Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Bidis

« 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 40 »
Passionnément ↓ Enluminor : Amour gadoue
En sortant du poème, on a l'impression d'avoir avoir avalé un grand bol d'air frais et ramassé un peu de boue à ses souliers... (13/10/2007)
Passionnément ↓ baboo : Premiers émois
En attendant sa participation au concours, je suis allée jeter un petit coup d'oeil sur la poésie de Baboo. Je suis éblouie. Et crains le pire... (13/10/2007)
Passionnément ↓ baboo : Comme une fleur cueillie
Alerte ! Ce ne sont pas des sonnets. Et les couleurs sont restées dans le clavier... A part ça, rien à dire. C'est un superbe poème, bien entendu. Et j'espère que mes commentaires ne choquent pas la grande sensibilité de ce poète. (13/10/2007)
Passionnément ↓ Lariviere : Fragment du crépuscule (morceau 31)
Mais enfin, Ecleti, ne sens-tu pas ce qu’il y a de beau dans des phrases comme (je choisis au hasard, pour moi tout le texte est superbe) : « L’entrebâillement d’une porte qui donnerait sur du beau. » ou « Trouver dans les entrelacements de doigts et les cœurs fiévreux, le trésor caché au pied de l’arc-en-ciel. » Peu importe le sens – et l’on s... (13/10/2007)
Passionnément ↓ d3irdr3 : Des gouttes
Je n'ai rien compris du tout mais ça n'empêche pas ce texte-lampe d'avoir éclairé de ses mots mon incompréhension. Edit 13/11 : c'est vrai, c'est magique. J'ajoute deux points. (13/11/2007)
Passionnément ↓ Lariviere : Fragment du crépuscule (morceau 15)
Les textes de Larivière me semble presque toujours difficiles à bien comprendre, il est vrai. Mais je les trouve à peu près toujours beaux et cohérents. Celui-ci, pour moi, déborde d'images fortes et de poésie magnifique. C'est, à ce qu'il me semble, dire le gris en utilisant des couleurs et parler de compromis en ne compromettant aucun mot, ... (12/12/2007)
Passionnément ↓ TITEFEE : Le vigneron [concours]
La présentation du poème est magnifique, je suis béate d’admiration. Il me semble que ce doit être très difficile à réaliser… Curieux : comme je commence cette lecture, à la télé on passe la musique de « Douce France ». C’est tellement aussi un joli coin de France que le poème m’évoque dans les premiers vers, avec des vignes à perdre de vue… ... (19/10/2008)
Passionnément ↓ brabant : Matricule 78651
J’ai admiré le style qui permet une évocation forte des heures les plus sombres de notre histoire. J’avais d’abord cru que le poème célébrait l’arrivée sous la coupole de Marguerite Yourcenar et que celle-ci avait évoqué le matricule en question dans son discours ou dans un de ses livres. Quelques recherches sur Google m’ont appris que le poème... (16/4/2013)
Passionnément ↓ brabant : Pauvre B… Pauvre Misère
Magnifique célébration du déclin amoureux. J'adore sans le comprendre que le grain "s'échevelle". Cela vient-il du verbe "écheveler" de "cheveu" ? Le sens m'échappe si j'aime bien le mot. Par contre, je comprends très bien que le dieu Râ bichonne et là je n'aime pas du tout, pourtant le mot "bichon" (abréviation de barbichon, chien barbet) d... (23/4/2013)
Passionnément ↓ Francis : Saint-Omer à l'encre violine
Ce décor est si magnifiquement bien planté que j'ai été déçue de ne pas y voir se dérouler quelque histoire, romance ou drame, je ne sais pas. D'où un bémol à mon appréciation. (26/12/2014)
« 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 40 »

Oniris Copyright © 2007-2019