Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de aldenor

« 1 2 3 4 (5) 6 7 8 ... 10 »
Beaucoup Pluriels1 : Poème des Porcelaines
Beaucoup de maîtrise et de recherche dans ces vers coulants et imagés, pas toujours assez toniques à mon goût, mais souvent beaux et inattendus. J’ai été sensible à l’utilisation persistante des couleurs : le rouge-orange du ciel, la mer qui prend la couleur des pages blanches, le rire noir, les murs teinture caramel, les manteaux blancs, diapr... (14/5/2009)
Beaucoup ristretto : Réserve
La composition est vraiment intéressante et bien rythmée. Je comprends le poème comme une autodestruction, une forme de rébellion. Le pourquoi ne transparaît pas ; il est inutile et ne mérite pas mention. J’ai apprécié le jeu de mots sur vague conjugué avec océan et surfant du 1er tercet. Et les derniers vers sans apitoiements sont superbes.... (21/5/2010)
Beaucoup thea : Sous l'asphalte de la démesure
Oui cette Théa est différente, comme d’autres l’ont noté. Personnellement j’aimais autant celle de la « mélancolie douce ». Ici c’est un registre plus vibrant, plus révolté. Encore que quelque chose au fond de l’inspiration reste semblable. Je me suis essayé à choisir les vers qui me plaisaient et ceux qui me dérangeaient, je ne suis pas sûr, c... (17/11/2009)
Beaucoup thea : La musique des heures
Un beau poème, évocateur et musical. J’aime le ton affirmatif, d’oracle, qu’on retrouve ailleurs chez Thea. Quelques petites remarques : Présage est-il utilisé à bon escient pour les étoiles ? Ne seraient-elles pas plutôt des guides en quelque sorte ? « Susceptible de » me parait lourd, je suggérerais « Qui conduit à tes berges » Le poème p... (7/9/2009)
Beaucoup Vilmon : Vers le ciel [concours]
Je n’admire pas tant le travail pictural que l’idée du monument-calligramme et l’ingéniosité de l’agencement des phrases, des dates, des prières, de l’intrusion du latin et des listes de saints... L’écriture elle-même peut être assez faible : « Quelle voltige ! J’ai, je crois, un peu le vertige. D’ici on y voit tout l’entourage. Vraiment, quel... (23/10/2017)
Beaucoup Arielle : Pantoum du pouët maudit
Je découvre le pantoum : Ces répétitions donnent du rythme il me semble. En tous cas la forme est bien exploitée et le poème est entraînant. L’humour est présent. Mais il y manque je trouve quelque chose : le sujet de la moquerie. Plutôt que ce poète maudit impersonnel, j’aurais trouvé plus d’humour (et de force) à une forme d’auto-dérision, do... (23/3/2010)
Beaucoup Jules : L'amour à la tronçonneuse
Humour noir si l’on veut. Mais quand même un poème d’amour. De déception amoureuse. Amour noir finalement. D’un coté c’est génial, plein de finesses et de trouvailles, d’un autre ce n’est pas suffisamment fignolé, ça manque de musicalité, ou de rythme, je ne sais pas, de quelque chose. Certaines tournures sont bien bancales : trop d’inversions ... (17/7/2010)
Beaucoup Laranco : Chair
Un poème intéressant, personnel, plein d’inattendu et de spontanéité. La construction est originale sous forme de définitions successives du mot Chair. Je retiens : « Chair : volume presque aboli à force de s’aplatir sur la gélatine du présent,… » ou « …de lignes se baignant dans l’air. » Et aussi la fin assez mystérieuse « Chair : d... (15/8/2010)
Beaucoup Damy : La curée de mes mots d'amour
En première lecture, j’ai été transporté par la rage de l’écriture, contrôlée au début, explosant progressivement ; par ce rapport orageux avec les mots. En fin de compte, ce qui me chagrine, c’est la situation : le poète ici est l’autre, l’être chéri. Le rapport aux mots passe par le rapport à l’autre. Ça n’a pas la noirceur poétique d’un rap... (4/10/2012)
Beaucoup bulle : Le galet de Jade
Un beau rythme nostalgique. Franchement, beaucoup de détails m’échappent, car-en-sac, cocos, je n’ai pas compris le « courant de ma vue », bref, c’est sans doute le problème du mélange des cultures… J’ai aimé : Mioches avec caboche, « l’aujourd’hui du temps », et la pureté du fond, ces secrets et ces mystères, un vrai goût de l’enfance. Nég... (14/4/2011)
« 1 2 3 4 (5) 6 7 8 ... 10 »

Oniris Copyright © 2007-2019