Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
kreivi : Toccata impromptue
 Publié le 29/12/17  -  15 commentaires  -  564 caractères  -  217 lectures    Autres textes du même auteur

À Safi, in memoriam.


Toccata impromptue



La chouette de la maison, Minerve au bord du toit
étudie les mille petits silences de la nuit
le vol de soie des chauves-souris
le conciliabule des vers luisants autour des braseros
les déplacements de la lune
soudain

note blanche… note noire…
puis d’autres, et encore d’autres
puis les notes s’appellent, se croisent, se mêlent
la partition ne sait plus où donner de la tête
les fourmis s’affolent sur la page ouverte

patte blanche… patte noire…
la marche nocturne de ma chatte sur le piano.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   papipoete   
13/12/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
libre
un flash visuel, puis un autre sonore éclairent l'esprit de l'auteur, l'un au dehors l'autre à l'intérieur où le chat s'improvise ... pianiste .
NB la chouette se réjouit du spectacle du jardin " le vol de soie des chauves-souris " et les notes du pianos semblent naître toutes seules ... des pattes du chat .
C'est tout à fait charmant et ce texte comme une musique douce, détend, détend .
papipoète

   luciole   
29/12/2017
 a aimé ce texte 
Bien
J'ai bien conscience que mon commentaire n'amènera pas grand chose à l'auteur mais bon... Je trouve ce poème plutôt joli.
Disons pour ne pas être modéré que j'aime sa simplicité. Ajoutons que la lecture n'est pas heurtée.
Poème qui marche sur ces petites pattes.
Bonnes fêtes de fin d'année.

   Gouelan   
29/12/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un poème où quelques notes se posent délicatement sur la toile de nuit. Vol de soie, lucioles et pattes de chat. Noir et blanc, la couleur d'un ciel étoilé.

   MissNeko   
29/12/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonsoir
J aime beaucoup la légèreté de vos vers. L ensemble du poème rassemble un bestiaire intéressant qui donne une ambiance vraiment particulière. On dirait presque que le temps s arrête un instant.
Le texte est très imagé
J ai cru ensuite entendre le chat jouer au piano de ses petites pattes assorties aux couleurs des touches !
Un coup de cœur pour ce texte simple et délicat ! Et puis normal.ppir Missneko d apprécier un poème oú traînent les pattes d un Félidé
Édit: je suppose que Safi Était la minette en question.

   PIZZICATO   
29/12/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Etait-ce l'habitude de Safi, se promener sur le piano et composer ainsi cette " toccata impromptue " ? " puis les notes s’appellent, se croisent, se mêlent, la partition ne sait plus où donner de la tête ".

J'ai bien aimé ce poème aux accents animalistes et le souvenir de cette chatte improvisant sur le piano.

   silver   
30/12/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Charmée par la lecture de ce poeme.
La premiere strophe plante un décor nocturne et buccolique où palpite une vie silencieuse puis surgit la petite chatte joueuse...l'anecdote est tres bien rendue, on s'y croirait!
une grande tendresse émane de ce court poeme, de cette attention portée à la poésie des petites choses....ca fait du bien.

Merci pour ce partage

   Vincendix   
30/12/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un chat musicien ! Peut-être la réincarnation de Mozart ou de Chopin. Il est vrai que les chats font parfois des fugues.
Quelques vers libres sans prétention mais agréables à lire et on devine que l’auteur garde de bons souvenirs de cette chatte espiègle maintenant disparue il me semble ?
Vincent

   laralentie   
30/12/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Dans ce poème trop (?) mignon, j'aime surtout l'instant où cela dérape, l'image surréaliste des notes qui s'animent sur la partition pour tenter de s'accorder à la balade du chat.

   Marie-Ange   
30/12/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
C'est gentillet, cela m'a fait sourire.

Votre texte se termine bien trop vite, le suspens est trop vite levé, j'aurais voulu que cette "Toccata impromptue", ne s'achève pas encore, et que dans cette nuit, elle prolonge un peu sa mélodie, mais sans doute que cette chatte pianiste, artiste dans l'âme, à
jouer la diva ... mettant fin à son récital prestement.

La lecture de cet écrit est agréable, distrayante. Il y a de belles formulations bien imagées.

   Raoul   
31/12/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un écrit délicat, funambule, qui saisi et guide le regard du lecteur… On voit des riens qui s'assemblent et disent, finalement, ensemble.
Beaucoup de sensibilité, je trouve. Une belle façon de saisir les nuances et le fugace.
Ça me rappelle une anecdote que raconte Laurie Anderson en concert à Rome qui trouvait que son musicien était particulièrement en forme ce soir là… C'était une petite chouette qui ajoutait ses Hou-hou dans la partition jouée :)
J'ai aimé particulièrement le "vol de soie"…
Beau texte.

   kreivi   
1/1/2018

   EricD   
2/1/2018
Très joli poème, tout en délicatesse.
Une tendresse particulière pour l'évocation de la première strophe.
Quelque chose de zen là-dedans.

   hersen   
3/1/2018
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour Kreivi,

J'aime beaucoup cette ambiance nocturne, cette tranquillité qui n'est qu'apparente car toute une vie s'y déroule.

Et soudain, quelque chose d'inattendu, qu'est-ce ? note noire, note blanche...

Une idée tout à fait personnelle : je regrette le dernier vers explicatif. J'aurais aimé rester dans le mystère de la nuit, avec une clé que je trouve suffisante (patte noire... patte blanche)

Merci pour cette ambiance !

hersen

   troupi   
3/1/2018
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour kreivi.

Ce poème me parle, j'adore les oiseaux nocturnes remplis de mystères, et les chats pianistes ; j'en ai une.

"La chouette de la maison" , inattendu.
"le conciliabule des vers luisants", pareil.
"la partition ne sait plus où donner de la tête
les fourmis s’affolent sur la page ouverte" ; amusant et surtout bien trouvé l'histoire des fourmis.

A bientôt.

   fugu   
5/1/2018
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bien aimé ce petit poème quelque peu cartoonesque.
Une ambiance paisible et nocturne gentiment rendue.
Un petit plus pour le titre.


Oniris Copyright © 2007-2017