Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Charivari

(1) 2 3 4 ... 9 »
Passionnément ↓ Lariviere : Les arcanes du bang
Lu d'une seule traite. Pour moi,c'est une vraie réussite. Le début est très crédible : toute cette rhétorique politique, ce style qui évoque parfaitement les propagandes totalitaires et le côté "épique" de l'histoire vue à travers le prisme déformant du nationalisme. En même temps, on retrouve le faux alibi habituel dans le cas des crimes co... (3/5/2011)
Beaucoup ↑ plumette : Le déménagement
Bonjour. J'ai beaucoup apprécié ce texte, qui sonne très vrai. On sent vivre cette vieille dame, et à travers tous ces détails mis bout à bout, beaucoup de questions profondes sont posées. Le seul bémol, pour moi, c'est que j'ai eu du mal à différencier les enfants, on n'a pas vraiment le temps de mettre un nom sur chacun d'entre eux sur un text... (27/5/2016)
Beaucoup ↑ Mona79 : Requiem pour un persan
Eh bien, j'ai vraiment beaucoup aimé. Le style, un peu précieux, un peu vieillot, marche très bien ici, ça nous donne un côté "les aristochats" (j'avoue que j'ai pensé, pendant tout le récit, à ce pauvre majordome du dessin animé). Vraiment un style aussi bien léché qu'un chat d'appartement. Quant au récit lui-même, je ne m'attendais pas... (31/5/2011)
Beaucoup ↑ pokilm : Le ciel est bleu
Bonjour. Un peu surpris par la première phrase, niveau syntaxe, puis après ça passe tout seul, comme une lettre à la poste. C'est très bien écrit, avec ce qu'il faut d'explicite et ce qu'il faut de poésie pour faire avaler la pillule tout en se prenant une grande baffe. Bref, beaucoup d'émotion, et pas un poil de pathos, une vraie réussite. J'au... (13/11/2012)
Beaucoup ↑ Camille-Elaraki : Une femme comme les autres
J'ai vraiment beaucoup apprécié cette nouvelle touchante, terrible, mais décrite sans pathos inutile. Ce qui m'a le plus plu, c'est que vous avez réussi à cerner une vision tout à fait particulière de la maladie mentale dans une société traditionnelle, le poids des traditions, l'importance des "on dit" ; et puis cette narratrice qui a du remords... (17/8/2016)
Beaucoup Gouriel : Le coup d'État du siècle inspiré par Richard III
Bonjour. Cette anecdote historique m'a fait penser à une autre dont on parle beaucoup chez moi en Espagne actuellement, puisqu'il s'agit de retirer la plaque d'une rue dédiée à Millán Astray, fondateur de la légion et un des chefs fascistes les plus importants de la guerre civile espagnole. En 1936, le recteur de l'université de Salamanque et ... (28/9/2016)
Beaucoup Zaku : Septième sans ascenseur
J'ai trouvé le ton du texte vraiment très bon, humoristique, mais pas hilarant, il retranscrit très bien ce personnage, timide et paumé, trop naïf et enfantin encore pour faire vraiment de la dérision. C'est d'ailleurs ce que je préfère dans ce texte : à plusieurs reprises, quand il raconte sa blague de carambar, ou alors quand il sourit dans la... (11/3/2011)
Beaucoup Palimpseste : Révélations divines sur quelques bordels sur Terre... [concours]
J'ai beaucoup apprécié l'humour de ce texte, surtout au début. Après, il y a peut-être un passage à vide, (c'est la grande difficulté du genre humoristique, réussir à tenir sur la longueur) mais certaines tournures declenchent encore quelques sourires, et puis, j'ai adoré le personnage de Pallas-Athéna appellant son Jules "Phébus" parce que ça f... (11/9/2011)
Beaucoup victhis0 : Bémol
J'ai assez aimé. Comme d'autres, ça m'a fait penser à un cartoon (Tom et Jerry à l'opéra, en l'occurrence). En général, c'est assez enlevé, bien tourné, avec humour, et de vraies bonnes trouvailles (comme ce Coréen qui s'appelle Kwak) Pour moi, les points faibles seraient : -Un peu longuet, je trouve. Il y a, à mon avis, des éléments inutil... (27/3/2011)
Beaucoup Jean-Luc : Je hais les ports de la Baltique
Un texte qui plante une atmosphère dès les premiers mots, et qui nous mène par le bout du nez comme des saucisses au bout du flair d'un clébard. J'aime bien ce genre de phrase : "Du ciel invisible dégringole un mélange de pluie, de neige et d'ennui." Très très évocateur. Ah ! et "La nuit n'est pas encore tombée qu'il fait déjà nuit", c'... (13/1/2012)
(1) 2 3 4 ... 9 »

Oniris Copyright © 2007-2018