Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Robot

« 1 ... 32 33 34 (35) 36 37 38 ... 132 »
Beaucoup Pouet : Cocotte en papier
On la voit cette femme, comme une esquisse, son malaise est perceptible, le texte nous la montre comme à la recherche des causes du bonheur qu'elle voudrait retrouver. Je trouve que cette approche provoque l'émotion et que le but poétique est atteint. Et le titre est d'une grande finesse. (3/11/2013)
Beaucoup Arielle : Ritournelle à mains nues
Ce poème marche à pas tellement léger qu'on le parcourt en chuchotant pour éviter de perturber sa sérénité et sa musique. Un vrai plaisir. (19/11/2013)
Beaucoup baccala : À l'arbre nous pendrons...
Bien sur, je suis séduit par la beauté du texte, mais plus encore admiratif de la maîtrise technique du décalage des rimes sur cinq vers, conservé sur l'ensemble du poème, tout en gardant l'alternance des masculines et féminines. (20/11/2013)
Beaucoup Damy : Utopia
Beaucoup aimé le déroulé de ces vers qui m'ont fait penser au texte de la chanson "je voudrais changer les couleurs du temps changer les couleurs du monde". Une utopie qui ne rêve pas l'impossible mais qui espère avec une belle expression poétique. "Un ruisseau coloré de mauve et jaune blé" "Par l’espoir d’un matin irréel mais possible" "Je b... (28/12/2013)
Beaucoup Edgard : Cerf-volant
Toutes ces images sont d'une grande beauté évocatrice. Moins apprécié "de ce côté d'Antilles" dont l'approximation jure avec le reste de la strophe et l'inversion "d'une inquiète écriture" qui pouvait être évitée puisque le poème n'est pas rimé en classique. Par contre, je me suis régalé de la sixième strophe, la plus réussie de l'ensemble à m... (15/12/2013)
Beaucoup Miguel : L'antique nef
Ce poème est d'une qualité classique indéniable. Au niveau de la sonorité, flamme - âme ont la même résonnance et me paraisse compatible. Ce texte s'arrête au constat, j'attends un prochain de même qualité qui s'intéressera cette fois-ci aux raisons de cette désertification des antiques nefs. Car en l'état il ne s'agit que du regret d'un passé r... (15/12/2013)
Beaucoup jackplacid : L'abominable neige des hommes
Cette plongée dans l'irrationnel d'un paradis artificiel n'est pas un appel au secours, c'est un vécu angoissant bien montré par la rédaction de ce texte qui sonne juste, comme si un ami qui tombe nous exprimait son ressenti tout au long d'une chute qu'il sait fatale. Pas de pathos dans les métaphores, presque de la lucidité effrayante. Seul le... (14/12/2013)
Beaucoup Edgard : On roule
Oui, un texte dont le style se prête bien à une diction et une rythmique en slam. Beaucoup d'expressivité, de force, et des propos imagés qui soutiennent l'ensemble. (22/2/2015)
Beaucoup Michel64 : Le vent du sud
Poème descriptif mais ou l'on ressent les éléments grâce au vocabulaire qui induit de belles images poétiques. (22/2/2015)
Beaucoup chris : Le bagne là-bas
Votre texte circonscrit aux camps du blizzard a le mérite de nous rappeler avec talent tous ces autres camps sous tous les cieux, sous tous les climats. Les camps enneigés sont ceux dont on a le plus parlé, ceux du goulag sibérien, ceux du régime nazi. Mais il y a aussi les camps américains sous le soleil du désert où vécurent les américains d'o... (4/1/2014)
« 1 ... 32 33 34 (35) 36 37 38 ... 132 »

Oniris Copyright © 2007-2019