Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
Ananas : Chacha
 Publié le 04/05/16  -  10 commentaires  -  690 caractères  -  298 lectures    Autres textes du même auteur

Bonne nuit papillon !
Bonne nuit coccinelle !


Chacha



Ouvre les ailes coccinelle,
Ferme les yeux,
Larmes d’oiseaux
Sel sur mes lèvres

Encore un tourbillon, un bisou qui s’envole…,

Endors-toi coccinelle,
Baisers papillons
Contre tes cils,
Drôles de frissons

Je t’aime plus fort que ça, plus fort encore !

Rêve tranquille, coccinelle
Murmures de nuages
Bercent les silences
Après la ritournelle

Tourne, tes cheveux s’étalent sur l’oreiller…

Bonne nuit, coccinelle,
Souffle poussière
Paupières d’étoiles
Scellent ton sommeil

Loups-garous, grenouilles bleues s’assoupissent !

Papillon veille…


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   MonsieurF   
25/4/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Un poème très doux, beau comme une comptine que l'on chante aux enfants.
J'ai vraiment aimé.
Même si parfois c'est très proche de la naïveté, ça ne tome jamais dedans, et je trouve ça bien.

"Loup-garous, grenouilles bleues s’assoupissent !" ça j'ai adoré!

Le dernier vers me déçoit, il est trop banal, dommage.

   Robot   
4/5/2016
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Un texte bien sympathique, très imagé et une construction tout a fait originale. Le titre m'échappe: s'agit-il d'un mot doux pour celle désignée par "tu" dans les vers intermédiaires ?
La comptine me fait penser que s'est adressé à un ou une enfant.

   Pouet   
4/5/2016
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bjr ananas,

Le papillon c'est la maman (ou le papa) et la coccinelle l'enfant (une petite fille si j'en crois les "cheveux qui s'étalent sur l'oreiller" quoi que bien sûr que les garçons peuvent avoir les cheveux longs non mais! ;))?

C'est tout mignon et parfois un peu plus, plus travaillé qu'il n'y parait de prime abord.

Une mention pour les "larmes d'oiseaux", les paupières d'étoiles" ainsi que pour "Loups-garous, grenouilles bleues s’assoupissent !"

Très sympathique.

edit: mon commentaire ressemble vraiment au précédent, désolé c'est bien involontaire, z'avais pô lu...

   PIZZICATO   
4/5/2016
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Un poème empli de tendresse.
Je pense que c'est la maman qui s'adresse à la petite fille (" tes cheveux s’étalent sur l’oreiller…" ) pour l'endormir.
Des images pleines de douceur et d'amour
" Je t’aime plus fort que ça, plus fort encore ! "

   bouloche   
4/5/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Une belle partition légère et musicale, enjouée, sincère,

   Lulu   
4/5/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Ananas,

c'est avec un vrai plaisir que j'ai parcouru ces mots doux. Pour moi, Chacha, c'est tout cela à la fois, soient les circonstances du coucher, ou le nom de l'enfant. En tout cas, cela sonne bien comme un chouette surnom.

Le texte me parle beaucoup. On le parcourt comme des mots que l'on pourrait dire soi-même à un enfant au moment du sommeil. Cet instant privilégié, où il faut faire fuir les loups-garous méchants est bien rendu dans votre texte. Vous jouez avec des images simples et belles, comme "les ailes coccinelle" ou les "Larmes d'oiseaux", très beau... pour l'enfant comme pour l'adulte, finalement...

J'ai aussi beaucoup aimé découvrir des "grenouilles bleues". Pourquoi ne seraient-elles pas bleues ? Tout est permis en poésie, et vous faites bien de nous le rappeler aussi simplement.

En définitive, ce que j'ai aimé dans ce poème, c'est la relation adulte/enfant ; cette relation intime à un moment où la poésie est si essentielle. Et la simplicité de vos mots. Le texte est très épuré. Il ne se perd pas en détails inutiles.

Il me semble que vous vous êtes beaucoup amusée en écrivant ce poème, et cela compte pour beaucoup dans le rendu.

Tous mes encouragements pour la suite.

   Anonyme   
6/5/2016
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Chacha ?
Je ne comprends pas le titre, pas plus que le poème. Un style qui ne me parle pas et qui n'éveille rien en moi.

Wall-E

P.S. : Après l'explication de l'auteurre, ce poème a éveillé en moi des sentiments qui m'ont permis de comprendre et de mieux apprécier ce poème.

   Alcirion   
5/5/2016
Après moult réflexions, j'ai décidé de ne pas mettre d'évaluation. Ce serait injuste parce qu'elle n'exprimerait que le GOUT, ce qui n'est pas forcément le plus important : j'essaye toujours de faire un mix entre mon ressenti et la qualité esthétique "dans l'absolu". (Cet absolu-là étant finalement bien petit, puisqu'il est seulement basé sur ce que j'ai lu au cours de ma vie.)

Ici, par exemple, rien à dire sur la forme, c'est très bien fait, beaucoup de sonorités en L par exemple, confèrent à la douceur de l'ensemble.

Au-delà, ayant beaucoup aimé le texte précédent, j'attendais celui-ci avec une certaine curiosité et je dois bien avouer que j'ai été déçu... Ananas, je ne t'attendais pas du tout dans ce registre là... Mais il y a aussi du talent à surprendre !

   Ananas   
6/5/2016

   luciole   
3/6/2016
 a aimé ce texte 
Pas ↓
Chacha dit-elle ?
Je cherche désespérément les frissons annoncés. Sans succès.
ça ne vaut pas Nicolas et Pimprenelle.


Oniris Copyright © 2007-2017