Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de PIZZICATO

« 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 162 »
Passionnément leni : Je ne dors que d'un œil
Hello mon Ami Gaston. Je la réécoute avec, à chaque fois, le même plaisir. Même le " 12 ans d'âge " ne parvient pas à vaincre cette insomnie où les pensées se bousculent au portillon. Le texte, la précision de ton interprétation et la subtilité de l'arrangement musical en font une très bonne chanson. (17/11/2015)
Passionnément troupi : Dans le Kalahari
Il est presque émouvant que de lire cette attention portée à un arbre mourant. J'aime cet anthropomorphisme, belles images pour décrire une agonie, en quelque sorte. " Depuis il se traînait sur des moignons de branches." " Un instant j'aurais pu croire qu'il était venu là d'un colossal effort. J'imaginai qu'il avait fui les siens." La derni... (20/12/2013)
Passionnément Curwwod : Resquiescat
De fort belles images ornent ce magnifique poème empreint de sérénité malgré le sujet. Une écriture sans grandiloquence, d'une musicalité étonnante et qui peint un tableau à presque chaque vers. "Au bout de ce chemin, m'accompagnerez-vous, Vos yeux battus cachés sous la voilette sage, Et vous pencherez-vous pour m'offrir en partage Le baiser... (24/2/2015)
Passionnément LeopoldPartisan : Les dépravés : écueil
Waoh !! Grandeur et déchéance. Un texte qui aurait incontestablement sa place sur une scène de théâtre. Un premier quatrain qui plante le décor, comme un trait qui atteint sa cible exactement. Une première partie qui trace le portrait de ce poète" Chéri applaudi béni " qui a sombré dans la dépravation. Un texte en or pour un récitant... Puis ... (12/11/2013)
Passionnément Vilmon : Vers le ciel [concours]
Outre le calligramme représentatif de cette cathédrale, ses spécificités y figurent. "de l'extérieur l'architecture émerveille. mais c'est à l'intérieur que sont les merveilles le bleu des vitraux admirables est unique est incomparable " " la principale est bien plus haute deuxième plus courte pourquoi plus haute que sa cousine c'e... (23/10/2017)
Beaucoup ↑ Curwwod : La bleue
Combien de poètes cette fée diabolique, qu'elle fût verte ou bleue, a-t-elle anéantis " Goutte à goutte instillez l'élixir délétère ". Je retrouve avec grand plaisir la plume élégante de Curwood. De fort belles images pour illustrer ce mal être que l'absinthe ne peut éradiquer. " Oublier ma laideur qui rebute l'amour, De la femme rêvée à... (16/10/2018)
Beaucoup ↑ Willis : Cadet naufrageur (confessions)
L'originalité, dans la narration de cette légende, réside dans le fait que l'auteur a choisi de donner la parole à Cadet lui-même. Ce " pire des forbans " rétablit la vérité sur ses méfaits et détruit le mythe. Non pas comme un mea culpa, mais une relation cynique des faits " Tant la soute éventrée, offrant là mon butin, Que tous ces co... (13/10/2018)
Beaucoup ↑ HubertClosLus : L'enfant autiste pendu
J'ai trouvé un peu dommage que le titre soit trop explicite ; il nous previent du dénouement. Mais la lecture nous offre un texte émouvant, sans pathos, avec cet enfant qui semble évoluer au milieu du monde des oiseaux. " Ciel gris ciel blanc " je crois comprendre, qu'au moyen de ces mots répétés, l'auteur a voulu mettre l'accent sur l'é... (11/10/2018)
Beaucoup ↑ BlaseSaintLuc : Poussière d'Afrique
L'anaphore joue parfaitement son rôle dans cette poésie. La métaphore est judicieusement choisie pour traduire le sentiment de l'auteur. Des images très expressives " Dans les fleuves de sang, dans les rivières sales". " Qui passe pour la dernière fois, Devant le baobab son majestueux jumeau " " J'irai mourir enfin délivré de ma peur, ... (23/9/2018)
Beaucoup ↑ Cyrill : Deux remous
Etait-ce le Pont de la Garonne duquel Marie-jeanne se jeta ? " Dans son châle fleuri se mouvait quelque chose." Etait-elle seule pour cet ultime voyage ? " Deux remous, l’un petit, suivis de quelques bulles." " Si des mots furent dits ceux-là n’étaient que prose " on ne se soucie que peu d'une jeune femme qui se jette d'un pont. De bel... (18/9/2018)
« 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 162 »

Oniris Copyright © 2007-2018