Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
Arsinor : La légumineuse qui se prenait pour un fruit
 Publié le 23/01/21  -  7 commentaires  -  1165 caractères  -  174 lectures    Autres textes du même auteur

Chanson amusante des artifroits.


La légumineuse qui se prenait pour un fruit



Les laitages sont nos amis,
Il faut les aimer aussi !
Le fromage fait comme… ça.
Le yaourt fait comme… ça.

Et les poireaux dansent la carmagnole !
Dansons la carmagnole,
Vive le son du camion !

Le camion s’arrête devant le supermaaar… ché.
Les livreurs sortent du caaa… mion.
Les caisses sont placées à côté des étaaa… gères
Et hop tous les légumes sautent dans les étagères
Pendant que les employés ont le dos tourné !

Quand je vous aimerai ? chantait la tomate.
Ma foi, je ne sais pas…
Peut-être jamais, peut-être demain,
Mais pas aujourd’hui : c’est certain !

Hop, hop, tous les primeurs
Dans le sac en plastique, en vrac,
Y compris la tomate.
Cours-y vite, cours-y vite.

Bam, il enfonce le ticket
Pour sortir du parking.
Bam, il déverse la poche dans la cuisine.
Oh, le poireau de tout à l’heure !

Ça alors, quelle coïncidence !

Tac, dans le cuit-vapeur,
À la mode de chez nous.
Cours-y vite, cours-y vite.

Bonsoir, bonne nuit,
Bon appétit mon général !


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Dugenou   
7/1/2021
 a aimé ce texte 
Un peu ↓
Bonjour,

Bof bof... ce texte fourre tout semble un fatras de diverses chansons populaires. On trouverait logique de la mettre en musique sur un air guilleret et de recycler le tout en spot de pub ! Pour un maraîcher en grande surface, même pas bio...

Une drôle de soupe, quoi.

En EL.

   Queribus   
23/1/2021
 a aimé ce texte 
Un peu
Bonjour,

Je trouve que votre texte ressemble un peu à un joyeux fourre-tout où n'importe quel gérant de supérette n'y retrouverait pas ses petits mais il s'en dégage un certain humour et ça c'est déjà beaucoup. Qui sait une musique appropriée, des arrangements adéquats et une voix appropriée pourraient peut-être donner un résultat étonnant. Tel qu'il est pour le moment, votre texte est plutôt déroutant mais je me pose la question: faut-il le retravailler ou le laisser tel quel. À vous de voir.

Bien à vous.

   papipoete   
23/1/2021
 a aimé ce texte 
Pas
bonjour Arsinor
Me voici circonspect face à ce texte ; on parle de légumineuse qui se prenait pour un fruit ?
J'ai plutôt l'impression d'un caddie de supermarché, dans lequel on fourre tout et chaque produit y va de son refrain...train train
Je cherche en vain la ligne qui me ferait entrouvrir les lèvres pour esquisser un sourire ; en vain en vain

   Bellini   
23/1/2021
Les artifroits de l’exergue semblaient me proposer une chanson rythmée par des jeux de mots, à moins que je n’aie pas compris la signification de ce néologisme.
Bref, de la même manière que je ne décrypte pas tous les calembours de l’album de la comtesse du Canard enchaîné, je n’ai pas démêlé le moindre artifroit dans le texte. L’artichaut qui se les gèle n’étant pas non plus une légumineuse, j’avoue que seule ma nièce de quatre ans a soudain découvert que je manquais de fantaisie. C’est vrai, il y a un âge pour tout.
Bellini

   Lebarde   
23/1/2021
J'ai vu un légume (pas une légumineuse): le poireau, un fruit: la tomate, des laitages et un fatras de choses, balancées sans soin dans un caddie puis dans un placard ou un gamelle!
Dans ce bazar je cherche en vain un brin d'humour et je n'y trouve qu'un rata indigeste et provocateur sans aucun intérêt littéraire.


Croyez vous qu'une musique pourrait arranger le propos?
J'en doute un peu même si je sais bien qu'avec " tralala itou ..tsointsoin", on a pu sortir un succès populaire!

Amis de la poésie ne soyez pas déçus et vous les auteurs besogneux et frustrés qui ont laissé passer un hiatus et une mauvaise rime dans leur texte sans poésie, ne soyez pas amers.
Certains aimeront:
Tous les gouts sont dans la nature.

Pour ma part, je reste sur ma faim, en fait j'ai l'appétit coupé.

Désolé Arsinor je sais bien que vous pouvez faire mieux.

   Robot   
23/1/2021
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
Loufoque, amusant inattendu. Ça marche en slam. Mais bon, pas plus que j'ai la rat' qui s'dilat' !

   Barbegrise   
24/1/2021
Et les légumineuses dans tout ça ? J'ai beau chercher, j'en ai pas vu d'énumérées dans le texte. Dommage car le titre perd ainsi toute sa consonnance.
Pour info ... Les légumineuses que l'on énumèrent souvent dans le jargon et auxquelles vous faites allusion telle que les fèves, lentilles, pois et autres féculents sont en fait et dans la réalité botanique ... Les fruits de ses mêmes plantes. Trop bizarre la botanique quand même ! LOL.


Oniris Copyright © 2007-2020