Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
leni : Je tire ma charrette à bras
 Publié le 11/11/18  -  19 commentaires  -  2412 caractères  -  163 lectures    Autres textes du même auteur

Deux amis font un casse. L'un des deux prend dix ans, l'autre connaît un autre destin.


Je tire ma charrette à bras



https://www.aht.li/3292546/475-je_tire_ma_charette_a_bras.mp3
https://www.youtube.com/watch?v=mLe4DJq5xVs
Paroles : Leni Gaston Ligny
Musique et chant : Éric Lenoir, Éric Guérin


Planqué dans les Anglo-Normandes

Je tire ma charrette à bras

Je vends des soles et des limandes

Des bigorneaux et des anchois

Depuis le casse avec Fredo

Pour des lingots Côte d’Opale

Depuis lors je suis en cavale

Et Fredo compte les barreaux



Mon alibi c’est mieux que rien

C’est un copain levant la main

Et qui jure nous étions deux

Le soir du casse nous étions deux

Dans le train Paris-Vintimille

Deux à jouer à la manille

C’est une vieille connaissance

Il partait partait en vacances



Je suis suspect et recherché

Alors alors je vis planqué

Mon alibi tient mal la route

Ça ne fait pas l’ombre d’un doute

Quelque part aux Anglo-Normandes

Je tire ma charrette à bras

Je vends des soles des limandes

Des bigorneaux et des anchois



Fredo vient de sortir de taule

Après dix ans après dix ans

En chantant merde à toi Vauban

Que le diable te patafiole

Ce soir Fredo voit son ami

Entre une bière et deux whiskies

Smith et Wesson les accompagnent

Smith et Wesson les accompagnent



Fredo tu es à Guernesey

Petit magot t’attend chez moi

Soyons prudents soyons discrets

Dieu pour tous mais chacun pour soi

Quelque part aux Anglo-Normandes

Je tire ma charrette à bras

Je vends des soles des limandes

Des bigorneaux et des anchois



La morale de tout ceci

C’est qu’une partie de manille

Dans le train Paris-Vintimille

Est un très mauvais alibi

Par contre une charrette à bras

A tout l’avenir devant soi

C’est vrai c’est vrai ce que vous dites

Répète ce Bernard l’Hermite


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   lucilius   
25/10/2018
 a aimé ce texte 
Bien
Paroles amusantes, musique entraînante. Le rythme y est. Il ne faut s'attarder sur les techniques du doublon pour l'équilibre de la rime.

   Queribus   
27/10/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un texte qui sort de l’ordinaire avec un sujet plus qu'original; le tout est accompagné d'une écriture fort bien imagée avec des octosyllabes remarquablement réguliers; enfin ça déménage. Carco et Mac Orlan doivent soit être jaloux soit ravis de leur successeur. a mélodie sautillante ne fait qu’ajouter un plus aux mots; ceci dit, le l’ensemble ne fait guère"grand public" mais les vrais connaisseurs apprécieront à sa juste valeur la chanson.

De la part d'un inconditionnel vous vous en doutez.

   Donaldo75   
27/10/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour,

Il y a de l'épique dans ce texte, avec un ton un peu canaille, un peu bandit, mais bien raconté. Le rythme est là, c'est musical, de la bonne chanson bien servie par une mélodie vivace. Déjà, sans écouter la version chantée, le texte est à la hauteur du thème, parce qu'il est bien structuré, avec une progression dans la narration, dans l'histoire, tout en conservant de la distance par le biais de l'humour. La version chantée, de par sa simplicité en termes de mélodie (parce qu'il est parfois plus intéressant pour l'auditeur de ne pas entendre la musique phagocyter le texte) avec ses quelques accords tranquillement grattés sur une simple guitare, renforce la légèreté de l'ensemble sans lui faire perdre de sa vivacité.

Bravo !

   bipol   
11/11/2018
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
bonjour leni

il me manque le bulots avec l'aïoli c'est génial

une sole meunière et un petit muscadet

et ça fait la rue Michel, me voila reparti dans ma Normandie

il n'y a que toi pour écrire des textes de ce niveau

et je sais les goûter en fin gourmet

poétiques à souhait et je m'engouffre dans tes images

enlacé par une superbe mise en musique

j'ai adoré

   Annick   
11/11/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J'aime beaucoup la musique entraînante, légère, qui suit son petit bonhomme de chemin, la voix chaude du chanteur mais celle-ci est juste un peu trop élégante pour être celle d'un baroudeur qui tire sa charrette à bras et qui a fait un casse. Enfin j'ai apprécié l'interprétation juste et le texte simple et vivant.

