Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de PIZZICATO

(1) 2 3 4 ... 165 »
Un peu ↑ Tankipass : Le dragon
Une caricature, un peu forcée, de certains comportements de consommateurs dans les grandes surfaces. " Mon regard ne voit pas ce que ma main saisit il s'égare attendri par une nuque au dessin délicat la finesse d'une main l'éclat d'un visage la beauté d'une silhouette au charme sibyllin. " Un coup de griffes en passant à la pub. Il es... (13/11/2018)
Beaucoup Bilnus : Ressenti R
Une sorte de bilan, examen de conscience qui semble être submergé par ll'interrogation " Mes doutes arrivent au galop, leurs fers sont saillants, épousent impeccablement la courbe, et viennent saboter ce qu’il restait de certitude ." " Regarder son corps travailler, sentir qu’il n’a plus besoin de nous pour accomplir sa besogne. "sombrer dan... (12/11/2018)
Beaucoup ↑ hersen : Pêche à la senne
Des images superbes ; la poésie à fleur d'eau . << que le pêcheur sur le flot d'un soir s'est brûlé les mains sur un sein doré >> << il accroche les débris d'un astre mourant sans cesse les caresse >> Je m'en tiens à celles-ci pour ne pas recopier le texte... (11/11/2018)
Beaucoup ↑ leni : Je tire ma charrette à bras
Une très bonne planque, ce petit commerce ambulant, en attendant que l'orage passe... Toujours des idées neuves, monsieur Ligny ! << Mon alibi c’est mieux que rien C’est un copain levant la main Et qui jure ... >> ça existe ça ? Hihi Eric (Lenoir et Guérin ne font qu'un) comme toujours, sait bien s'approprier un texte pour l'habiller s... (11/11/2018)
Un peu ↑ Arthaume : Je vais bien
Pour ma part, je pense que l'exergue aurait pu être évité, ce qui m'aurait permis de ressentir ce texte d'une façon toute autre. Je veux dire, comme l'expression d'un mal être permanent du narrateur et non des élucubrations, engendrées par un esprit imbibé d'alcool, qui le rendent moins crédible. C'est dommage, car il y a de bonnes choses... (10/11/2018)
Bien ↑ Arthurluberlu : Âmeour
Quelques belles images pour épauler cette déclaration. " J’ai fait pleuvoir l’aurore Sur l’Onyx du ciel " " Noyé la pleine Lune Dans un lac de Soleil " Mais voilà, " Le plus dur reste à faire Te dévoiler mon Âme Et te dire que je t’aime." Oui, moins difficile de l'écrire que l'avouer. Une agréable lecture. (10/11/2018)
Bien ↑ BlaseSaintLuc : Amour éthéré
" L'herbe bleue " Est-ce la mer ? Des images intéressantes pour définir cet " Amour éthéré " qui semble être un souhait " Je t'augure comme un visage " " Tu es mon cap, mon éternelle, mon mirage de sel. " Je n'ai pas cerné, ici, le sens voulu de hérésie : " mais tu n'es bien qu'une hérésie " Une lecture courte mais plaisante. (9/11/2018)
Bien ↑ Palrider : Époque humide
Le côté paisible et serein de l'endroit, auquel on s'attache grâce à des images expressives, se fait, d'un seul coup d'un seul, démolir par quatre mots. Juste quatre mots qui font revivre une situation néfaste. Un texte minimaliste qui en dit long. (8/11/2018)
Bien ↑ Corto : La poule en papier
C'est une idée originale que ce tableau d'une " journée d'automne " vue par une poule en papier " collée sur la fenêtre ". Un tableau sympathique de la nature " entre deux averses " ; des images charmantes. J'ai trouvé dommage cette chute, humoristique peut-être, mais moins poétique sur le fond. (8/11/2018)
Beaucoup ↑ Eki : À la lisière de mes silences
Une belle écriture sans grandiloquence, des images choisies, confèrent à ce texte beaucoup d'élégance et de vérité. La poésie comme je l'aime. " Au train où va le temps J’emprunte les contre-allées " bien en corrélation avec le titre. " Lorsque, cape blanche sur les épaules L’hiver viendra me mordre de toute sa froideur " Pour ne ... (7/11/2018)
(1) 2 3 4 ... 165 »

Oniris Copyright © 2007-2018