Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
dream : L'étang [Sélection GL]
 Publié le 16/08/20  -  9 commentaires  -  444 caractères  -  190 lectures    Autres textes du même auteur

Miroir aquatique.


L'étang [Sélection GL]



Tel un fragment de jade
Au ciel tout ébloui,
L’étang plein de secrets
Cher aux grenouilles vertes,
Niché dans un écrin
De grands sapins bleu nuit,
S’exhale en doux soupirs
Quand la nèpe volette.
Frémit l’onde placide
Au petit vent léger
Sous le dais triomphant
Du magnifique azur,
Parfois un papillon
Se plaît à voltiger :
Turbulence éphémère
Du monde miniature.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   socque   
25/7/2020
 a aimé ce texte 
Un peu ↓
Je trouve quelque chose de plaisant et d'apaisant dans cette description simple, cela dit, à mon avis, elle est gâchée par votre choix d'hexasyllabes systématiques qui donnent un rythme comme saccadé ; en outre (pour moi, bien sûr) la majuscule initiale elle aussi systématique annonce la poésie à l'œuvre tel un roulement de tambour. Bon, et puis l'étang en fragment de jade, les doux soupirs, l'onde placide, le vent léger, je vois autant de clichés qu'à la montée des marches à Cannes ! Sur ce texte court, j'ai le sentiment qu'ils étouffent le sentiment poétique.

   Gabrielle   
30/7/2020
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un décor qui semble féerique, coloré et léger.

La nature renvoie ici à la contemplation et à la quiétude.

Chaque vers de ce poème est teinté de couleur ou se fait douceur.

La quiétude est immobile et seul un papillon se meut dans ce décor envoûtant et charmant.


Merci à l'auteur(e) de ce poème pour cet agréable moment de lecture qui invite à la douceur et à la sérénité.

   papipoete   
1/8/2020
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
libre
Ce pourrait être pour certains yeux, une flaque vaste, pas de quoi en faire tout un plat ! mais sous le regard du poète, l'étang devient " fragment de jade "
NB une petite carte postale, en vers sur vert, que l'objectif humain capture d'une plume fort artistique !
Des vers si délicats, tel " frémit l'onde placide..." caressent la lecture du promeneur pas pressé...
papipoète

   Provencao   
16/8/2020
 a aimé ce texte 
Bien ↑
J'ai bien aimé cet élan offert en cette poésie, où votre desir d'accalmie, votre desir d'apaisement nous transposent en nous écartant du réel de première vue; voir plus loin en nous entraînant, dans cette turbulence éphémère, la ressentir… avec vous, en la ravissant.

Au plaisir de vous lire
Cordialement

   Donaldo75   
16/8/2020
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour dream,

J’ai beaucoup aimé ce poème. Pour moi, dans un format aussi court ce qui compte le plus c’est l’impact à la lecture. Ici, j’ai apprécié les images et la tonalité de cet ensemble uniforme et homogène dont le déroulé m’a réellement embarqué. La promesse livrée en exergue est tenue.

Bravo !

Donaldo

   Lebarde   
16/8/2020
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour Dream

Belle description d’un petit coin de nature et des quelques « habitants volants «  qui le fréquentent.
Pas d'esbroufe, mais tout est joliment peint avec toutes les nuances de bleu et de vert de la palette d’un narrateur attentif et discret.

Certains le regretteront à coup sûr mais moi j’ose dire sans honte ni réticence et au risque de passer pour un niais, que j’aime bien ce poème bucolique aux mots et aux idées simples directement accessibles.
Je sais que c’est votre domaine poétique de prédilection dans lequel vous excellez toujours.
Bravo.
Mon regret ira sur la forme ( hexasyllabes pourtant bien rythmés) dont le manque de rimes m’indispose un peu.

Lebarde

   Myo   
16/8/2020
 a aimé ce texte 
Bien
Un poème léger et bucolique, comme une pause bienfaitrice.

Les majuscules en début de chaque ligne me semblent superflues
J'ai eu un peu de mal à comprendre où finissait le première phrase.
Personnellement, j'aurais mis le point après soupirs et un autre après azur.
Mais l'ensemble est charmant.

   Arsinor   
16/8/2020
 a aimé ce texte 
Beaucoup
C'est très joli, ce qui est à 80 % un compliment et à 20 % un sarcasme. Il manque peut-être un élément pour éliminer ces "20 %". Ce serait d'assumer ce petit monde miniature dont on pourrait n'avoir que faire. En effet, cela fait 200 ans qu'on nous parle Nature et météo. La petitesse du poème est un élément de la miniaturisation, autant que l'hexasyllabe en lieu et place de l'alexandrin. J'aimerais... trois strophes dont celle-ci serait la première + une chute par exemple en révélant un secret des étangs, où l'on trouvait parfois des cadavres humains ! (Simple exemple venant à mon esprit torturé).

   ANIMAL   
18/8/2020
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Un étang calme et habité, des bruits, des couleurs, des arbres, l'eau, le vent et le ciel, qu'il est beau ce monde miniature plein de soupirs et de frémissements. On aurait envie d'y passer un moment de sérénité mais il vaut mieux pour lui qu'il reste ignoré des humains.

J'aime beaucoup cette ambiance calme qui, pourtant, cache tout un tas de drames car autant les grenouilles que les nèpes sont de féroces prédateurs. Attention, joli papillon...

Par contre, il n'y en a que pour les yeux et les oreilles. Il me manque dans ce tableau idyllique les senteurs indissociables de la Nature.

Ce sera mon seul bémol à ce très bel instantané dont chaque vers est comme une subtile touche de pinceau peignant un tranquille tableau paysager.


Oniris Copyright © 2007-2020