Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
bipol : J'irai
 Publié le 19/12/12  -  10 commentaires  -  1601 caractères  -  187 lectures    Autres textes du même auteur

Aller chanter vers son public.


J'irai



http://www.archive-host.com/files/1806093/aff91597cfc10f7ab7a2abea9625c02d892454b1/j-irais.mp3
Musique et chant Nicolas Rugolo

J'irai traverser les frontières
En clandestin sur cette terre
Je marcherai dans les espaces
Pour enfin découvrir ma place
Les saltimbanques et les artistes
Arrondissent tous leurs tours de pistes
En attendant d'être en bateau
Sur le pont de tous vos bravos

Aimez-moi comme je vous aime
Je suis petit et quand bien même
Je soulèverais des montagnes
Regardez-moi je sors du bagne

J'irai chanter dans les galères
Dans vos prisons même en enfer
Pour vous apporter mon soleil
Celui qui vient dans mon sommeil
Vous réchauffer quand il fait gris
Pour être en phase avec la vie
Quand vous êtes seul dans votre auto
Avec l'amour ou au boulot

Aimez-moi comme je vous aime
Je suis petit et quand bien même
J’irais décrocher des étoiles
Pourquoi pas déchirer le voile

Je viendrai vous prendre par la main
Former la ronde de demain
Celle qui libère de nos misères
Pour que nous soyons tous des frères
Nous irons dans nos paradis
Dans les jardins de l'utopie
Et je sortirai du rideau
Quand vous serez tous enfin beaux

Aimez-moi comme je vous aime
Je suis petit et quand bien même
Enfin en haut de la montagne
Il ne faut pas qu’on s’en éloigne


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   fugace   
5/12/2012
 a aimé ce texte 
Pas ↑
Je l'ai relu cinq fois en des jours différents, pas moyen "d'accrocher".
Il ne se passe rien, sauf le récit du souhait "d'aller chanter vers son public".
Beaucoup de lieux communs dans cette description, qui pour moi reste "plate" et ne "m'envole" pas... ce qu'on attend normalement d'une chanson ou d'un slam.
Désolée!

   macaron   
5/12/2012
 a aimé ce texte 
Bien ↑
L'ensemble tient la route bien que je trouve les paroles un peu "sucrées". Paradoxalement:"Pourquoi pas déchirer le voile""peut froisser. La musique accroche mais la voix force un peu, et les paroles ne sont pas toujours audibles. Mais c'est plutôt pas mal...

   Artexflow   
6/12/2012
 a aimé ce texte 
Bien
Je débute la rédaction de ce commentaire alors que vous répétez le dernier refrain dans la chanson !

Bon la musique me plaît pas mal. Le chanteur est plutôt bon, mais ce n'est pas le sujet !

Le sujet c'est votre texte. A vrai dire j'ai encore plus de mal à commenter les chansons que les poésies puisque j'ai l'impression qu'il faut que j'aie cette indulgence due au fait que le texte sera chanté et qu'on ne peut pas forcément se permettre tout ce que l'on souhaiterait.

En conséquence, ce qui me plairait beaucoup c'est d'avoir une version "poémisée" de votre texte, que je me ferais un plaisir de commenter par ailleurs !

Le fait est que présenté comme cela, votre texte ne m'évoque pas grand chose. Il y a une grande quantité d'expressions complètement éculées (au hasard cette terre, tour de piste, soulever des montagnes, quand il fait gris) qui me dérangent, et la tournure vos bravos qui me paraît périlleuse.

En revanche, replacé dans le contexte de la musique, je le chanterais presque sous la douche, en fait ! C'est vraiment bien, et ça fonctionne !

Bonne continuation :)

   funambule   
19/12/2012
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bon... bon texte sans aucune prétention autre que l'élan qu'il propose et c'est parfois très intéressant en chanson... même si (comme ici) j'en ai un peu marre de la linéarité des octains et des alexandrins. Une linéarité bien compensée par le choix mélodique qui n'exempte pas l'auteur de travailler ce pôle pour favoriser les variations. Sinon, c'est simple, clair, efficace... avec un plus, le "petit et quand bien même" rehausse le texte en contrebalançant tout ce qui pourrait passer pour lieux communs du reste. Un peu "scout" mais c'est très bien pour le genre car le petit détail précité (l'air de rien) contrebalance avec un certain charisme, invite "l’ambiguïté" au comptoir... rendant complice l'auditeur. Mention spéciale à Nicolas Rugolo pour (surtout) son interprétation (même si dans quelque chose de... finalement classique) à su saisir les mots. J'aime beaucoup le côté spontané de l'ensemble!

   leni   
19/12/2012
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Le texte chanté m'a plu d'emblée j'aime la mise en musique de Nicolas Le chant est parfois couvert par la musique Cette chanson c'est je voudrais être un artisteL'ensemble est compréhensible mais les critiques émises doivent être prises en compte :le texte est parfois confus et les images assez vieillottes Ce texte doit tout à sa mise en musique et il devient alors une jolie chanson Belle collaboration Bravo leni

   wancyrs   
19/12/2012
 a aimé ce texte 
Bien
J'avoue que le texte sans musique est très anodin, mais une fois chanté, on le trouve superbe et on se surprend même à reprendre le refrain...

   brabant   
19/12/2012
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Bipol,


J'aime beaucoup, il y a quelque chose de sincère, de franc et de direct en même temps que de désarmant, de fragile et d'attendrissant (mais oui !) dans ces paroles dénuées d'afféterie. Vous allez droit au public dans la foule et dans l'intime ; un discours qui touche au coeur. Je vous ouvre les bras... des bras de mâle, hein ! Attention ! Sans parti pris.

Belle interprétation ! Du punch, de l'amour, de la chaleur, de la communion, de la conviction ! J'adhère !

Bravo !

Brabant :)

   Anonyme   
19/12/2012
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Le texte transmet le fond avec simplicité et c'est bien là l'essentiel...
Il est servi par une bonne mise en musique et la toujours solide voix de Nicolas. Que peut souhaiter d'autre une chanson !

   pokilm   
19/12/2012
Lu comme poésie, le texte ne me plaît guère. Par curiosité j'ai écouté. Indéniablement, là, il se passe quelque chose. Je ne pense pas qu'il soit à chanter sous la douche mais, à mon avis, il est dans l'air du temps (cela n'ayant rien de péjoratif), pourrait accompagner une journée comme les autres quand on a besoin de courage, de coeur à l'ouvrage, de ne pas laisser tomber les bras. Bref, tonique ! ???Après tout, peut-être que même sous la douche...
Merci
Je note bien pour la musique et le chanteur, je m'abstiens pour le texte.

   Anonyme   
6/5/2013
Commentaire modéré

   Anonyme   
21/1/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Rythmé à souhait, ça déménage, il faut bien cela pour se entendre surtout quand on "est petit", et que l'on a des ambitions qui dérangent, embarquer ce monde parfois bien "laid" pour en faire un monde meilleur, c'est de l'utopie, mais que cela fait du bien dit croire juste un peu, surtout quand c'est chanté avec conviction. Un cri d'amour qui ne peut qu'être entend, paroles, musique et voix sont au diapason.


Oniris Copyright © 2007-2018