Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie classique
Hananke : Le Papillon
 Publié le 07/06/15  -  19 commentaires  -  462 caractères  -  465 lectures    Autres textes du même auteur

Rondel.


Le Papillon



Le papillon baise la fleur
Qu'elle soit forte ou délicate ;
Jaune, blanche ou rose, écarlate,
Couleur allant à la couleur.

Des potagers batifoleur,
En pirouettes d'acrobate
Le papillon baise la fleur
Qu'elle soit forte ou délicate.

Email volant, frou-frou hâbleur,
Le maraudeur aristocrate
Force l'écrin de sa cravate ;
Aérien bourreau du cœur,
Le papillon baise la fleur.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   bipol   
15/5/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Le papillon baise la fleur
Qu'elle soit forte ou délicate ;
Jaune, blanche ou rose, écarlate,
Couleur allant à la couleur.

votre texte est assez gai

j'en goûte la délicatesse

de la fleur et du papillon

je ressens très bien le va et vient rapide

Email volant, frou-frou hâbleur,
Le maraudeur aristocrate
Force l'écrin de sa cravate ;
Aérien bourreau du cœur,
Le papillon baise la fleur.

les images sont belles et douces

tout en gardant le tempo du rondo

dont vous parlez dans votre incipit

j'ai beaucoup aimé

   Anonyme   
23/5/2015
 a aimé ce texte 
Passionnément
Bonsoir,

Quels doux baisers que ce papillon fait à la fleur... Et ce dans chaque strophe !

Je sens toute la délicatesse de ce merveilleux lépidoptère batifolant de-ci de-là au gré des couleurs et des arômes, pirouettant, tel un acrobate, de fleur en fleur...

Une vraie merveille !

Bien à vous,

Wall-E

   leni   
7/6/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
bonjour Hananke
C'est frai c'est léger simple et beau
Il y a des images inattendues qui sont ravissantes


Email volant, frou-frou hâbleur,
Le maraudeur aristocrate
Force l'écrin de sa cravate ;
Aérien bourreau du cœur,

là chapeau:le maraudeur aristocrate...à la lanterne!

ET c'était déjà fini


Merci pour ce poème inattendu

Bravo Salut cordial
Leni

   Anonyme   
7/6/2015
Salut Hananke
A mon avis, tu aimes les papillons.
Pour qualifier le charmant lépidoptère, tes mots sont en effet choisis avec soin : batifoleur, acrobate, hâbleur, aristocrate, bourreau des cœurs.
Je partage ton admiration, pour l'insecte comme pour la nature en général, et te félicite pour ce rondel estival.
Merci Hananke et bravo pour ce travail d'orfèvre.

   Pimpette   
7/6/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Simple(quoique) et beau
un vocabulaire soigné et délicat, ce qui s'impose pour un papillon...

Jolie lecture du matin avant les heures de chaleur!

"Le maraudeur aristocrate
Force l'écrin de sa cravate "

RIen de banal dans ces mots...j'aime...

   funambule   
7/6/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
J'aime la rondeur des mots renforçant le relief des couleurs ainsi que le mouvement, ce "baise" qui peut sembler osé, incongru, mais focalise immédiatement le contraste recherché. J'aime aussi le parti-pris de ne pas chercher d'allégorie dans le fond et le descriptif rapide, moderne, mâtiné de classique conférant la touche d'originalité qu'il faut.

Bref, J'aime... beaucoup !

   Robot   
7/6/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Je ne sais pas pourquoi mais ces vers fins et délicats m'ont fait songer à de la dentelle. Peut être à cause du papillon, et de sa légèreté. On est surpris quand répétant "le papillon baise la fleur" on soit déjà au vers final, alors on reprend la ronde pour faire virevolter à nouveau ce beau texte.

   Cristale   
7/6/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Un rondel absolument charmant, en octosyllabes, comme il se doit, impeccables, des qualificatifs hauts en couleurs et dignes de cet élégant lépidoptère, bref, un enchantement pour les yeux.

"Email volant" voilà qui est bien trouvé, et ce "frou-frou hâbleur" quelle belle image !

Le thème et la forme de votre poème ne peuvent que me ravir en cette matinée printanière où je regarderai avec plus d'attention le rondel... des papillons de mon jardin.

Merci Hananké.

