Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de fugace

(1) 2 3 4 ... 14 »
Passionnément ↑ Pimpette : Tant et tant...
Merci Pimpette. Je ne suis pas non plus une jeunette et je retrouve dans votre texte toutes les déchirures et les blessures de la vie. Vous avez une fierté, un espoir qui éclairent le chemin. C'est magnifique ! (6/11/2012)
Passionnément ↑ fouzh : Dreadlocks
C'est juste, pur, fort ! Ca chante seul, ça prend aux tripes. Tellement bien écrit que je l'ai édité et affiché chez moi. Du trés grand art ! On redemande une telle pureté, sobre, dépouillée, totale. Merci à l'auteur. (23/11/2012)
Passionnément ↑ jasmin : Cinq grands chameaux
La femme moins qu'un objet, l'enfermement, le commerce d'êtres humains, le déchirement d'une mère, son impuissance à contrecarrer l'avenir déjà écrit de son enfant, la malédiction d'être née femme... Poignant, sublime, ce poème est un cri viscéral. (14/12/2012)
Passionnément ↑ robindespapiers : Une folie nostalgique
Cathédrale de chagrin bâtie avec une force et un équilibre rares. Une suite d'eau-fortes ciselées par un grand orfèvre: " Nos baisers étaient des retrouvailles qui meurent au ralenti" " Je rentre terd d'un rêve... je ne pouvais même plus marcher jusqu'au réveil... même les saisons mentent quand tu n'es plus là3 " Entre toi et moi un vide sou... (23/12/2012)
Passionnément ↑ div : Petite lettre à ma maman chérie
Que ce soit de la poèsie, de la prose; qu'importe! C'est un cri, une violence, une révolte, une blessure. C'est fort, tumultueux, bouillonnant. C'est vrai, c'est la vie! Des phrases brèves comme des cailloux acérés lancés à pleine volée. On en prend plein la gueule, ça fait mal et ça soulage. Quel talent pour dire en quinze lignes la souffran... (20/6/2013)
Passionnément ↑ irisdenuit : Mauvaise étoile
C'est tout simplement magnifique! Quelle sensibilité chez cette enfant "sans bouts de racines, ni affection"... Une enfance que l'on porte toute sa vie sans en voir l'embellie. Des images d'une puissance renversante:"Je suis née comme une excuse échappée entre des injures et une cigarette", " une enfant des nues et de l'enfer qu'on ballotte...... (9/4/2014)
Passionnément ↑ leni : Dis-moi
Dis-moi, dis-moi... Comment te dire Leni? On se retrouve perdu, flottant dans un océan de tendresse, avec un brin de sensualité, un poil de nostalgie douce, des images plein la tête, des souvenirs plein le coeur... "Ce vol à la tire d'un p'tit bonheur à l'arraché": C'est celui que nous avions fait comme deux gamins turbulents et rebelles! "Quel ... (9/9/2014)
Passionnément ↑ leni : Il écrit à plume changeante
Comment peut-on faire pour écrire autrement que selon l'humeur du temps? Alors de la colère à la tendresse, des galères de la rue à la tolérance perdue, il est normal que le balancier reparte vers le rêve... C'est là que l'on retrouve la plume tendresse. Quel beau voyage au long des émotions que nous apporte le quotidien! Quelle justesse dans ... (2/12/2014)
Passionnément ↑ leni : Je suis Dagobert le coq de ce clocher
La France est un pays essentiellement rural, comme beaucoup d'autres; ne l'oublions pas. Alors ce Dagobert qui du haut de son clocher sait tout sur tout le monde nous dépeint une fresque tellement vraie, tellement vivante, que j'ai cru entendre les ragots du village. Bien sûr, les purs citadins ne peuvent accéder à cette vie qui sous des appare... (24/4/2015)
Passionnément ↑ leni : C'est arrivé hier
C'est fort, beau, très beau, ça "déménage"! Sur le texte: Cinq images qui nous racontent l'actualité, dénoncent les hypocrisies. De la grande écriture qui devrait faire l'objet de lecture dans les écoles. Sur la musique et l'interprétation: Eric est comme toujours à la hauteur. Il porte le poème à sa plus belle cime. L'ensemble nous donne un ... (21/11/2016)
(1) 2 3 4 ... 14 »

Oniris Copyright © 2007-2018