Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de papipoete

(1) 2 3 4 »
Passionnément Sylvaine : Le porteur de braises. Conte médiéval
bonjour Sylvaine, Etes-vous bien réelle, ou est-ce votre esprit qui prit la plume pour nous conter cette histoire extraordinaire ? Je verrais plutôt un " gentil " moine du Nom de La Rose , écrivant sur parchemin ces lignes magnifiques et pathétiques ! Ce père qui n'hésite pas à couper la " dextre " de son fils, parce qu'il lui fait honte, me... (15/6/2017)
Passionnément MissNeko : Fleurs de neige
bonjour MissNeko J'aime les trillers, les drames, les films-catastrophe et en même temps je fonds devant un conte de princesse ! J'ai tout aimé dans cette histoire, où le mal jubile à travers le mâle, où le " féminin " est banni, où le bien finit par gagner haut-la main ! De surcroit, l'auteure parle un français irréprochable, comme dans la 6... (20/2/2018)
Beaucoup ↑ Ananas : Drive like Al, move like Jackson... [concours]
bonjour Ananas, A descendre l'ascenceur le long de votre texte, on se dit que l'on n'ira pas jusqu'au bout, tant il semble long ; et puis, au fil du récit où parle le héros, quand il songe réveillé, quand il parle à Jen qui pleure, nous tendons l'oreille nous aussi, pour qu'il ne fasse pas un trop gros effort ! L'émotion nous étreint quand il ... (7/10/2017)
Beaucoup hersen : L'arbre à pain
bonjour hersen, Une naissance, pourtant pas la première, s'annonce sur cette île sans hopital, pour Tahia mère de 5 enfants ; jusqu'à son dernier accouchement, tout s'est chaque fois bien passé, mais là tout va mal ; pour le bébé et sa mère . Le village entier est réuni et les femmes assistent cette femme en détresse ; on a demandé le secours ... (3/1/2017)
Beaucoup MissNeko : Le voleur de sommeil
bonjour MissNeko ; les histoires d'amour finissent bien en général, et la vôtre particulièrement . J'aimerais pouvoir remonter le temps, et m'asseyant au lit de ma fille, lui lire si tendre romance ! Mais, comme Gracieuse, ma fille a perdu le sourire ; et malgré un prince charmant venant à passer ( 15 années durant ), elle ne recouvrit pas ten... (20/5/2016)
Beaucoup Robot : La pomme d’Adam
bonjour Robot, Oui je sais, je ne m'aventure que rarement sur le terrain des nouvelles, mais je découvre que l'auteur montre une " nouvelle corde à son arc " . Le père Adam doit habiter dans bien des communes de France, avec sa chopine comme compagne, sa bougonnerie comme signe particulier ! Il a son avis sur les " écolos ", et rien ne l'en f... (23/8/2016)
Beaucoup lala : Le sourire de La Joconde
bonjour lala; une fois n'est pas coutume, je viens vous lire quand une nouvelle de vous parait. J'ai rendu visite cet été à Léonard en son Clos Lucé, où son génie est largement exposé, ( il était même poète )! Bien sur que la " Joconde " est omniprésente en terme de peinture, entre " palettes et pigments bleus ". Votre récit nous amène délicat... (21/12/2015)
Beaucoup hersen : Les petits poissons dorés
bonjour hersen, Comme cette histoire est touchante, avec ce garçon passionné de petits poissons dorés, mais surtout en adoration pour sa maman ! Il aime bien jouer à " faire le plus gros sur le canapé pour rester entre maman et papa " ; mais un jour, le vieux démon de sa mère revient et la ronge à la seringue ... Elle a même tué les poissons ... (29/8/2016)
Beaucoup lala : Tes yeux et le soleil [concours]
bonjour lala; je ne viens jamais lire les nouvelles, car les "rédactions" que j'ai soumis aux lecteurs n'ont pas retenu leur attention; mais je vois une poétesse qui a l'honneur de ces colonnes, aussi vais-je essayer de donner mon humble avis. je me suis vu dans la peau de Simon, timide, mal dans sa peau, et si maladroit quand un minois lui fai... (16/9/2015)
Beaucoup Mona79 : La chatte aux yeux bleus [concours]
bonjour Mona; il fallut que son épouse, silencieuse en toute circonstance, ne montrant jamais sa peine ( sa joie, n'en parlons pas, elle n'en avait jamais ) ferme à jamais ses paupières, pour que le vieux Joseph se rappelle qu'un jour, avait succombé à son regard. Il était craint tel un tueur de chat, réputation qu'il avait acquis, ne supportan... (23/9/2015)
(1) 2 3 4 »

Oniris Copyright © 2007-2018