Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de alvinabec

(1) 2 3 4 ... 15 »
Passionnément jaimme : Maléfices et rêves ronceux
Bonjour, Ecriture au cordeau, récit mené tambour battant sans un seul temps mort. C'est efficace, l'intrigue toute simple laisse place à un festival de trouvailles langagières tout aussi jouissives les unes que les autres, un vrai régal. De la très belle ouvrage! (27/11/2013)
Beaucoup ↑ amethystev : Mon visage
Bonjour Améthyste, Vous avez choisi de parler d'un sujet casse-gueule à souhait parce que très connoté moralement, du moins chez les australopithèques occidentaux: l'inceste. Ce qui est fort riche dans le texte que vous nous proposez, c'est le traitement aussi pudique qu'original que vous faites de ces abus sexuels, ça semble presque frai... (20/2/2016)
Beaucoup ↑ misumena : Un Juste
Bonjour, Que voici du bel ouvrage! Étayons un peu, c'est bien équilibré, rondement mené entre la veillée funéraire d'un soir d'orage, les souvenirs de la mère et la situation finale, grandiose sous le ciel déchiré. Vraiment très bien. Pour pinailler, des phrases qqfois un peu longuettes, trop d'adj et d'adv...et puis cet avant-dernier § dont... (13/5/2013)
Beaucoup ↑ caillouq : Un supplément d'âme
Ah! l'auteur est un as de la drôlerie...Fallait la trouver cette histoire de filet de dinde. Ça a du jus, du rythme, le discours du videur fleure l'authentique, me semble tout simplement juste, son monologue intérieur bien foutu entre deux plages d'action. Y'a que la chute qui m’apparaît botter en touche mais c'est le choix que vous faites et ... (12/10/2014)
Beaucoup Pepito : Si à la Saint-Valentin elle te prend la main, vivement la Sainte-Brigitte… [concours]
Hi Pepito, Serais-je in late? C'est dingue ça, un texte non commenté dans les 24 h et c'est comme s'il fallait sortir le cadavre du frigo. Une mention spéciale pour Poupette morte les poumons noyés dans la binouze, putain de reflux gastrique,la faute au coma z'éthylique, on se croirait aux urgences et son plein d'imbibés une nuit de St Sylv... (26/2/2016)
Beaucoup vendularge : Là-haut
Bonjour vendularge, J'ai beaucoup apprécié le rythme imprimé au monologue intérieur du héros. Ça a du nerf, une cadence 'inferno', j'ai tout gobé d'un trait entre saillies drolatiques et coups de gueule du narrateur. Le scribe est révolté, vénère, colère, râleur, bien vivant, doté d'une énergie qu'il déverse en cascade au lecteur. De là à... (30/12/2015)
Beaucoup brabant : La Potée
Ah! Homère, votre lexique n'est pas nécéssaire au lecteur qui vous suit très bien. Qqes perles d'abord: "l'église est une mère maquerelle". L'oeil courroucé...chassa l'autre qui chassa la pendule". "la politesse de singer l'apitoiement" (machinale, inutile), tout ça est très joliment troussé... On verse ds le sociologique, la morale avec "une ... (30/1/2013)
Beaucoup Jano : Le salut au drapeau
Bonjour, Rythme excellent, le lecteur est sur le plateau du Larzac avec le narrateur. Texte très vivant. La progression narrative bien en phase avec l'exercice de tir jusqu'à la décompression du 'halte au feu'. Une babiole, les VAB 'jaillissent', il y a pt-être un autre verbe plus raccord; des légionnaires 'pas très rassurés', pas sûr pou... (30/1/2013)
Beaucoup matcauth : Lettonie, théâtre de ses vies
Le récit est bien mené, l'histoire se boit d'un trait, les différents feed-back plaisamment ensachés dans le texte. Qques babioles sur la stylistique de la prose: - La (les) datation (1990) peut faire vieillir votre écrit prématurément, autant de précision n'est pt-être pas nécessaire. - Les conjonctions de coordination sont utiles, certes, m... (30/1/2013)
Beaucoup Jano : La vestale outragée
Bonjour, Le texte est équilibré, le ton adéquat pour les deux protagonistes de la scène ici rapportée, le rythme idem. Et un vrai travail de sémantique pour un parler fleurant bon son 19eme siècle. Un bémol sur le paragraphe " les tuniques d'une blancheur...faveurs de l'administration" qui me semble presque trop explicite; enfin affaire de g... (27/2/2012)
(1) 2 3 4 ... 15 »

Oniris Copyright © 2007-2018