Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Bidis

Passionnément ↑ Cristale : Du monde au balcon, un soir de bal [concours]
Un merveilleux moment de lecture. On est pris par le rythme, on est séduit par les images, la légèreté du style et la joliesse des mots. On est curieux de l'histoire qui se déroule et l'on rit. Donc parfait pour moi. Que dis-je : plus que parfait ! (20/1/2015)
Passionnément ↑ Lotier : Roue de la fortune
Ce que j'admire le plus dans ce poème, c'est que le texte ne souffre pas de la mise en page, cette sphère parfaite qui éclate à l'oeil, appelle la lecture et réjouit l'esprit. Quel travail ou quel talent !!! Sans doute s'agit-il des deux... (7/5/2014)
Passionnément ↑ Nico : Quand Nico joue...
J'adore cette façon ludique et légère de mettre les jolis vers d'Isfranco en scène. (Je suis revenue une demi douzaine de fois avant de comprendre la façon de procéder pour pouvoir lire le poème en entier...) (3/9/2009)
Passionnément ↑ Lariviere : La Plage
C'est trop mignon ! Et c'est superbe aussi. Un petit ruisseau qui menace de devenir un fleuve... Bravo Thaïs ! (27/10/2007)
Passionnément Goelette : En ailleurs
Un très, très beau texte, qui remue la nostalgie dans le coeur de tout exilé, de tout expatrié, même si sa terre natale est une Belgique toute proche (je parle pour moi). Tant ici est prégnant l'amour des racines et le sentiment d'appartenance à son pays natal... Magnifique ! (13/1/2018)
Passionnément deep : Concours n°23 [concours]
Mais que c'est bien ! Pour moi, ce poème est un régal. Rien à redire, je me borne à relire. Mes recherches sur le Net se sont arrêtées à Assouan et j'attends tranquillement de savoir de quel monument il s'agit. (19/10/2017)
Passionnément Zorino : Le poèmier
Et moi qui croyais mon vieux coeur tout sec et rabougri... me voilà en pleurs ! Car, emportée par les si jolis vers, la mélodie du texte et la trouvaille de l'arbre à poèmes, j'attendais avec grande curiosité de savoir quel était ce dernier vers si spécial... Quand mon père est mort, je n'avais pas quatorze ans. (13/10/2017)
Passionnément Ramana : Si peu de choses
Parce que c'est très bien écrit, voilà pour moi un poème qui console de n'être pas grand chose tout en étant quand même un souffle d'éternité. (5/8/2017)
Passionnément Brume : Chemins difformes
J'avais lu ce poème sans rien comprendre. Mais je savais que la subtilité n'est pas mon fort et je ressentais une poésie vraie, quand elle exprime des choses normalement impossibles à dire. Et déjà, j'admirais et j'applaudissais de tout mon coeur. Et puis, je suis allée lire le forum où l'auteur explique le texte, strophe par strophe. Et comme... (11/2/2017)
Passionnément Evan : Nuit de novembre
Je fais rarement de longs commentaires sur les poèmes. Et celui-ci ne m'inspire que de l'admiration pour la façon de dire, les mots employés dont aucun ne me semble mis pour la rime comme il arrive souvent, le rythme des phrases, et l'instant tout de sérénité, de beauté et de charme que je viens de passer. (13/12/2016)

Oniris Copyright © 2007-2018