Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Lunar-K

(1) 2 3 4 ... 6 »
Passionnément ↑ Lariviere : Paolina et les éléphants
Bonjour, Un texte époustouflant ! D’une formidable richesse et densité, dans l’écriture bien entendu mais également dans le soliloque incessant (pour ainsi dire) du narrateur qui s’y rapporte ; et pourtant, tout se tient. Comme accidentellement en fait, et peut-être est-ce en cela que réside tout le génie de ce texte. Car ce texte semble de p... (2/11/2012)
Beaucoup ↑ Sidoine : Violences
Bonjour, Alors là, j'ai été totalement scotché d'un bout à l'autre. Un texte tout à fait fascinant, assez difficile aussi, du fait de cette écriture non-linéaire, fragmentaire, mais aussi de ce thème profond et complexe et de l'horreur qu'il transporte. Quelque chose de terrible se joue ici, un mouvement, un effondrement progressif qui n'est ... (30/4/2012)
Beaucoup ↑ misumena : Le projet Lazare
Une nouvelle époustouflante. Je crois avoir bien fait de ne pas trop prêter attention au titre, sans quoi j'aurai sans doute compris plus rapidement l'utilité du Prommex. C'est bien écrit, très bien écrit même. J'ai tout particulièrement aimé les soliloques de Théo. Malgré l'enchâssement des trois récits, la structure reste tout à fait claire... (8/3/2011)
Beaucoup ↑ Lu-k : Les photographies
Je rejoins les commentateurs précédents quant à leur critique du premier paragraphe (moins d'accord pour y associer également le second qui ne m'a pas autant dérangé) dans lequel il y a vraiment trop de virgules, d'arrêts trop brusques et trop nombreux. Il faudrait, à mon sens, alléger tout cela. Le reste, et d'ailleurs même déjà le premier par... (18/3/2011)
Beaucoup ↑ Nicky : Turbulences oniriques
Une nouvelle angoissante, écrite d'une main assurée. La tension qui monte progressivement au fil du récit est palpable ; un véritable talent pour la description psychologique. J'ai bien aimé cette anticipation du dénouement : "Son instinct maternel qu’elle pensait perdu". Cela crédibilise le final qui ne tombe dès lors pas du ciel mais qui est, ... (2/3/2011)
Beaucoup Margone_Muse : Ragnarök [concours]
Un texte fort dense. Difficile d'entrer dedans lorsque, comme moi, on n'y connait absolument rien à la mythologie nordique (excepté peut-être l'un ou l'autre nom, notamment Thor et Odin, dont je ne sais même pas vraiment à qui ils correspondent...). Cependant, il vaut largement la peine que je me suis donné afin de récolter les quelques infor... (25/9/2011)
Beaucoup misumena : Straniero, ascolta ! [concours]
La transposition du mythe est vraiment excellente et (assez étonnamment) fidèle au récit original. Si je dis "étonnamment", c'est que le texte ne parle jamais (ou bien je suis passé à côté) d'une différence d'âge aussi conséquente entre Eric et Cécile pour que cette dernière puisse en être la mère. Ce pourquoi je me suis dit, pendant tout le tex... (22/9/2011)
Beaucoup Zaku : Septième sans ascenseur
J'ai beaucoup aimé ce monologue intérieur qui part un peu dans tous les sens, au gré des associations d'idées de l'auteur. Un humour sans excès, jamais lourd (sauf peut-être lors du passage sur le rougissement du narrateur...), plein d’auto-dérision. Un texte très bien écrit, et surtout très crédible comme transcription des pensées un peu flott... (10/3/2011)
Beaucoup RomyLevant : Le succube qui ramait grave
J'ai beaucoup aimé ce style à fleur de peau, authentique et qui flirte avec la rupture. Cette écriture traduit bien, selon moi, l'état d'esprit de la narratrice, au bord du gouffre, funambulesque... J'ai relevé néanmoins quelques tournures moins heureuses, comme, par exemple : - Le "360°" qui s'insère vraiment mal dans cette phrase pourtant i... (6/3/2011)
Beaucoup Lu-k : Cette voix derrière la chose
"Ceci constitue un début seulement." : Effectivement, ce texte semble appeler une suite (j'y reviendrai), cependant il reste suffisamment compréhensible et "complet" pour pouvoir être apprécié en et pour lui-même. Un texte dérangeant, malsain même par endroit. Et ce à la fois grâce à l'histoire et à la psychologie des personnages (de même que... (15/8/2011)
(1) 2 3 4 ... 6 »

Oniris Copyright © 2007-2018