Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
evadne : Sous la lune vivante
 Publié le 28/06/17  -  6 commentaires  -  1118 caractères  -  127 lectures    Autres textes du même auteur

Déraison.


Sous la lune vivante



Les saisons sont éteintes
Sur son crâne, un étau

De symboles en symboles
Elle ignore où elle va

Elle dérive, emportée
Les pensées qui s'affolent

Se bousculent, accélèrent
En danse mortifère

Elle est un corps qui va
Sous la lune vivante

Elle est un corps qui va
Sous la lune vivante

Assaillie par le rose
Qu'elle voit violemment

Par toutes ces couleurs
Qui s'imposent en son sang

Elle n'est plus qu'une fille
De sidération

Les astres l'ont laissée
Les fées n'ont plus de don

Elle est un corps qui va
Sous la lune vivante

Elle est un corps qui va
Sous la lune vivante

Elle dérive, elle dérive
Sur la nuit, sur les mots

Il n'y a plus en elle
Que de pâles lambeaux

De raison, de saisons
D'aubes emblématiques

Elle n'a plus pour nom
Que l'ombre chaotique

Elle est un corps qui va
Sous la lune vivante
Sous la lune vivante
Sous la lune vivante


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Donaldo75   
11/6/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
(Lu et commenté en EL)

Bonjour,

Je trouve cette chanson gothique, à l'instar de la musique rock du même nom qui inondait les radios alternatives à la fin des années quatre-vingts.

Son rythme, court, rapide, avec un refrain simple et imagé, la rend vivante, presque visuelle, sans chichis ou ornements artificiels.

C'est très réussi.

Merci pour la lecture,

Donaldo

   Brume   
18/6/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour

Texte à l'ambiance noire qui nous conte l'histoire d'une fille qui a sombré dans la folie, tombée dans la déchéance:

- "Assaillie par le rose
Qu'elle voit violemment"

Les vers ont de la vigueur, la musicalité est saccadée.
La misère dénoncée avec force et sobriété.
Le texte est beau, sans artifices.

   funambule   
28/6/2017
 a aimé ce texte 
Bien
Un texte bien pensé parce qu'il ne cherche pas à donner d'explication, à décortiquer mais plutôt à faire défiler des images et des impressions, ce qui, en chanson est souvent payant. Pour autant "Elle n'est plus qu'une fille / De sidération" me semble hors cadre dans la construction tout en pouvant cependant servir à la mise en musique. Je n'en ressort pas bouleversé mais il y a un petit potentiel assez intéressant qui reste à transformer... en musique.

   PIZZICATO   
28/6/2017
 a aimé ce texte 
Bien
Un texte explicite, sans fioritures, qui décrit bien une dérive psychologique.
" Assaillie par le rose
Qu'elle voit violemment " intéressante cette image ; l'antagonisme entre le tendre de la couleur rose et le ressenti violent.

Un bon texte de chanson que, bien sûr, on aimerait bien entendre en musique.

   Marie-Ange   
28/6/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Il est bien difficile d'expliquer parfois pourquoi un texte vous séduit, ce "Sous la lune vivante", est de cela.

Ce "Elle", vous marque, comme un impact, il laisse sa trace.
Au fil des mots je la sens qui "se défait" inévitablement ...
C'est poignant, votre manière de nous le faire ressentir.

"Elle est un corps qui va
Sous la lune vivante"

Ce sont ces mots-là, qui crée cette atmosphère, d'abandon ...
Tout le tumulte qui l'entoure. Et puis encore dans ce tourment,

"Elle dérive, elle dérive
Sur la nuit, sur les mots"

"Elle n'a plus pour nom
Que l'ombre chaotique"

Pour enfin :

" Elle est un corps qui va
Sous la lune vivante
Sous la lune vivante
Sous la lune vivante "

Pour moi, comme le rappel d'un vécu douloureux, beaucoup de profondeur, de vrai, dans ces mots, c'est bouleversant.

Il mérite bien d'être accompagné musicalement.

   Queribus   
30/6/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour,

Un texte sans détours qui décrit la plongée vers le noir d'une fille d'aujourd'hui; l'écriture est simple et directe et on en saisit tout de suite le sens; de plus, le refrain lancinant qui revient, reprend , à la fin, trois fois le terme "sous la lune vivante"; une bonne musique appropriée la-dessus et l'on tient une vraie chanson de notre époque.

Bien à vous.


Oniris Copyright © 2007-2017