Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Pascal31

(1) 2 3 4 ... 14 »
Passionnément Coline-Dé : Attaches
Je vais balayer de suite les minuscules points négatifs concernant la ponctuation parfois défaillante et quelques choix de mots qui accrochent un peu à la lecture ("il régurgite d'innombrables débris" par exemple) . Ces tous petits détails mis à part, c'est une nouvelle que j'ai trouvé excellente. Pour moi, il y a tout : la qualité de l'écritur... (4/3/2011)
Passionnément Isabelle : Au fond d'eux-mêmes
L'auteur a-t-il sciemment classé cette nouvelle à "Réalisme/Historique" pour renforcer l'effet de surprise du récit ? Quoi qu'il en soit, peu importe : c'est un véritable condensé d'enchantement qui nous est proposé ici. J'aurais aimé prendre ce train à Toulouse et converser avec Jules, Laurent, Samia, Lucienne, Joseph et les autres... Le tou... (23/4/2011)
Passionnément carbona : Une écorce de mandarine
Les textes très courts, c'est casse-gueule. C'est tout ou rien. Ici, c'est tout. Vous m'avez happé en quelques mots : j'ai été bercé dans l'ambiance. Et puis, il y a la douleur, derrière. La maladie. Aucun pathos, bien au contraire : une envie de vivre qui palpite au-delà des mots. C'est un très joli texte que vous avez écrit là, entre subtili... (26/11/2015)
Passionnément ↓ matcauth : Les particules alimentaires
J'ai adoré cette nouvelle ! Un texte qui réveille les papilles et fait appel à toutes nos sensations. Le tout raconté avec un style aux petits oignons... Que demander de plus ? J'ai simplement relevé une erreur, dans cette phrase, dans laquelle Audrey se transforme en Julie ("Julie descendit pour lui tendre une feuille grande comme un plan de ... (10/3/2012)
Beaucoup ↑ Nicky : Turbulences oniriques
J'ai beaucoup apprécié cette nouvelle. Elle se lit aisément, une véritable tension s'installe jusqu'au réveil de l'héroïne. La suite, je l'avais déjà un peu anticipée, la blancheur de la petite fille m'avait bien guidé sur l'idée du fantôme. Donc j'ai moins été surpris à la fin, mais j'ai tout de même aimé la note triste sur laquelle l'histoire ... (2/3/2011)
Beaucoup ↑ leon : Tangentes et parallèles
J'avoue que face aux (presque) 50 000 caractères de cette nouvelle, j'ai failli abandonner ma lecture dès les premières lignes : cela semblait trop loufoque, trop fouillis, limite "foutage de gueule"... Cependant, j'ai persisté, et je me dis que j'ai bien fait : j'ai beaucoup ri avec les aventures rocambolesques de Jeff (enfin, Johnny, euh... J... (12/3/2011)
Beaucoup ↑ alvinabec : La femme de bois
Excellent ! Une petite nouvelle comme je les aime. Celle-ci est particulièrement bien écrite (avec des dialogues louchant agréablement chez Audiard), l'histoire est à la fois amusante et touchante. Ce parcours pas si commode d'une commode est joliment raconté. Et la fin est charmante... J'ai beaucoup aimé ! Bravo ! (27/3/2011)
Beaucoup ↑ Gerwal : Le phare
Une nouvelle réussie, qui m'a bien plu. La forme est impeccable : les différents "supports" (journal, procès-verbal, rapport confidentiel...) sont bien différenciés au niveau du style, ce qui renforce la crédibilité de l'histoire. J'ai aimé le parcours atypique de ce Kéruzel un peu bourru mais qui, finalement, trouvera sa place dans ce monde (... (14/8/2011)
Beaucoup ↑ Bellaeva : Le magnolia
Une nouvelle bien écrite et qui offre beaucoup d'émotion. Je n'en demande pas plus. J'ai lu d'un trait ce récit émouvant d'une femme, d'une mère, qui voit sa vie s'effondrer doublement (le décès de son époux et la terrible "révélation" chez le notaire). Le style est impeccable pour raconter cette histoire. Les personnages sont bien dessinés, v... (18/8/2011)
Beaucoup ↑ Blacksad : L'homme qui n'existait pas [Sélection GL]
Un très bon texte, qui parle forcément au plus grand nombre... L'auteur sait amener son sujet avec le style adéquat. La réflexion est poussée jusqu'à créer le malaise. C'est en tout cas ce que moi j'ai ressenti. "Plus nous sommes et moins je suis" est, à mes yeux, la phrase qui synthétise le mieux cette analyse du "métro-boulot-dodo" qui trouv... (13/8/2012)
(1) 2 3 4 ... 14 »

Oniris Copyright © 2007-2018