Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Robot

« 1 ... 86 87 88 (89) 90 91 92 ... 136 »
Bien ↑ Edgard : Voyageur
J'ai ressenti ce poème comme un voyage rêvé, c'est l'idée d'un voyage et je la trouve bien présentée. Comme si le voyageur s'exprimait sur des images et laissait vagabonder à la fois son imagination et ses désirs. Voilà comme j'ai vécu ce texte. Oui il faudrait bien deux ou trois vie pour "voir" en profondeur tout cela. (31/5/2014)
Bien ↑ Dyonisos : Les yeux…
Ce texte ne peut qu' émouvoir. Il est d'une écriture simple qui convient bien au thème. Je lui ferai cependant un reproche: Le dernier quatrain qui me semble composé à l'envers est d'une construction illogique: "Je laisserai la mort me venir un beau soir ELLE MEURT Et fermerai mes yeux désormais inutiles Elle aurait du fermer les yeux A... (6/6/2014)
Bien ↑ Mona79 : L’étrange mausolée
Le thème choisi est intéressant. Pourtant, je trouve quelques formulations maladroites. Le vers "Quand l’urne aura celé ma cendre prisonnière" Le verbe "celer" (cacher) me paraît impropre. Une urne ne sert pas à cacher mais à recueillir. Ma cendre. Je n'aime pas ce singulier. Il me semblerait plus judicieux de dire mes cendres. Prisonni... (22/5/2014)
Bien ↑ Gemini : Bandol
On le voit ce pays, on sent l'affection que lui voue le narrateur. C'est cet aspect lien affectif qui m'a plu dans ce texte. Par contre, Ô que je supporte mal ces exclamations. Une allergie personnelle sans aucun doute. Je ne suis pas contre leur utilisation parcimonieuse quand ces expressions ne servent pas uniquement pour placer un pied. Je pe... (4/6/2014)
Bien ↑ bonjour : Homo sapiens
Une lecture agréable et amusante, avec sa légère allusion politique à l'avant dernier quatrain... "Et dominant son entourage Il en tira tous les profits" ...et sa petite pointe de philosophie en conclusion. "Mais il est pour sa descendance Encore le plus grand danger." Mon quatrain préféré: le second. Moins apprécié le 4ème un peu confus... (21/10/2014)
Bien ↑ margueritec : Les barrières du temps
Court mais très imagé, ce texte m'a séduit par la fluidité de ces vers qui s'écoulent aisément à la diction. (20/10/2014)
Bien ↑ Miguel : Je l'eusse cru du roi
Une fable bien conduite. Pas de vers inutiles comme on en trouve parfois poussés par la rime. On prend le temps de s'amuser à l'histoire qui ne s'écarte pas de son objet. Un bon moment de lecture. Juste une légère critique: on s'attend tellement à ce que Malherbe rime avec herbe qu'on est déçu que vous n'ayez pas trouvé une autre possibilité. (1/6/2014)
Bien ↑ Hananke : Pénitence hivernale
Un texte on ne peut plus classique. De bonnes rimes même si toutes ne sont pas des plus riches. Une ambiance volontairement appuyée sur la langueur, la monotonie et la tristesse. Après, chacun voit les saisons selon sa sensibilité, et ce qui est le sentiment d'un jour peut différer le lendemain avec un rayon de soleil d'hiver. Sur un sujet tel... (16/2/2015)
Bien ↑ Beaufond : Le doute
Si j'admire l'écriture de ce texte, j'avoue n'avoir pas été entraîné dans sa grandiloquence et pas franchement convaincu sur le fond par la chute du dernier quatrain. (1/7/2014)
Bien ↑ Pluriels1 : Maisons caraïbes
Ces petits tableaux colorés ont un charme particulier. Nous traversons un village ou une ville, et recevons ces images comme des instantanés. La technique qui n'a pas su se faire discrète influe parfois peu agréablement sur la syntaxe avec cette facilité de passer par dessus les articles et conjonction pour ajuster les vers. Mais je ne retiens q... (27/9/2014)
« 1 ... 86 87 88 (89) 90 91 92 ... 136 »

Oniris Copyright © 2007-2019