Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
Cristale : Écris-moi
 Publié le 09/07/17  -  15 commentaires  -  1319 caractères  -  413 lectures    Autres textes du même auteur

Paroles : Cristale
Création musicale et chant : Olivier


Écris-moi



http://www.aht.li/3082523/Ecris-moi.mp3



Écris-moi, sur le ciel, sur la mer, sur le sable,
Sur la terre ou le vent, de Toussaint aux Rameaux,
Oui, laisse-moi tes mots sur mon cœur périssable
Au soleil de juillet, au gel des mois brumaux.

Écris-moi

De ta plume au doux grain de cristal ou d’albâtre,
Sur la mer, sur le sable, au sein du firmament,
Au gel des mois brumaux, dans la douceur de l’âtre,
Oui, laisse-moi tes mots, j’aimerai ce tourment.

Écris-moi

De Toussaint aux Rameaux, j’attendrai sur la plage
Qu’il soit l’hiver ou bien l’été, le temps venu
Diluera l’encre à l’eau de mes yeux sur ta page,
Sur mon cœur périssable, où l’amour retenu…

Écris-moi

De l’automne au printemps, tu me sauras peut-être
Au sein du firmament, au bout de l’horizon,
Dans la douceur de l’âtre où je lirai ta lettre,
En cueillant de tes mots un bouquet d’irraison.

Écris-moi

De cristal ou d’albâtre, ou bien de bois de rose,
J’aimerai ce tourment, qui saura m’apaiser,
Quand s’offrira ta lèvre à ma lèvre déclose.
Ma bouche impatiente attendra ton baiser.

Écris-moi.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Brume   
18/6/2017
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour

J'ai écouté votre chanson et j'avoue que je ne suis pas fan de votre voix. Mais ça vous ne pouvez rien y faire. Par contre on sent bien que vous chantez avec le coeur, et la mélodie au piano est vraiment très belle.

Je trouve le texte trop mièvre, ce passage en est un parfait exemple :

-" le temps venu
Diluera l'encre à l'eau de mes yeux sur ta page,"

Mais l'écriture est belle, fluide et mélodieuse. Des mots limpides dont on ressent une grande sincérité à la lecture et dans le chant.

   papipoete   
21/6/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
chanson et slam,
Ecris-moi sur la terre, le sable et même dans l'azur du ciel ; mais écris-moi !
A toutes saisons, au soleil d'été comme aux frimas où je te lirais près de l'âtre ; écris-moi !
NB à la première lecture, la répétition des morceaux de vers ( non pas tessons de verre ) surprend, puis à relire une fois et une autre, et écouter chanter l'auteur, cela devient un " plus " joliment tourné !
" au gel des mois brumaux, dans la douceur de l'âtre " et le dernier quatrain est délicat comme ce baiser tant espéré !
Bel ensemble d'écriture et d'interprétation que ce " écris-moi " !
papipoète

   myndie   
25/6/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour,

C'est un beau poème qui à mon avis se suffit à lui-même.
La forme chantée ne m'a pas séduite et j'ai même trouvé qu'elle dessert le texte.
Votre style à lui seul fait chanter les mots; les vers qui se répètent ainsi d'une strophe à l'autre, à la manière d'un pantoum mais sans en avoir la rigidité structurelle, lui confèrent une musicalité toute particulière.
Et puis ceci :
"le gel des mois brumaux"
"un bouquet d'irraison"
Le summum de l'élégance : les mots oubliés ou rares sont toujours un délice pour moi, tant ils sont drapés de senteurs, de couleurs, de mystères ou de rêve...

Moi j'aurais supprimé ce "écris moi" qui revient en refrain.
Mais c'est vous qui voyez :))
Votre poème est une réussite.

   leni   
9/7/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
bonjour Cristale
Joli texte tout en douceur et tendresse

cris-moi, sur le ciel, sur la mer, sur le sable,
Sur la terre ou le vent, de Toussaint aux Rameaux,
Oui, laisse-moi tes mots sur mon cœur périssable
Au soleil de juillet, au gel des mois brumaux.
le ton est donné !!!!
je pense aussi quela répétition de écris-moi devrait être évitée
lamusique cadre bien mais dégage une relative monotonie
J'ai aimé BRAVO!!!!Salut amical LENI

   bipol   
9/7/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément
bonjour Cristale

j'ai beaucoup aimé votre poésie

qui se décline en répétitions

dé répétitions très bien écrites

j'ai beaucoup aimé également sa mise en musique

c'est une belle chanson

   Alexandre   
9/7/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour Cristale... Une incursion dans la chansonnette sans abandonner l'alexandrin, soit !
J'ai souri au "cœur périssable" en me demandant quelle était... la date de péremption, j'ai aimé "les mois brumaux", le "bouquet d'irraison" et la "bouche déclose", un peu moins " l’encre à l’eau de mes yeux sur ta page," quoi que...

