Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
bipol : La goutte d'eau
 Publié le 28/08/13  -  5 commentaires  -  1945 caractères  -  127 lectures    Autres textes du même auteur

Vous m'aviez susurré la douce mélodie qui m'a tant enchanté, quelle mélancolie.


La goutte d'eau



http://www.aht.li/2041154/la_goutte_d-eau.mp3
Composition et chant Sylvain Cura


Je me souviens des rimes
que je vous ai prêtées,
j'en ai une déprime,
elles étaient empruntées.

Je voulais tant vous dire
ce que j'aimais en vous,
cela vous faisait rire
et ça me rendait fou.

Je griffonnais des mots
en changeant tous les textes
et puis vous chantiez faux,
ce n'était qu'un prétexte.

Mais j'aimais tout en vous
et je l'écrivais mal.
Des détails en un tout,
vous vous disiez banale.

La belle goutte d'eau
frappe le fond d'évier,
oscillant le tempo
de l'air que vous jouiez.

Vous m'aviez susurré
la douce mélodie
qui m'a tant enchanté,
quelle mélancolie.

Mes sentiments très forts
n'étaient pas partagés
et bien sûr, j'avais tort
de vouloir insister.

Et votre voix si claire,
qui charmait tout mon être
en le temps d'un éclair,
j'étais dans un bien-être.

Ce simple battement
fait remonter en moi
ce son si lancinant
que je suis en émoi.

Je n'ai pas retrouvé
toutes ces écritures,
ces notes éparpillées,
emplies de tessitures.

La belle goutte d'eau
frappe le fond d'évier,
oscillant le tempo
de l'air que vous jouiez.

Vous m'aviez susurré
la douce mélodie
qui m'a tant enchanté,
quelle mélancolie.

Je t'aime toujours autant,
on s'est perdus de vue,
pourtant je voudrais tant
que l'on se soit revus.

La belle goutte d'eau
frappe le fond d'évier,
oscillant le tempo
de l'air que vous jouiez.

Vous m'aviez susurré
la douce mélodie
qui m'a tant enchanté,
quelle mélancolie.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Pimpette   
28/8/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup
COmme c'est bien!
Une chanson d'amour gaie, simple et bien balancée!

Il faut une musique avec la goutte d'eau en arrière plan,non?

le style est adapté au sujet car on ne peut guère couler dans du marbre un texte aussi aérien!
Et quel bel amour avec une pointe de tristesse puisque je crois saisir qu'il ne se sont pas revus....quelle horreur!

Tu connais la scéne d'anthologie d'Anny Hall avec les homards dans la cuisine?et leur fou rire?Ton couple leur ressemble à mon avis!

La chanson est juste bien!!!
Je peux avoir le MP3?.

   leni   
28/8/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Du Bipol simple dans les sentiments exprimés Le tout début m'a plu d'emblée Etle quatrain...la goutte d'eau..est superbeLa mélodie est idoine Je suis ravi de connaitre ce chanteur à la voix bien modulée Belle connivence entre vous Bravo! Salut cordial Leni

   troupi   
28/8/2013
 a aimé ce texte 
Bien ↑
J'ai beaucoup apprécié cette douce mélodie qui va très bien avec le texte. Une belle harmonie.
Il me semble quelquefois que la diction est un peu rapide, vu le texte et la musique j'aurais peut-être mieux apprécié un peu plus de lenteur.

   funambule   
30/8/2013
 a aimé ce texte 
Bien
C'est frais comme certains titres discrets des années 70 (cette remarque n'est absolument pas péjorative). Je déplore (comme souvent) l'aspect monolithique du texte, très bien utilisé cependant par Sylvain Cura. L'entrée de la rythmique sauve un peu l'ensemble de la longueur du texte (j'ai plus long en ce n'est pas non plus un reproche... juste une donnée supplémentaire à gérer).

Bon, c'est un peu "entendu", "attendu" aussi (je parle des mots) mais habilement troussé, bien posé rythmiquement (et l'interprétation l'atteste). Du talent et de la qualité de part et d'autre... qui me fait espérer mieux encore.

   Anonyme   
17/1/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Me voilà plus que ravie, j'aime le son piano, je suis comblée d'autant que le texte est très très touchant, je suis plus qu'enchantée, belle légèreté, fraîcheur, douceur, tendresse, j'aime les passages où le piano, seul, se fait entendre, vous m'avez emmenée dans votre univers musical, sans réserve, bravo et merci pour ce très agréable moment, vos mots sont cousus et habillés par un filet musical, à sa juste mesure.


Oniris Copyright © 2007-2018