Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de micdec

« 1 2 3 (4) 5 »
Bien ↓ Acratopege : Lausanne 1900
Bien, bien ! Pas très original, ni dans le fond, ni sur la forme mais bien écrit, plutôt clair. De l'usage du cocufiage pour shunter les théories de Stephen William Hawking. L'influence de Maupassant, hé ? ( mais on est toujours l'élève de quelqu'un, avec plus ou moins de bonheur) Il y a aussi du Marcel Aymé, pas tant dans le thème - quoique... (11/2/2013)
Un peu ↑ appolline : Les invités ne viendront plus !
Quoique le sujet - souvenirs et regrets - soit sans intérêt pour moi, je dois confesser que j'ai lu avec plaisir et sans ennui cette nouvelle douce-amère. J'aime bien votre style, vos changements de temps, ces variations naturelles qui font penser à un petit vent frais dans un jardin ensoleillé ou, au contraire, à,un chaud rayon de soleil dan... (29/5/2011)
Un peu ↑ gujot : Neiges éternelles
Beaucoup d'intentions, beaucoup de pathos. Un Mickey qui m'a fait penser à Rose profond de Dionnet. Quelques formules amusantes et assez bien trouvées comme "elle demeurait un décor propice aux déversoirs masculins". "déversoir" dans le sens de "canal urétral ? Au final, un peu trop pathétique pour ma sensibilité grandement émoussée et une éc... (2/6/2011)
Un peu Isabelle : Au fond d'eux-mêmes
Que vous dire ? j'aime et je n'aime pas. J'aime l'idée, les idées, les trouvailles et, curieusement, le manque d'originalité du texte :-) ne le prenez pas mal, l'originalité en écriture est une chimère ou, pire encore, une lubie d'auteur :-) vous avez un cerveau fécond et/mais - pardonnez-moi - une écriture lassante, scolaire... vous vivez i... (28/5/2011)
Un peu chronicroqueuse : La mer monte
Bonjour, Ca m'a fait tout drôle de retrouver Jehanne Jean-Charles ici, avec jusqu'à l'attrait pour les couleurs et les objets, le ton froid, décalé et l'accumulation de menues horreurs camouflées en erreurs et les punitions ( un peu des Malheurs de Sophie de la regrettée bdsm Rostopchine, en quelque sorte ) Mais c'est bien écrit, maîtrisé ( ... (1/6/2011)
Un peu doremifasol : Peaulitiquement incorrect
Bonjour, C'est bien la première fois que je vois un médecin "acheter" ( avec des sous qu'on dépense ! ) une revue médicale. Cela m'a intrigué. Qu'est-ce que c'est que ce drôle de praticien qui "connait les ficelles" de son métier ? Mais j'aime beaucoup : "Anne Touret répondit par un sourire emprunté. Elle ne savait plus à qui". C'est jolime... (1/6/2011)
Un peu Diane : L'échappée belle
heu, c'est un début de quelque chose, une sorte d" avertissement au lecteur" ? j'aimerais le croire. De fait, j'ai comme dans l'idée que c'est ça, les prémices d'une histoire haletante. C'est trop bien écrit et, dans le même temps, trop plat pour ne pas suggérer une suite. Forcément, la "mise en bouche" dans un texte, c'est rarement très savo... (2/6/2011)
Un peu Eden783 : In loving memory of
"... sur les vagues de ses sanglots, on aurait pu lire qu'un enfant perdait sa mère alors que son père se perdrait." Curieux, ce conditionnel. Et aussi cette grandiloquence. Un texte maladroit mais qui devrait plaire par son désespoir ordinaire et un peu trop artificiel. Quel manque de détachement et d'élégance mais il y a du travail, une pré... (31/12/2012)
Un peu Lobia : Numéro 20
Bof ! Des facilités et des complaisances ( "...dédale qui se juxtapose à celui de mes pensées." et puis : "le jeu devient enjeu" pour ne citer que cela) Curieuse impression d'ennui. Fallait pas lire ni commenter ! dira l'auteur. à vrai dire, j'ai lu parce que quelque part dans un forum l'auteur causait de ce texte alors à venir en promettant... (21/2/2013)
Un peu Zalbac : L'époque des Croisades
difficile à définir : trop long ou trop court, trop court ou trop long on ne sait pas trop de quel trop il s'agit Trop long : les boulettes des chats, la vodka bien tassée (qui suggère avec le "à jeun" un alcoolisme de bon aloi pouvant - peut-être - expliquer le comportement du narrateur... va savoir... le problème, c'est qu'on ne sait pas ! )... (2/3/2013)
« 1 2 3 (4) 5 »

Oniris Copyright © 2007-2019