Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Robot

« 1 ... 126 127 128 (129) 130 131 132 »
Un peu gujot : Circonvolutions nocturnes
J'aurais aimé que ce texte me communique et me fasse partager cette angoisse. J'ai lu des phrases bien écrites mais l'absence de simplicité du ressenti ont empêché que j'en sois imprégné. Cette angoisse est restée celle d'un autre et n'est pas devenue la mienne. (17/4/2016)
Un peu LioText : Navire d'imagination
Je trouve plutôt fade les images des derniers vers de chaque strophe. Elles amoindrissent les sizains alors qu'elles devraient leur donner de la couleur. (papillons nouveaux - monde tout beau - poussent sur l'eau - âmes perdues en haut) c'est bien plat. D'autant qu'il y a déjà la reprise de vers à chaque paragraphe. C'est le dernier sizain qu... (8/7/2016)
Un peu Centsix : J'ai marché
Après avoir lu votre incipit, je peux dire que sur le fond vous avez atteint votre objectif. La rédaction cependant ne m'a pas séduit. Notamment ces répétitions qui reviennent comme un tic d'écriture et, au lieu de créer un effet d'insistance, elles amoindrissent le propos ou nous détache de la moindre empathie avec le narrateur. Car je ne croi... (19/1/2017)
Un peu anton : Mots sucrés
Je ne dirai pas que ça m'a déplu. Cependant j'ai eu du mal à pénétrer dans ce texte qui m'a paru par moment un peu fourre-tout, désordonné. mais peut-être était-ce là l'effet recherché. Lu sans que je ressente suffisamment un sentiment qui vienne me secouer. En fait, je crois que ce texte est avant tout une description adjective, un récit qu... (13/8/2017)
Un peu Papillon26 : L'absent
Votre poème est porteur d'une certaine émotion. On ressent la sincérité du propos. Par contre, la rédaction, la formulation plutôt, tend à amoindrir l'impact de vos vers. Les surcharges, l'explicatif l'emportent trop sur le sensitif. Par exemple, les oiseaux chantent, seuls me parviennent leurs trilles. C'est une évidence que si les oiseaux c... (27/3/2018)
Un peu hersen : Question d'enfant
Bonjour Hersen, Je ne comprends pas bien le sens de la première strophe. Des dessins qui plaquent la peur sur l'ombre d'un oiseau… ??? La seconde strophe est réussie du point de vue écriture, mais je la trouve peu réaliste. S'il était écrit "tente d'apprivoiser les formes terrifiantes," ce serait déjà plus logique. Quant à les serrer dans se... (8/12/2018)
Un peu ↓ Meleagant : Cartographie du Très Bas I - Procrastination
Le thème de la procrastination est insuffisamment évoqué et peu subtilement en entrée de texte. "Pourquoi le ferais-je aujourd'hui". J'aurais aimé trouver la tendance psychotique de ce mal dans les vers. Car la procrastination est une souffrance pour celui qui en est atteint et pour son entourage. Souffrance qui ne semble ne pas être compris... (24/9/2014)
Un peu ↓ Rimbaudelaire : La dernière cigarette (2002)
Tout a fait désorienté par ce poème dont la finalité m'échappe. J'ai eu l'impression d'avoir passé une page au 4ème quatrain pour me retrouver dans un autre texte. Sur la rédaction la douleur suée n'est pas d'une expression très heureuse. De même pour la chair équarrie (Équarrir c'est tailler au carré). Pour avoir vu des images de poumons cancé... (11/9/2013)
Un peu ↓ emilia : Un amour partagé…
Sur la structure classique, rien à dire mais... justement j'ai l'impression d'un ouvrage contraint. le traitement manque d'élan. C'est bien écrit mais je regrette que sur le thème le texte reste en surface. Le poème dit mais on se sent en dehors. Presque voyeur involontaire d'un moment d'intimité qui aurait du demeurer beau dans le secret justem... (16/2/2015)
Un peu ↓ Lariviere : Kaléidoscope du désir
J'ai eu du mal à aller au bout de la lecture. De trop longues tirades auraient méritées un découpage permettant de savoir, au minimum, où reprendre son souffle. La prose n'empêche pas les alinéas et cette absence dans votre texte nous place devant une masse qui rebute à priori. J'au trouvé les métaphores obscures parfois. Tels les essaims d'as... (20/11/2013)
« 1 ... 126 127 128 (129) 130 131 132 »

Oniris Copyright © 2007-2019