Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de senglar

(1) 2 3 4 ... 58 »
Passionnément ↑ leni : Je garde le coeur content
Salut leni, Nous connaissons tous leni, toujours supérieur à lui-même, or ici c'est à du très grand leni que nous avons affaire - comment peut-on être supérieur à soi-même ?... - je pense pour ma part au Testament de Villon ou bien à l'Arbre de Brassens - Quel bonheur ! Cette chanson est de la même veine, le côté obscur ou parodique en éta... (14/12/2019)
Passionnément ↑ bipol :  Tristesse
Bonjour bipol, J'ai d'abord lu le texte, je l'ai ressenti comme une plainte, un long soupir, un pleur filé modulé, un regret, un retour sur soi, la reconnaissance d'une erreur. Et j'ai pensé à elle. Sera(it)-t-elle à la hauteur d'un possible retour ?... de ce cri d'amour déchirant. Je me dis : C'est tout cela que je dois retrouver dans... (15/9/2019)
Beaucoup emju : Le poète et le peintre [Sélection GL]
Bonjour emju, Je suis d'abord allé voir qui était ce Simonide de Céos que vous citez en incipit. Un petit génie apparemment qui illustra l'art de la mémoire. Votre ouvrage lui-même me fat penser à à quelque petite pièce antique que l'on aurait pu retrouver sur le mur d'une villa, une mosaïque ou un rouleau, un manuscrit en partie chahuté... (15/9/2019)
Passionnément ↑ leni : Si j'avais du talent [Sélection GL]
Bonjour Léni, Voilà ! ça y est :) Tu viens d'exorciser ma peur des clowns. Car, aussi loin que je me souvienne, ils m'ont toujours fichu une trouille bleue, ces clowns ! Et quand j'ai pu me raisonner un peu, je ne les trouvais pas très drôles. A part Grock... Voilà ! D'un coup d'un seul, tu me les rends sympathiques : C'est que j'... (12/9/2019)
Passionnément Luz : L’ombre rose des pommiers sauvages [Sélection GL]
Bonjour Luz, Il y a toujours quelque chose d'ineffable dans tes vers, cela s'appelle la poésie tout simplement. La fibre poétique qui tremble et ondule comme la corde d'une harpe, on l'a ou on ne l'a pas. "L'ombre rose" donne le ton de ce poème qui commence aux amours adolescentes pour se poursuivre aux adultes enchantés ; mais voici qu'arr... (12/9/2019)
Bien ↑ julien19 : Enterrement de ma jolie fleur blanche
Bonjour julien19, J'aime qui se risque à la poésie en prose, catégorie souvent mal récompensée :) Je vois ici que le monstrueux alcool n'est pas venu à bout de la beauté de votre "jolie fleur blanche" dont il a semble-t-il rehaussé la blancheur devenue en quelque sorte virginale. La voilà donc sainte et vierge en cette collégiale au milieu... (12/9/2019)
Beaucoup ↑ Vincendix : Les roses sont si belles [Sélection GL]
Bonjour Vincendix, L'histoire d'un deuil, et les roses qui sont là pour en faire souvenir. Je trouve la scène paradoxale, incongrue, ironique, antinomique en songeant à la phrase de Fontenelle telle qu'elle est rapportée par Diderot : "De mémoire de rose, on n'a jamais vu mourir un jardinier." Or les roses sont bien présentes ici pour fai... (11/9/2019)
Beaucoup ↑ Vasistas : Les paires
Bonjour Vasistas, 1) Tout à fait d'accord avec Jeannot. Et qu'ils sont beaux ces tombeaux palpitants ! Mais une fois de plus il y aura disparité, inégalité, discrimination. Imaginez la tête de ceux qui auront pour tombeau un coeur de pierre. Cela vaut le coup de se faire de vrais amis et une vraie famille pour ceux qui n'y ont pas pensé, d'... (9/9/2019)
Beaucoup ↑ papipoete : Joyau dormant [Sélection GL]
Bonjour papipoète, Un joyau dormant dans l'eau vive pour une petite Belle au bois éveillé qui s'appelle Ninon, une héroïne de chanson au nom du temps des Fables. Avec ce diamant vert tous les ingrédients sont réunis pour initier un conte de fées. Y manque la grand-mère... Qu'importe Papipoète se grimera en Père-Grand : le jade devient devie... (9/9/2019)
Bien ↓ passager : Labeur poétique
Bonjour passager, "Un poème achevé se plie à vos caprices." On peut ne pas être d'accord avec la thèse ; mais on ne peut qu'être d'accord avec l'incipit : "La poésie nécessitant un labeur exigeant n'en reste pas moins un reflet de l'art éternel." Je préfère un ton tel que "Se plaît à fabriquer... /... un pur français plaisant..." à :... (8/9/2019)
(1) 2 3 4 ... 58 »

Oniris Copyright © 2007-2020