Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Robot

« 1 ... 52 53 54 (55) 56 57 58 ... 139 »
Beaucoup LeopoldPartisan : Ineptie
J'aime le côté désabusé de ce texte. Triste, ce propos du narrateur qui voudrait "refaire" autrement sa vie souligné par les j'aurais dû. Les allitérations donnent un rythme brisé qui s'accorde bien au thème. On sent dans ce texte un regret de n'avoir pas accédé à l'absolu, mais est-ce atteignable, ne faut-il pas se contenter parfois du poss... (8/12/2016)
Beaucoup Joss : Effrois de trottoir
Une poésie éloquente sur la misère que l'on rencontre de plus en plus dans les rues de nos villes. Sans appesantissement mais avec beaucoup d'émotion on suit grace aux métaphores et aux images expressives le cheminement "dans le cœur de Paris, des visages fêlés" Je me suis beaucoup attaché à l'avant dernier quatrain expressif sans grandiloquence. (9/12/2016)
Beaucoup Aleksirius : Les morts inconnus
J'ai beaucoup apprécié de lire et dire ce poème tout en nuances. Les choses sont dites avec délicatesse et sensibilité. Et le quatrain final avec son dernier vers est très émouvant. (10/12/2016)
Beaucoup Lylah : Alchimie
Une belle écriture, avec quelques originalités plaisantes à lire. "Pour ne pas se meurtrir aux reflets acérés de mes éclats de vivre, il me pare d’amour. " Une phrase parmi d'autres qui m'ont fait relire avec plaisir cette prose élégante et très sensuelle. (15/12/2016)
Beaucoup sourdes : Les poussés au cul
Chaque strophe est une image, un instantané. Il y en a de meilleures que d'autres mais globalement c'est une écriture intéressante et pour faire écho à un forum en cours, originale à la fois dans le sujet, dans la composition et dans la rédaction. J'aime ces textes libres quand le propos rejoint la syntaxe sans être abscons. (17/12/2016)
Beaucoup Alcirion : Fragment de la fin d’un hiver trop long
Une prose claire, sans effet de manche, sans scories. Tout le récit est évocateur de la lassitude induite par l'habitude. La dernière phrase exprime sans pathos un désenchantement. Un beau texte. (29/6/2018)
Beaucoup Hananke : Souvenir olfactif
Une odeur, une sensation qui d'un coup rappelle un souvenir un peu oublié. Un texte dont la structure classique donne une impression de simplicité. Le déroulé est plutôt élégant. Même si les rimes ne sont pas d'une grande variété on se laisse prendre avec plaisir par cette évocation. L'octo me paraît tout a fait adapté à ce poème. (une métrique... (6/1/2017)
Beaucoup Annick : Mimolette
Un poème militant végétarien qui a une belle saveur. Après je ne jouerai pas les hypocrites: je ne déteste pas un steak ! Et me nourrir uniquement de ciboulette ne me convient pas, à moins de la mettre sur une omelette au lard. (Pauvres poussins, pauvre cochon) J'ai vu une émission sur Arte ou la 5 qui parlait de la souffrance des plantes et ... (8/1/2017)
Beaucoup MissNeko : Tableau de maître
Le thème du tableau qui s'anime, et vit sa propre destinée a déjà été traité mais ici l'originalité réside dans cette image du chat qui lui donne une poésie qui sort de l'ordinaire. Quand je le relis, je préfère m'arrêter sur ce vers: "Ses prunelles se ferment sur les pensées du peintre" qui me paraît une conclusion plus poétique que les troi... (18/1/2017)
Beaucoup bipol : Le collier de vie
En pré-lecture j'avais lu le texte présenté en contemporain et il m'avait bien plu. C'est vrai qu'il est bien adapté à une chanson. Il y a de bons passages dans ce texte. Je ne citerai pas tous les vers qui m'ont intéressé et qui donnent un ensemble très agréable, mais j'apprécie beaucoup la dernière strophe et son vers final. (19/1/2017)
« 1 ... 52 53 54 (55) 56 57 58 ... 139 »

Oniris Copyright © 2007-2019