Le tout est une réussite et un vrai plaisir à écouter.

   papipoete   
11/11/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
bonjour leni
" Je tire ma charrette à bras " ; je pourrais cirer les pompes à des dandys, quai des orfèvres, histoire de passer inaperçu ? On a fait un casse avec Fredo, lui s'est fait pincer et compte les jours ; moi je brûle mon blé tout en poussant mon étal à roulettes ... je vends des soles, des limandes l'air de rien !
NB le bandit de grand-chemin qui rafle toutes les plumes d'Onris, a un alibi en or ! il écrivait une bafouille à fredo, pour le faire patienter avant de rejoindre Guernesey, le temps de lui trouver une autre " charrette à bras " pour vendre des bigorneaux et des anchois, et grignoter son " petit magot " tout en rendant la monnaie sur 1 franc ...
L'histoire est croustillante, et la partie musicale colle aux mots, aux images ! J'imagine bien " leni la sole et fredo l'anchois " chanter à tue-tête cette ritournelle, au volant d'une " De Dion Bouton " à fond la caisse à 60 à l'heure !!!!
Bravo à l'écrivain, et au chanteur pour ce doublé entraînant !

   PIZZICATO   
11/11/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Une très bonne planque, ce petit commerce ambulant, en attendant que l'orage passe...
Toujours des idées neuves, monsieur Ligny !

<< Mon alibi c’est mieux que rien
C’est un copain levant la main
Et qui jure ... >> ça existe ça ? Hihi

Eric (Lenoir et Guérin ne font qu'un) comme toujours, sait bien s'approprier un texte pour l'habiller sur mesure musicalement.

Un binôme de longue date qui sait fabriquer de belles choses.

   hersen   
11/11/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Ce petit côté gouaille nous ferait gober n'importe quelle huître ! :)

C'est marrant, entraînant, léger.

Se planquer derrière une charrette à bras, au vu de tous, est certainement une bonne idée; Qui viendrait le chercher ici ou là, au gré d'un refrain ou d'un couplet ?

Un bon petit moment d'écoute/lecture !

Merci au trio.

   Francis   
11/11/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Le vol est un péché et pour expier ton forfait, l'auteur, qui ne manque pas d'humour, te condamne à tirer la charrette chargée du fruit de ta pèche. Voilà un scénario qui ne me laisse pas indifférent. On reconnaît l'imagination de Leni.

   Michel   
11/11/2018
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Texte merveilleusement bien ficelé comme d'habitude avec Gaston mais bien ciselé à souhait. La musique et la voix d'Eric viennent sublimer l'ensemble, bravo les artistes !!!
Une belle histoire débusquée de derrière les fagots, tout juste à peine incroyable, mais au fond, il doit bien y en avoir quelques uns dans la nature, des tireurs de charrette à bras...
En tous cas, pour moi c'est un sans faute.

   Ithaque   
12/11/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bravo ! tout est bien en place ! texte , musique, atmosphère, voix, phrasé!

Félicitations

Ithaque

   Raoul   
12/11/2018
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour,
Charmante histoire qui joue très plaisamment avec la figure des bras cassés de la cambriole et de la filouterie du type Pieds nickelés et "Arthur où t'as mis le corps".
Texte et mélodie sont impec. de décontraction et de sourire.
Sympa. Merci pour cette chanson dont l'air se sifflote allègrement.

   Anonyme   
12/11/2018
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Drôle, sympathique et enjoué, ce fut un très bon moemnt de lecture!
Merci Léni.

   Cristale   
12/11/2018
 a aimé ce texte 
Passionnément
Des chansons qui racontent des histoires "comme pour de vrais" j'adore ça !
Les octos donnent le tempo et la rime s'arrime parfaitement.
Ici l'ambiance guillerette dédramatise le fond sur un rythme joliment mis en musique et chanté d'une voix parfaitement articulée.

Bravo à vous les artistes Léni, Eric et Eric !

   Robot   
12/11/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Un texte de chanson dans un style un peu anar et farceur qui fait penser à A. Bruand ou G.Couté.

Smith et Wesson les accompagnent : ça me fait marrer comme Bernard l'ermite.

Même avec l'odeur de poisson c'est salé comme les embruns.

Et chanté sur cette musique, tout est réuni pour plaire.

   Curwwod   
13/11/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Une histoire amusante dont j'espère qu'elle ne relate pas du vécu, une musique vive et simple qui se retient aisément et au total un bon moment à écouter ce malfrat reconverti en poissonnier et son Fredo de complice philosopher sur les avantages comparés de leurs situations. Merci à vous deux pour ces instants de plaisir.

   madawaza   
13/11/2018
 a aimé ce texte 
Passionnément
Bonjour vous 3
De passage après une longue absence,
J'ai lu,
J'ai écouté,
J'ai relu,
Réécouté
et admiré
Bravo les artistes,
Je reviendrai

   Eki   
18/11/2018
 a aimé ce texte 
Bien
J'ai écouté...après avoir lu !
J'aime beaucoup la voix, la chanson, le rythme.

Et les lingots ? cachés sous le goémon ?

   leni   
2/1/2019
Commentaire modéré

   FANTIN   
15/1/2019
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un argot poétique rétro aux images simples et qui font mouche. Le ton est sympathique, gouailleur et canaille, et la musique déjà présente avant même balais de batterie et guitare. Poésie et mauvais garçons font depuis longtemps bon ménage pour notre plaisir.
Inattendu et séduisant Bravo


Oniris Copyright © 2007-2019