Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Cristale

(1) 2 3 4 ... 38 »
Passionnément ↑ hersen : Le fado
Bonjour, Ce que j'attends, à la lecture d'un poème, quelle que soit sa catégorie, c'est qu'il me touche en m'offrant des images et de la musique. Ici je suis comblée et j'ai pris plaisir à lire et relire votre "fado". L'atmosphère : feutrée, languissante de l'attente, de l'espérance, du deuil aussi. Les éléments : vagues, tempête, gros ... (13/1/2016)
Passionnément ↑ Damy : La forêt où je rêve [concours]
Quelle talent ! C'est le lyrisme, que je trouve habituellement en poésie classique, de ce texte libre qui a fait de ma lecture un enchantement pour les yeux et pour le palais tant les assonances dans le jeu musical et la palette des couleurs me semblent maîtrisées. J'y retrouve les rythmes de l'alexandrin, et autres octosyllabes, hexasyl... (21/10/2017)
Passionnément ↑ archibald : Albatros et autres volatiles
Bonjour, Excellent ! du vrai néo-classique comme je l'entends et de bout en bout. Un choix affirmé pour une écriture fluide et colorée mais ce qui vaut son pesant de lauriers est le travail phénoménal de ces deux lipogrammes. Quant à la parodie, c'est du grand art. Un soupçon de consonances, une pincée d’allitérations, délicatement inc... (23/9/2016)
Passionnément ↑ Damy : La rivière Saint-Fulcran
L'écriture est belle, aussi fluide que cette rivière qui s'offre à mes yeux à travers les mots et les chuchotis de son ode musicale. Un poème bucolique où chaque élément prend forme et vie, une impression réelle de vécu, un décor encore plus vrai que celui d' un tableau qui se dessine. Le rythme alterné des vers12/6 12/6 12/12 et une m... (12/9/2013)
Passionnément ↑ papipoete : Dans le désert du Thar
Bonjour Papipoète, Voici une jolie transposition de l'image (que j'ai vue sur le diaponiris) en vers très délicats. J'aime votre regard poétique sur une scène qui, si pour moi elle est extra-ordinaire, est certainement banale, ou tout du moins ordinaire pour la communauté bishnoï. Le maillet est une belle forme qui tresse et enveloppe le poème... (21/2/2015)
Passionnément ↑ cervantes : Si lointains, si proches…
Bonjour Cervantes, Une absence qui n'en finit pas dans ce tourbillon de souvenirs qu'une plume écorchée essaie de rassembler dans son encre chagrine, et le temps qui s'enfuit déjà, comme le chantait Brel... Qui oserait railler "ces vers en devenir" quand la poésie est aussi poétique, romantique, nostalgique que la vôtre ? Oserais-je, sans... (7/1/2016)
Passionnément ↑ Damy : Le bourdon [Sélection GL]
Ô poésie quand tu arraches les douleurs du poète pour me jeter à la face ces larmes encrées de désespoir, de souffrance mais aussi de cette quête d'amour, je ne puis que t'aimer pour m'offrir tant d'émotion. Il est évident que nul ne saurait laisser mourir une telle grandeur d'âme et je comprends la surdité des hommes face à ces suppliques d... (20/8/2016)
Passionnément ↑ Damy : La métaphore de l'esquif ou Le sémaphore des soutifs [concours]
Quelle rigueur dans l'écriture pour un sujet imposé traité avec l'humour d'un auteur sérieux qui ne se prend pas au sérieux! Tout est bon : jeux de mots, métaphores, assonances, allitérations, qualité des rimes remarquable dont celles-ci entre-autres : " quatre-vingt-dix/profundis" et "wharf/Arf". Le soutif de Lili est-il de couleur marine? ... (17/1/2015)
Passionnément ↑ funambule : La légende de la fée étoilée
Vraiment je ne sais que dire devant tant de beautés visuelles et sonores. Je me satisfait de lire et relire, en citant ces vers parmi d'autres aussi délicieux : "La légende nous dit qu'elle est si jolie fée Que l'arc-en-ciel épris s'est recourbé pour elle Quelques soleils errants sont venus la mirer ; Que soupirent les vents pour voir boug... (22/1/2015)
Passionnément ↑ Damy : Ostende
Quand la poésie atteint un tel niveau que dire de plus que merci et bravo ? Tout a été dit et je suis certaine que ces "ombres" répétées sont un écho volontaire de l'auteur pour souligner autant la noirceur de l'endroit que ces silhouettes anonymes de passage. De jolies expressions viennent adoucir un tableau assez sordide, telles que (entr... (8/4/2015)
(1) 2 3 4 ... 38 »

Oniris Copyright © 2007-2018