Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
bipol : Les oiseaux s'en iront
 Publié le 07/08/16  -  18 commentaires  -  530 caractères  -  284 lectures    Autres textes du même auteur

Être tranquille.


Les oiseaux s'en iront



Tu écoutes les oiseaux

chanter tes espérances



quand le soleil nouveau

transperce les distances



ils te disent que la vie est harmonieuse et gaie

dans le reflet de l'âme si tu vas la chercher

un chemin rocailleux guidera ton espoir

jusqu'au matin levé tu te verras au loin



les oiseaux s'en iront

te laissant seul enfin



en paix avec toi-même

jusqu'à la fin de rien


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Alcirion   
26/7/2016
 a aimé ce texte 
Bien ↑
J'aime bien le choix de l'épure, la phrase est simple et fluide, le vocabulaire courant. La compostion est harmonieuse et réfléchie (2 fois deux vers (courts) embrassent une strophe de quatre (plus longs), belles assonances au début, ça coule très bien. Un petit détail formel, je préfère quand les vers gardent la majuscule initiale, mais pourquoi pas...

Bonne continuation !

   MissNeko   
30/7/2016
 a aimé ce texte 
Bien
C est joli, frais. Peut être un peu court. Un poème chargé d espoir: ça fait du bien. Ah le chant des oiseaux ! Quoi de plus beau ?
Ce poème est simple mais efficace.

   leni   
7/8/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
salut Bipol

changement de style Le propos est efficace et sobre C'est un peu court

ils te disent que la vie est harmonieuse et gaie

dans le reflet de l'âme si tu vas la chercher

un chemin rocailleux guidera ton espoir

jusqu'au matin levé tu te verras au loin


Voila l'espoir BRAVO amitiés LENI

   PIZZICATO   
7/8/2016
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Un peu court bien sûr, mais ce texte reflète l'espoir.

"Tu écoutes les oiseaux
chanter tes espérances " le chant des oiseaux, une des merveilles de ce monde.

" la vie est harmonieuse et gaie
dans le reflet de l'âme si tu vas la chercher "
Une jolie poésie.

   Robot   
7/8/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un texte serein et empreint de fraîcheur, un fond d'espérance. Une simplicité apparente d'un poème dont la construction est agréablement élaborée.

   Sodome   
7/8/2016
 a aimé ce texte 
Bien ↑
bipol a un style curieux qui mérite qu'on y porte attention.

c'est léger, fluide, moi ça m'évoque une mousse au chocolat.

j'aime quand les poètes parlent des oiseaux, surtout quand c'est bien fait. là, même si j'aime ce que tu proposes, je ne suis pas contenté

j'aimerais de longs poèmes pour avoir le temps de m'imprégner de ton style

   Johannes   
7/8/2016
J'apprécie particulièrement la brièveté de ce texte que d'autres semblent regretter.
J'aime aussi la simplicité de l'expression et le fait que l'on aille pas chercher midi à quatorze heure.
Mais je ne comprend pas bien le sens du dernier vers : pourquoi, alors que le texte semble évoquer la plénitude et l'harmonie, terminer par : « jusqu'à la fin de rien »?

   Lulu   
7/8/2016
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour Bipol,

j'ai trouvé plaisant de lire ce poème qui chante l'espérance au travers de la présence de simples oiseaux. Il est vrai qu'il ne faut pas grand-chose, parfois, pour être tranquille, trouver la paix.

J'aime, par ailleurs, le style simple de ce poème.

Bonne continuation.

   Anonyme   
7/8/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Je me suis posé sur ces mots, attentif au moindre de leur souffle, pour en capter toute l'énergie.

Des mots légers, fragiles et forts à la fois. La lecture de ce poème laisse une impression de quiétude. La nature est souvent d'un grand secours, lorsqu'on sait y être réceptif.

