Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



« 1 (2) 3 4 5 ... 25 »
Ananas : Danse, Bonnie, danse... [concours]
 10 commentaires | 13876 caractères | 71 lectures | Lire cette nouvelle 

Michel s’appelait Michel à cause de Sardou.
Sa mère racontait à qui voulait l’entendre que le petit avait été conçu sur Les lacs du Connemara.
Mais lui, il avait toujours préféré Dix ans plus tôt.


vendularge : Le jeu des mille bornes
 14 commentaires | 5973 caractères | 93 lectures | Lire cette nouvelle 

Et si rien n’est à comprendre, pourquoi le partager ?


jgagliardi : L'homme et le tigre
 10 commentaires | 7313 caractères | 65 lectures | Lire cette nouvelle 

Il y a quelque chose de sauvage dans cet homme, quelque chose qui rode et qui guette sa proie. Bientôt, cela prendra le dessus.


guanaco : Une histoire à deux balles [concours]
 11 commentaires | 5043 caractères | 112 lectures | Lire cette nouvelle 

L'enfer c'est les autres.


JessyPer : Il sera toujours là [Sélection GL]
 10 commentaires | 9404 caractères | 90 lectures | Lire cette nouvelle 

Être habité par une force obscure séculaire dès le plus jeune âge n'est pas chose facile. Extrait de vie.


trevorReznik : Des flingues (dont un faux) et un paquet d’oursons à la guimauve [Sélection GL]
 10 commentaires | 21146 caractères | 90 lectures | Lire cette nouvelle 

Bunny a vingt-cinq ans. Bénéficiaire du RSA depuis quelques années, il a toujours été aussi doué pour éviter les emmerdes que pour trouver du boulot. L’histoire commence alors qu’il est dans la file d’attente d’une banque. Il préférerait être ailleurs mais il n’a pas le choix : il a une dette d’argent envers un mafieux, et s’il ne règle pas ça rapidement, il sait qu’il risque gros. On va malheureusement très vite se rendre compte qu’il n’est pas très doué pour jouer les apprentis caïds.


LaurenceSolouar : Le bol
 12 commentaires | 8916 caractères | 102 lectures | Lire cette nouvelle 

Petite nouvelle sur les violences domestiques.


Thimul : Juliette, femme de ménage
 16 commentaires | 28092 caractères | 158 lectures | Lire cette nouvelle 

On l'appelait Attila, le fléau des poussières.
Mais elle était un peu plus que cela.


Cox : Chez les Solier
 16 commentaires | 16381 caractères | 169 lectures | Lire cette nouvelle 

Heu... ben voilà, ça se passe chez les Solier.

Je sais pas trop quoi vous dire d'autre. Mais je peux vous chanter un truc si vous voulez. Ma maman dit toujours que j'ai une très belle voix.

Non ? Bon.
Ben lisez du coup.


vendularge : Nos gloires secrètes
 16 commentaires | 13676 caractères | 174 lectures | Lire cette nouvelle 

« Je suis l’homme de la rue. Pour le prince, je suis la plèbe. Pour la vedette, je suis le public. Pour l’intellectuel, je suis le vulgum. Pour l’élu, je suis le commun des mortels. »

Nos gloires secrètes. Tonino Benacquista


« 1 (2) 3 4 5 ... 25 »

Oniris Copyright © 2007-2018