Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de socque

« 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 56 »
Beaucoup jaimme : L'étable
Excellent ! Une très bonne idée, un déroulement implacable. J'aurai un léger bémol sur le côté un poil moralisateur du texte... pas trop insistant heureusement. Une remarque. "tu n’es pas un homme à avoir peur" : d'ordinaire, l'expression est "tu n'es pas homme à avoir peur" (22/3/2011)
Beaucoup alvinabec : La femme de bois
C'est adorable ! Je trouve cette histoire charmante et émouvante, avec sa tendre gouaille. Peut-être un poil trop d'élisions dans la manière de parler du brocanteur. (27/3/2011)
Beaucoup M-arjolaine : La crème de Maman
Une fable douce-amère, plus amère que douce, que je trouve très plaisante, servie par une écriture limpide, brève. Une réussite, pour moi. (2/5/2011)
Beaucoup Isabelle : Au fond d'eux-mêmes
Une histoire très intrigante, insolite (la fin est adorable), servie par une écriture visuelle et efficace, trop chargée à mon goût par moments. Attention aussi à ce que je perçois parfois comme une sursaturation en verbe "être". Mais j'ai adoré l'imagination à l'œuvre et la description de l'ambiance dans le train, je m'y croyais ! J'ai aimé aus... (27/4/2011)
Beaucoup GrainBlanc : La farce
Le sujet a été souvent traité. Il me fascine, et là je trouve que l'histoire se déroule excellemment ! Pas grand-chose à dire, sinon ; un texte efficace, effrayant, convaincant. "il faut bien que jeunesse se passe … Bien sûr, tu savais bien qu’il n’en resterait pas là." : trois fois "bien" en quelques mots (25/4/2011)
Beaucoup nicotine : J'ai trente ans
Une bonne fin que celle montrant le narrateur heureux de se sentir vivant grâce à sa souffrance ! J'aime cette conclusion lapidaire. Le côté pour moi farouchement antipathique et va-de-la-gueule du narrateur m'a gênée, mais enfin c'est peut-être le but, désarçonner le lecteur. Une réussite de ce point de vue. (7/5/2011)
Beaucoup Coco : L'arbre aux feuilles d'or
Joli, touchant, tout simple. J'ai beaucoup aimé, et surtout la chute. Un beau récit apaisé. (15/6/2011)
Beaucoup Cortese : Même pas de lunettes
Pas mal, oui. Je pensais que le gars était bêtement mort (écrasé par un bus), mais la fin donne l'idée que c'est plus subtil que ça... Je trouve assez écrasante la vision absolument noire qu'a le narrateur de la vie, donc c'est réussi. J'ai adoré les "vertèbres grasses" ! Une ériture efficace, sans chichi ni superflu, au service d'une histoire... (5/8/2011)
Beaucoup BGDE : Machin
Une conclusion charmante, touchante, à un texte sautillant, adorable, vraiment très agréable à mon avis. Toutefois, je trouve que par moments la narration prend des chemins de traverse inutiles, ou que le texte patine. Cela m'a été sensible dans ces deux parties : "Sachez que chez certains oiseaux, la distance réellement franchie est à mille li... (30/7/2011)
Beaucoup blanchettep : Goéland
Ouh ! Un texte très étrange bien que tout simple, mystérieux, insolite... Ailleurs, oui, c'est en effet le mot. Je n'ai pas tout compris, loin de là, je suis bousculée, émue. Quelques bémols : - la manière d'épeler le mot "ailleurs", avec majuscules, me paraît trop brutale, briser quelque chose dans la rêverie triste de ce texte ; - la fin, a... (1/10/2011)
« 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 56 »

Oniris Copyright © 2007-2019