Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Robot

« 1 ... 90 91 92 (93) 94 95 96 ... 132 »
Bien ↑ Louis : L'heure méridienne
Belle écriture, texte parfois un peu redondant mais j'ai aimé cette ambivalence entre cette course et cet observateur qui reste pratiquement immobile au cœur de cette heure méridienne. C'est l'homme au cours de sa vie, l'homme au cours du temps, l'homme au milieu du gué pas encore au présent juste sur un point entre passé et avenir. (2/7/2015)
Bien ↑ Astras : La deuxième lettre au néant
J'aime beaucoup ce texte agréable à lire et à dire, des vers intimistes qui donnent toute une atmosphère. Je trouve que le titre n'est pas très appelant et j'ai failli passer à côté de ce texte pour cette raison. (9/7/2015)
Bien ↑ Sylvaine : Terrible beauté
Belle écriture. L'idée de la forêt métaphorique de l'écriture me plaît beaucoup. J'ai surtout apprécié le second et le troisième paragraphe. (9/7/2015)
Bien ↑ francissicard : Impressions new-yorkaises
Ce n'est pas ainsi que j'imaginais New-York mais je ne la connais qu'à travers les livres et les reportages télévisés: Trépidante. Loin de cette image presque sereine. Une autre vision en tout cas. J'avoue avoir beaucoup de mal à traduire ces impressions métaphoriques, c'est peut être là le défaut de ce texte car ce n'est pas clair pour qui n'a... (11/7/2015)
Bien ↑ MARIAJO : Vivre vivant
C'est sympa, c'est virevoltant et joyeux. Et optimiste. Je ne dis pas que c'est le poème du siècle, mais il tranche au milieu de beaucoup de textes pessimistes parfois déprimants. Merci pour cet appel revigorant et frais. Vivons vivant, une philosophie épicurienne. (11/7/2015)
Bien ↑ SilverWolf : Il s'endort
Simple et douceâtre comme la mélancolie. Dommage que l'on ait pas la musique, j'ai l'impression que l'atmosphère serait différente. Sans m'épancher sur la sentimentalité je dois dire que le texte est un peu linéaire et sans surprise. Mais puisqu'il s'agit d'une chanson et non d'un poème je retiendrai la tendresse du message. (18/7/2015)
Bien ↑ Fanch : Savoir rêver
 Ce texte dont j'avais lu la 1ère version me paraît grandement amélioré. Le 1er et le 4ème quatrain suggèrent et interrogent. Le 3ème est pour moi nettement moins bon surtout l'arrache du dernier vers de ce quatrain. (18/7/2015)
Bien ↑ Jema : Insomnie
Que sait-on de ces maux vécus par les insomniaques. Car il ne s'agit pas d'une simple nuit blanche occasionnelle mais de la permanence d'une situation. Ce texte expose bien le ressenti du narrateur avec des expressions parlantes. Une réserve sur le vers "Jamais je n’me souviens" avec ce e élidé pour le mètre et l'absence de ponctuation à l'inté... (19/7/2015)
Bien ↑ cervantes : Ton cœur est innocent…
Le premier vers est très expressif et d'une superbe fluidité. Pour la compréhension le second vers passerait mieux construit ainsi: - Stoïque et fort il bat les coups du désespoir, - Si le premier quatrain et les tercets m'ont été agréables, le second quatrain me paraît d'une construction et d'une rédaction lourde, aggravées par un défaut... (19/7/2015)
Bien ↑ Annedesr : Passé Simple [Sélection GL]
Une belle évocation d'un narrateur qui se retourne sur un moment de sa vie avec un naturel élégant. Simplicité des vers pour un texte libre empli d'images exprimées avec une sincérité que l'on ressent à la lecture. (24/7/2015)
« 1 ... 90 91 92 (93) 94 95 96 ... 132 »

Oniris Copyright © 2007-2019