Bref une lecture plaisante malheureusement suivie d'une écoute qui ne me séduit pas du tout ( Puisse le compositeur-interprète me pardonner !) !

Au plaisir de vous lire chère amie...

   PIZZICATO   
9/7/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bien que renfermant de belles images ce "Cristale" m'a un tout petit peu moins séduit que d'habitude. Peut-être est-ce le thème ...

J'ai relevé :
" Oui, laisse-moi tes mots, j’aimerai ce tourment."
" En cueillant de tes mots un bouquet d’irraison."

Côté mise en musique, j'ai trouvé que cette ligne mélodique, quoique bien pensée, la même pour chaque strophe devient lassante à force. De ce fait, elle nuit un peu au texte en écoute.
C'est bien sûr mon ressenti.

   archibald   
12/7/2017
Je crois que l’alexandrin n’est pas le mètre idéal pour une chanson. Léo Ferré s’y est essayé avec les poèmes de Baudelaire et, à quelques exceptions près, le résultat ne m’a jamais semblé convaincant. Ou alors, il faut une mélodie avec beaucoup de relief pour parvenir à faire chanter la litanie de ces douze syllabes.
Pour le fond, tu sais ce que je pense, et je sais ce que tu penses de ce que je pense. Je sais aussi que tu possèdes en réserve quelques textes beaucoup plus… enfin, un peu moins… bon… Je les attends avec impatience.

   stony   
12/7/2017
Bonjour, Cristale,

Puisque j'ai dit tout le bien que je pensais d'une autre de tes productions, je dois jouer le jeu honnêtement et te dire que celle-ci ne me convainc pas du tout.

Si quelques formules rappellent que ce texte est écrit par quelqu'un qui sait écrire, je trouve l'ensemble terriblement gnan-gnan.
La version déclamée par Ludi de cette autre production m'avait fait découvrir la beauté du texte.
Ici, la version chantée décuple encore l'effet gnan-gnan, comme si j'entendais du Roch Voisine, du Francis Lalanne ou tout autre aussi mièvre et agaçant.

Désolé.

   Anonyme   
13/7/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Vous n'aviez besoin que de la musique des anges.
La litanie du "écris-moi" suffit à la prière.

Votre texte a une vraie musique. Sa propre musique.
Pourquoi avoir été la chercher au-delà ?
Elle dessert plus qu'elle ne sert.

Après une relecture en "silence", j'ai atteint la beauté de vos vers nus, de "cristal' et "d'albâtre".

   Anonyme   
13/7/2017
Je n'aime ni le texte ni la chanson ( et alors cette voix à la justesse disons...incertaine ).
Ne m'en veuillez pas chère Cristale, j'aime beaucoup certains de vos textes mais ici hélas...rien ne me touche et je me demande même si en l'écrivant vous pouviez vous-même croire à ce texte.
Je ne mets pas d'appréciation pour ne pas vous froisser mais vous comprenez bien que....voilà quoi!

   funambule   
13/7/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Tout en restant, il faut le dire, assez convenu, il y a quelques jolies choses à lire. D'un point de vue chanson, le texte est par endroit un peu trop ampoulé pour susciter la proximité. Par moment aussi la mélodie peine à se saisir des mots et trébuche un peu, je suppose que c'est dû à certaines césures manquantes; ça peut parfois être l'occasion pour le compositeur (je pense au troisième couplet) de faire un pont... mais ce ne fut pas le cas. Pour ce qui est de la composition, elle est très agréable... tout en donnant l'impression d'avoir été entendue mille et une fois. Je pense qu'en retravaillant un peu la musique et le texte ça pourrait donner quelque chose de mieux.

   Arielle   
13/7/2017
Une petite pièce de la cristallerie que, même en albâtre, je laisserais sur l'étagère.
On est trop habitué à la qualité de ta production, Cristale, pour accepter sans broncher ce bibelot pour touristes.
C'est la rançon de la gloire : tu n'as droit qu'à l'excellence ;-)

   Queribus   
14/7/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour,

Un texte qui frôle la perfection au point de vue écriture mais, venant de vous, ça n'a rien d'étonnant; par contre, tout le monde connait la difficulté de mettre des alexandrins en musique, la plupart des chansons étant écrites en octosyllabes, d'où une certaine déception à l'écoute même si l'ensemble texte et musique reste tout à fait honorable. Faites-nous vite d'autres textes de ce tonneau-là (plutôt en octosyllabes mais ça n'engage que moi).

Bien à vous.

   Darques   
27/10/2017
 a aimé ce texte 
Bien
Musique et texte très beaux pris séparément.
Avec la musique de "ils étaient vingt et cent" Ferra, j'ai préféré.
Histoire de goût ...


Oniris Copyright © 2007-2017