, des images très évocatrices, et une atmosphère dense qui diffuse une émotion intense. "je colle mon oreille à la peau rêche du monde" "des enfants sans mémoire que le futur déjà condamne" Je trouve le final très fort. Un beau moment, pour moi. J'ai beau... (2/3/2010)
Beaucoup ↑ Lapsus : Il est des retours
Ce texte est un plaisir de lecture autant pour les yeux que pour les oreilles... ^^ Une belle terza-rima déclinée harmonieusement, mais surtout maîtrisée de bout en bout. Aucun accroc, les vers coulent de manière fluide. Et ce vers-ci est particulièrement généreux : "Il est des retours beaux comme un regard de femme". Merci pour ce r... (20/9/2010)
Beaucoup ↑ ZeManHue : Les nouvelles du monde
Je vais tout d'abord dire combien l'illustration par fichier sonore est très importante pour suivre non seulement les lignes (le message) mais également (et surtout) l'esprit du texte. L'interprétation (la voix me rappelle celle d'Arthur H), renvoie une très belle émotion. Alors oui, on pourrait (je pourrais) trouver le propos "simpliste" ... (22/8/2011)
Beaucoup ↑ Charivari : Couleurs andalouses
Ces couleurs-là ne sont pas qu'andalouses, de ce que j'en perçois. Elles semblent refléter aussi des états d'âme. Une boucle se forme de l'intérieur vers l'extérieur, et inversement. Chaque couleur ayant sa signification particulière, associée à un sentiment, une émotion, une sensation, se mêle à celle de l'état d'esprit de l'instant, ou du ... (16/9/2011)
Beaucoup pieralun : Cœur de brique
Je ne peux rester insensible à cet 'hommage'.. (Quel beau titre !) Le rythme en octos, est là pour nous entraîner sur les traces de ce chanteur atypique (- compositeur) reconnu.. La ville Rose que j'affectionne, est parfaitement évoquée. Je l'ai bien reconnue aussi dans ces lignes. "La rudesse des jacobins," "De briques rouges " J... (5/2/2010)
Beaucoup LeopoldPartisan : Nathan et les récifs
Un récit qui pourrait s'apparenter à un conte.. mais qui se trouve face à la réalité de l'érosion du temps, par le feu d'un regard.. L'histoire de Nathan tient à être (re)connue.. J'avais envie de le découvrir plus en avant.. Cette page-ci, aux récifs, est une tranche sensitive très forte, que j'ai beaucoup appréciée, tant par les image... (31/8/2011)
Beaucoup Arielle : Les montres molles
Le temps personnifié.. Une approche épurée et pourtant consistante que j'aime beaucoup.. "et de déboutonner le carcan de ses heures" "pour conjuguer le monde aux modes ingénus" Ce rythme décousu apporte un plus aux mouvements.. Un texte qui me ravit, après le baiser du soir, un plaisir renouvelé ici.. (11/12/2009)
(1) 2 3 4 ... 19 »

Oniris Copyright © 2007-2018