De très belles choses sont dites,

"Tu écoutes les oiseaux
chanter tes espérances"

"Ils te disent que la vie est harmonieuse et gaie"

J'ai aimé la teneur de cet écrit, qui m'a charmé par son style sans façon, spontané et en même temps sensible.

   papipoete   
7/8/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
bonsoir bipol,
un petit poème tout simple, où les mots chantent comme les oiseaux, tels les merles qui se racontent le soir venu, les nouvelles de la journée qui s'éteint .
Encore faut-il savoir les écouter, comme lire dans les nuages des images rassurantes à côté du cumulus qui fait la trogne .
Chercher " dans le reflet de l'âme le chemin rocailleux qui guidera ton espoir " ...
Des lignes toutes simples qui font aimer la vie .

   Anonyme   
8/8/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour bipol.

''Jusqu'à la fin de rien''. Juste cette phrase, je la trouve énorme.
Elle clot à merveille votre poème.
J'aime ce genre de phrases qui n'ont l'air de rien mais veulent dire beaucoup.
Perso, cette conclusion m'a permis d'engloutir votre poème en un clin d'oeil, et l'assimiler d'un coup, comme si ces quelques mots auraient suffit à eux seuls, à exprimer exactement ce que vous vouliez nous faire partager.
J'aime cette façon d'écrire épuré, qui ne laisse transparaître que la quintessence des mots, pour produire en nous l'émotion, celle qui sans fioriture, s'imprime en soi par le ressenti et rien d'autre.
Merci beaucoup pour cette lecture simple... Mais tellement efficace.

   MonsieurF   
8/8/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
J'aime bien ce texte surtout grâce au dernier vers.

C'est simple sans être simpliste, c'est léger et ça coule et pouf arrive ce dernier vers qui est à la fois sans espoir ET porteur d'espoir (c'est étrange à expliquer, mais je ressens ça)..

Bref, un texte que j'ai bien aimé.

   hersen   
8/8/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Je ne vous ai jamais commenté, je crois, car j'ai toujours eu du mal à entrer dans votre poésie.

Mais avec ce texte, c'est l'inverse, j'y trouve tout ce qui me fait du bien. Ce poème est très rassérénant pour moi.

Depuis l'incipit "être tranquille" jusqu'à "la fin de rien", vous m'offrez une ambiance que j'aime particulièrement et un minimalisme dans les mots qui me va droit au coeur, mais peut-être que c'est plutôt à l'âme.

Merci de cette lecture.

hersen

   bipol   
9/8/2016

   Anonyme   
9/8/2016
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
Bonsoir Bipol,

je trouve quelque chose d'inachevé dans ce poème. Comme si l'idée (ou les idées) n'était pas menée à son terme...comme si "la fin de rien" justement ne disait rien...et j'en sors frustré, car je voudrais en savoir plus sur le chemin, plus sur les oiseaux...plus sur les mots, et plus sur la paix avec soi-même.

Cordialement

c.

   OiseauLyre   
12/8/2016
Je suis navré d'être resté insensible à ce poème. La mise en page est discutable, je la trouve personnellement inutile. Les images m'apparaissent comme inachevées.
J'ai par contre apprécié la simplicité des mots, le ton quasiment enfantin qui contribuent à dégager la sérénité que semble rechercher le poète.
En bref, vous tenez quelque chose qui mériterait à mon sens d'être travaillé davantage.
Merci.

   plumette   
29/8/2016
 a aimé ce texte 
Bien ↑
ce petit texte souffle un peu le chaud et le froid, à cause surtout du dernier vers qui, pour moi, vient rompre le mouvement d'espoir insuflé par le chant des oiseaux , le soleil nouveau, la gaité de la vie.

le chemin n'est pas évident pour trouver la paix puisqu'il est rocailleux mais ça, on le sait bien dès qu'on a un peu l'expérience de la vie.

mais ce "rien" qui clot le poème me fait l'effet d'un couperet. on passe du ciel avec ses oiseaux et son soleil à la terre dans laquelle nous finissons poussière.

A vous relire

plumette

   Alcyon   
30/8/2016
 a aimé ce texte 
Bien
bonjour

avec des mots et des images simples
sur la tranquillité et l'espoir
vous dites l'essentiel
lecture agréable et reposante
à lire et relire

bonne continuation


Oniris Copyright © 2007-2018