Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Louis

« 1 2 (3)
Beaucoup Pouet : Le temps d'un anniversaire
Le narrateur est victime de quolibets de la part des enfants de son école : « On me traite de débile ou de gogol » Il serait un idiot qui ne comprend rien, or dès la première pensée du narrateur, on s’aperçoit qu’il y a chez lui, au contraire, une certaine compréhension profonde des réalités humaines. Il sait ainsi distinguer deux blessures, le... (9/3/2018)
Beaucoup Asrya : Jérôme
L’apparence fantaisiste de cette nouvelle est en réalité sous-tendue par des interrogations profondes et fondamentales : à quelles conditions une vie vaut-elle d’être vécue ? Qu’est-ce que vivre authentiquement ? Le narrateur et principal personnage du récit, Jérôme, se trouve pris dans une quête initiatique, dans l’imaginaire et le symboliq... (26/1/2018)
Beaucoup pilume : Coule la Seine
Le narrateur erre à « la poursuite de son ombre », et ce reflet de lui-même, ce double, il finira par le trouver sur les bords de la Seine. Il se révèle un homme pluriel, aux identités multiples, et se nomme « Jean, Frédéric, parfois Victor ; avec les filles, c’est plutôt Romain ». Il se dédouble, en jouant des rôles, fait ainsi semblant d’êt... (10/1/2018)
Beaucoup Eccar : Saserzuurshayil
Au cours d’un voyage, on assiste à une sorte de jeu de dupes, entre le narrateur et une passagère, sa voisine dans la « voiture » (et non « le wagon ») du train où ils ont pris place. Qui affabule ? Qui dit vrai ? Le lecteur ne sait d’abord, en effet, qui croire. Le narrateur, non seulement ne convainc pas son interlocutrice, mais laisse e... (16/2/2018)
Beaucoup Jean-Claude : Le noyé du deuxième étage
Un « polar » fantastique et original. Un torrent s’écoule soudain du deuxième étage d’un immeuble parisien : image poétique surréaliste, et plus étonnante encore quand l’on découvre que l’eau de ce torrent charrie des algues et des coquillages, que cette eau est salée, qu’elle est une eau de mer. Un bout d’océan dans une rue de Paris. Une va... (21/2/2018)
Bien ↑ Mauron : Ceux qui préfèrent perdre
C’est un portrait du nihilisme qui est ici dressé. Mais un portrait éclaté. Portrait d’un type d’homme, l’homme nihiliste, et portrait d’une époque nihiliste, la nôtre. Première facette : L’homme nihiliste « vit vite et en brûlant ». La « vitesse » : absence de temps laissé à la réflexion, absence de pause réflexive. La vie animale est ... (23/11/2015)
Bien ↑ Anthyme : Mourir un peu
Le début du texte présente une originalité : le personnage tient à la main une clef. Une clef de contact, une clef de portière pour automobile. Mais on devine qu’il s’agit d’autre chose encore. La clef du récit, la clef d’un mystère est déjà là, elle n’est pas donnée à la fin de l’histoire, comme cela se fait habituellement, elle est donnée dès ... (6/3/2018)
Bien ↑ hersen : Dans la vallée
Pourquoi une vieille dame demande-t-elle, alors qu’elle sait que la mort bientôt va l’emporter, le portrait de sa grand-mère peint autrefois par Gauguin ? Au moment de la mort, elle a sans doute besoin de la bienveillance de son aïeule. On sait l’importance du culte des ancêtres dans la tradition des peuples de Polynésie. Or cette grand-mère ... (2/11/2017)
Bien ↑ Jean-Claude : Harmonie
L’intérêt de ce texte me semble résider principalement dans la problématique de l’art et du beau. Des terriens découvrent, en effet, lors d’un voyage interstellaire, une planète « œuvre d’art » et une civilisation qui a placé l’esthétique au rang de valeur suprême. Un groupe d’humains, disposant des moyens technologiques pour naviguer dans... (14/12/2017)
Bien Donaldo75 : Doudoustein
Ce texte semble un pastiche, une version dans le monde des enfants, du Frankenstein de Mary Shelley. Le nom du personnage « Doudoustein » est forgé sur le modèle de « Frankenstein », avec la reprise de la même partie finale du mot : « stein ». Doudoustein, en effet, est une créature inerte à qui une enfant, nommée La Grande, donne vie. Spon... (6/11/2015)
« 1 2 (3)

Oniris Copyright © 2007-2019