Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
bipol :  Quand la saison s'en va
 Publié le 19/11/17  -  14 commentaires  -  1103 caractères  -  175 lectures    Autres textes du même auteur

Elle emporte ses rêves.


Quand la saison s'en va



https://ahp.li/493697a9b447b9983774.mp3

Musique, arrangements et voix : Yves Alba


Quand la saison s'en va
elle emporte ses rêves
toi tu t'en aperçois
lorsque le vent se lève
il balaye la terre
laissant une atmosphère
tu sens tourner la vie
selon ses utopies

quand la saison s'en va
en laissant des images
au plus profond de toi
des bisous sur la plage
où naquit cet amour
au bout de quelques tours
c'est un jardin précieux
se mirant dans vos yeux

quand la saison s'en va
tu retiens son message
tu la prends dans tes bras
regardant ses bagages
elle t'a gratifié
de mouchoirs en papier
avec de beaux dessins
tous tracés de sa main

quand la saison s'en va
tu voudrais la garder
cachée là sous ton toit
tu ne peux t'en passer
avec ses grands soleils
ses ombres en sommeil
ce sont ses derniers pas
mais elle reviendra


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Alcyon   
8/11/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
bonjour

j'ai préféré ne pas écouter la version audio
avant de commenter
c'est un texte très agréable à lire d'entrée
il sonne comme une douce mélodie
les mots et les images simples m'ont transportés
j'aime particulièrement
"elle t'a gratifié
de mouchoirs en papier
avec de beaux dessins
tous tracés de sa main"

j'apporte juste un bémol
le mot "utopies" me gêne
je trouve la sonorité dure
qui tranche trop avec l'ensemble

merci pour cette saison partagée

   papipoete   
19/11/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
bonjour bipol,
Comme je voudrais avoir un chanteur tel le vôtre, qui marie si bien paroles et musique !
" Quand la saison s'en va ", on garde les souvenirs heureux des bisous sur la plage, et la mer de ses sacs et ressacs efface les grimaces et coups de blues .
Jolie carte postale adressée à un coeur lourd, avec des images si tendres " c'est un jardin précieux se mirant dans vos yeux " ; de plus, en tournant et retournant comme une boule à neige, le message se met à jouer de la musique ... magique

   Robot   
19/11/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Les passages poétique de cette chanson ont retenu ma lecture. Un texte bien soutenu par la musique et l'interprétation.

La troisième strophe est ma préférée avec ses mouchoirs en papiers.
La première est plus prosaïque, la seconde commence à emporter le lecteur, et la dernière clos cette chanson avec une mélancolie de bon aloi.

   leni   
19/11/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément
Bonjour mes AMIS
Après la saison c'est l'arrière saison maisil reste l'espoir

quand la saison s'en va
en laissant des images
au plus profond de toi
des bisous sur la plage
où naquit cet amour

C'est simple et c'est la vie

e sont ses derniers pas
mais elle reviendra

ce texte est simple comme un bonjour

La musique lui va comme un gant bravissimo à vous deux
amitiés Leni

   Marite   
19/11/2017
 a aimé ce texte 
Bien
Une bien agréable chanson d'arrière saison à fredonner ou à murmurer en accompagnement de nos journées qui s'étirent. Les mots m'ont séduite ainsi que la mélodie sauf que j'aurais aimé y trouver une petite envolée de notes et de mots entrecoupant les strophes surtout que le dernier vers est optimiste, une sorte de refrain quoi ...

   silver   
19/11/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Bonjour Bipol,

Une bien jolie ballade où les mots semblent couler de source, paisiblement et sans accrocs,
Où la tendresse l'emporte sur la nostalgie,

pour un tres agréable moment de lecture et/ou d'écoute

Merci pour ce partage

   bipol   
19/11/2017

   Marie-Ange   
19/11/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Ritournelle mélancolique sur ce temps qui emporte tant et
tant de nous, quand nos sentiments voltigent en nous,
comme les feuilles "au vent mauvais".

Très belle composition, tout est à l'unisson, la voix se place juste comme il faut, sur des mots si parlants. La musique vient quant
à elle, former ce bel écrin.

Je me suis offert plusieurs écoutes, bravo les artistes,
vous m'avez complétement conquis, et surtout beaucoup
touché, car c'est une composition tout en émotion, formidablement
orchestrée, tout est juste, vrai, sincère.

   Hananke   
19/11/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour

Que voilà une très belle mélodie.

J'adore la musique et son tempo de Boston (valse lente).
Et comme souvent chez l'auteur, l'air s'accorde parfaitement
aux paroles qui laissent transparaître une tendre nostalgie.

Oui, bravo, j'ai bien aimé.

   Alexandre   
19/11/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonsoir bipol, bonsoir Yves ! Le texte, la mélodie, l'interprétation et le diaporama, j'ai beaucoup aimé l'ensemble ! Un bon moment d'écoute et de lecture.

Bravo à tous les deux...

   bipol   
20/11/2017

   Vincendix   
20/11/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Bipol,
Un beau texte quoique nostalgique, une écriture expressive.
Avec en plus une interprétation d'Yves qui colle parfaitement au sujet
Bravo à vous deux et au plaisir de vous retrouver dans une prochaine parution
Vincent

   Queribus   
22/11/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour,

Que dire de plus, tout est là: le dépouillement, la simplicité des mots et de la mélodie pour évoquer des choses simples mais pas faciles e à écrire et à chanter, le le tout sans tomber dans la mièvrerie et le pathos. De la belle ouvrage, comme d'hab, mais c'est normal quand on sait qui est derrière tout ça. À titre personnel, j'ai particulièrement apprécié ces vers: elle t'a gratifié, de mouchoirs en papier, avec de beaux dessins, tous tracés de sa main.
À la prochaine de ce tonneau-là.

Cordialement.

   Gouelan   
24/11/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
"tu sens tourner la vie selon ses utopies"
Utopie - Toupie.

j'ai aimé l'ensemble.
Une saison s'en va, mais la tristesse s'apaise, car elle reviendra.

Une poésie harmonieuse, légère.


Oniris Copyright © 2007-2017