Cristale

   papipoete   
7/6/2015
 a aimé ce texte 
Bien ↑
bonjour Hananke; un rondel bienvenu pour évoquer ce " batifoleur " coloré qui va de fleur en fleur, humer les senteurs et marauder ça et là, au gré de sa trompe. La forme donne des ailes à ce poème où " l'émail-volant " fait la ronde des potagers.

   Gemini   
7/6/2015
J'ai adoré, mais je souligne quand même les points qui m'ont marqués :
La majuscule du titre. Il doit y avoir une explication, mais je ne la vois pas.
La virgule après "potagers" qui n'y est pas, pourquoi ? 'et même après "acrobate")
L'accent sur le E de Email, (j'ai lu e-mail au départ).
Enfin : l'inversion "Aérien bourreau" qui sent l'obligation prosodique.
Autrement, c'est une perle.
J'ai fait le test, on peut le lire en une minute ! (papillon)

PS Bravo pour la rime en "ate" qui n'est pas évidente.

   PIZZICATO   
7/6/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Hananke
J'ai pris plaisir à suivre le batifolage de ce papillon.
J'ai même osé entrevoir, au second degré bien sûr (sourire) une allusion un peu sensuelle. " Aérien bourreau du cœur "
" Le maraudeur aristocrate
Force l'écrin de sa cravate " ....

   Alexandre   
7/6/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Salut Hananke... Le rondel, tout autant que le vocabulaire employé, conviennent parfaitement au sujet évoqué. D'autre part c'est un poème de saison ce qui ne gâte rien !
Bien aimé, entre autres, le maraudeur aristocrate...
Un poème qui fleure bon l'été !
Une lecture courte, rondel oblige, mais très bucolique et fort agréable... Bravo et merci !

   Purana   
7/6/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un très joli petit poème évocateur !

J'apprécie beaucoup la forme qui va si bien avec ce thème joyeux.
Une sorte de vague d'effusion de bonheur.

Le choix des mots et des images est original.
J'ai particulièrement aimé "papillon baise la fleur", "pirouettes d'acrobate", "frou-frou", "aristocrate", "cravate", …
C'est à dire que j'ai tout aimé.

Merci pour ce poème aéré et magnifique.

Purana

   Francis   
7/6/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Aussi léger que le vol du papillon, un poème aux couleurs de l'été, une petite musique aérienne sur un air de liberté.

   Mauron   
9/6/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Aérien et lumineux, léger et fragile comme ce dont il parle, ce poème a presque le dessin d'un papillon, avec deux ailes et un corps. Texte charmant.

   Pussicat   
12/6/2015
Superbe poème délicat dont j'ai du mal à retenir un vers en particulier tellement tout est... à sa place, et quelle écriture, et puis ces petites perles : "Email", "frou-frou"... "Le maraudeur aristocrate"
La forme que vous adoptez me semble convenir parfaitement au sujet, au va et vient du papillon, et rien que pour cela je dis : bravo !
Faire sens entre sujet traité et forme, belle réussite.

Allez, je retiens tout de même :
"Email volant, frou-frou hâbleur,
Le maraudeur aristocrate"

J'aime ! (je préfère écrire j'aime ou je n'accroche pas, et argumenter que noter... je n'y arrive pas, désolée... mais dans ce cas, disons que j'atteins les derniers barreaux de l'échelle ;)
à bientôt de vous lire,

   Pieds-enVERS   
12/6/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour !

Tellement prise dans les ailes de ce papillon que j'avais un peu de mal à redescendre sur terre ! :)
Tout simplement pour dire que j'en aurai bien lu encore mais après

"Le papillon baise la fleur " peut-on en demander plus à ce batifoleur! De belles images aux couleurs du printemps !

Petite confidence j'ai un arbre à papillons dans mon jardin !sourire

   Beaufond   
15/6/2015
« Couleur allant à la couleur » est un très beau vers. À part cela, le traitement du sujet me semble convenu et peu intéressant.
Il va vraiment falloir, qu'un jour, je me plaigne de cette présentation des poèmes, qui n'a rien de classique, auprès des hautes autorités !

Bien sûr, la forme est difficile, mais sa réalisation ne me semble qu'un accomplissement technique, manquant terriblement de force.

   Anonyme   
16/6/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Certains vers m'ont fait penser à ceux de Théophile Gautier.

C’est un très beau rondel avec de belles images, j'ai adoré l'ensemble.


Oniris Copyright © 2007-2018