Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de leni

(1) 2 3 4 ... 81 »
Beaucoup ↑ Vincendix : Quelles histoires !
bonsoir Vincent SUPERGE clin d'oeil à l"histoire QUEL souffle J’ai fui devant Bertha sur un quai de Verdun, À Valmy, écrasé un lapin de garennes, Campé dans la forêt du côté d’Issoudun, Arrêté par les flics en traversant Varennes. ces quatre vers me plaisent beaucoup Salut amical Leni ADDENDUM 1806 Je m'étonne de la notation ... (18/6/2018)
Beaucoup Queribus : Ballade de l'arbre millénaire
salut Queribus Oyez oyez est une façon de s'exprimer de francis Leclec l'écriture est très soignée comme dab J’étais debout bien avant les châteaux Déjà présent à l’âge des métaux, Prisant les jours de ce temps débonnaire Alors je dis, loin de vos écriteaux : Oyez la voix de l’arbre millénaire. et puis J'ai pu servir à des tas de ch... (16/6/2018)
Passionnément Hananke : Mallarmé
Bjr HANANQUE Un de vos plus beaux textes C'est maitrisé c'est fluide c'est riche et délicat Les trois vers finaux sont époustouflants Si tu le veux, lecteur en quête poétique, Il jaillit du Parnasse une source extatique Où ton âme boira le nectar de ses vers. Mes respects Cher poète LENI (12/6/2018)
Bien bipol : La vie d'amour
thème eternel bienrevisité au passage de blelles sonoritéssur le parvis du monde je t'aime à la folie les pétales à la ronde belle musique bien chantée Beau duo amitiés leni (11/6/2018)
Beaucoup Cristale : L'aube sans sommeil
bonjour cristale Je m'enrichis des différentes formes de tes poèmes qui tous laissent la place à de belles images e vogue sur le songe et voudrais retenir, D’un portrait qui s’anime aux traits flous d’un visage:un frisson une voix le secret d'une étoile .... Cette façon de pouvoir tout dire est une trouvaille CES deux derniers vers v... (11/6/2018)
Beaucoup papipoete : Frissons
comme si on y était La pinède crépite cônes incendiaires l’éther prend feu. Et la pinède lance des grenades en feu Et ça crame Faute à ton mégot peut-être Une âcre fumée noie les senteurs évince lavande et romarin. Et le tableau se complète En ton sein se serrent l’un contre l’autre tes santons tremblants ô pauvre Pr... (7/6/2018)
Beaucoup Ithaque : Promesse sépia
Joli poème sur les souvenirs d'enfance couleur sépia Prêts à boxer pour quelques sous, Non loin du petit-train-mystère Qui, dit-on, peut quitter la terre En revenant par en dessous ! du rêve de la tendresse plus vrai que vrai merci pour ce texte qui nous amène à fouiller dans notre passé Merci et Amitiés LENI (5/6/2018)
Beaucoup Vincendix : Dans ses yeux d’émeraude
un poème dansle style habituel de l'auteur la sznsualit faitle charme de cet écrit Je vois tant de plaisir dans ses yeux d’émeraude Quand je viens murmurer doucement des mots fous, Quand mes mains sur son corps s’égarent en maraude, Que mes doigts curieux hantent des endroits doux. TOUT en délicatesse merci salut amical leni (1/6/2018)
Beaucoup Hananke : Les étoiles
bjr t le jour veuf revêt son costume de deuil. Une lueur, là-bas, perce la noirceur, haute, C'est l'toile du berger c'est Venus qui au fond d'une impasse fais des passes pour ses gigolos Quand le ciel s'allume on y voit ce qu'on veut A chacun de construire ses images Mais d'autres s'ouvriront, les graines sidérales profite de ce ... (26/5/2018)
Beaucoup Robot : Nuits blanches
bonjour RoboNous avons tousconnu cette situation entre demi sommeil et demi réveil superbement décrite ici Quand la nuit s’effiloche lentement, lentement, si le temps se retient d’avancer le rêve va s’enfouir derrière l’oreiller. oui c'est bien ainsi que l'on ressent le moment et vient le plus pénible Quand les yeux sont ferm... (24/5/2018)
(1) 2 3 4 ... 81 »

Oniris Copyright © 2007-2018