Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
leni : La petite reine
 Publié le 05/09/13  -  11 commentaires  -  1815 caractères  -  148 lectures    Autres textes du même auteur

Je roule sur mon vélo l'dimanche
Denise dit qu'ça me fait du bien
"chansonnette de cabaret !"


La petite reine



Paroles, musique et chant : Gaston Ligny

http://www.aht.li/2801640/01_Piste_01_22_2.mp3


Je roule sur mon vélo l’dimanche,
Denise dit qu’ça me fait du bien.
Je roule sur mon vélo l’dimanche,
Pendant qu’Denise promène le chien.

J’viens d’passer mon braquet d’réserve,
C’est un conseil de Poulidor.
J’viens d’passer mon braquet d’réserve,
Je galère car ça monte encore.

Aujourd’hui comme la s’main’ dernière,
À mi-parcours, mon chien m’rejoint.
Aujourd’hui comme la s’main’ dernière,
Denise ne doit pas prom’ner l’chien.

Maint’nant, j’ai la puce à l’oreille,
C’est à cause des Marlboro.
Pour les ach’ter elle part la veille,
C’est comme pour les boîtes de Fido.

Hier c’était l’moment d’le dire,
J’ai dit : Denise écoute-moi !
Hier c’était l’moment d’le dire :
Si tu me quittes j’pars avec toi.

J’ai revendu ma petit’ reine
Car j’ai des doutes, c’est certain.
J’ai revendu ma petit’ reine,
Maintenant, je promène le chien.

J’ai revendu ma petit’ reine.
J’ai revendu ma petit’ reine.

Il roule sur mon vélo l’dimanche,
Germain’ dit qu’ça lui fait du bien.
Il roule sur mon vélo l’dimanche,
Pendant qu’Germaine promène le chien.

Aujourd’hui comme la s’maine dernière,
À mi-parcours, son chien l’rejoint.
Aujourd’hui comme la s’maine dernière,
Germain’ ne doit pas promener l’chien.

Vous avez la puce à l’oreille,
Cette histoire est une chaîne sans fin.
C’est pour cela qu’je vous conseille :
Je vous conseille d’prom’ner vot’ chien.
Je vous conseille d’prom’ner vot’ chien.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   troupi   
24/8/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Histoire de la nuit des temps bien sûr mais le coupable c'est le vélo bien sûr !!! J'me disais bien que le vélo c'était dangereux, ce texte confirme avec juste ce qu'il faut d'humour pour sourire du début à la fin. c'est très bien !

   bipol   
5/9/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Non seulement tu es poète mais tu écris sur ton vélo

Tu as l'âge de tes artères

Et tu es toujours en tête dans les montées et les descentes

Tu es resté modeste avec ça en nous disant que tu la jouait à la PouPou

Mois je pense que u as la classe d'Anquetil

Et celle aussi des vedettes du Vel D'Hiv

Bravo Léni est aussi pour la chanson

   Pimpette   
5/9/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Leni

je pense, en te lisant, aux chansons d'une époque que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, Les chansons de Pierre Destailles, de Grello, de Pierre Jean Vaillard qui brossaitdes Alexandrins à la pelle!

C'était au Théâtre de Dix heures et nous avons beaucoup ri, même pendant l'occupation allemande!!!

C'est vachement bien tourné et Gai comme il faut!
Une chanson de cabaret, tu as raison!

La musique est bonne, et quand la musique est bonne...

   Anonyme   
5/9/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Salut leni... Je suis toujours un poil décontenacé à la lecture de ces textes hors musique mais je dois avouer qu'une fois encore j'ai apprécié l'ensemble avec l'accompagnement musical et l'interprétation.
Pour moi qui ne suis ni musicien ni interprète c'est une performance devant laquelle je m'incline humblement

Dans la catégorie Chansonnettes de cabarets je trouve cette petite reine tout à fait à sa place !
Bravo et merci pour ces deux minutes de plaisir partagé... sans fard mais non pas sans malice !

   Anonyme   
5/9/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Leni,

Je verrais bien cette chanson comme un interlude dans un récital, un peu à la manière de Reggiani, qui chanterait " La Java des bombes atomiques " entre " Madame Nostalgie " et " Sarah ".
En adoptant cette approche, je trouve facilement une certaine fantaisie revigorante, qui me change un peu de la,poésie sérieuse quelquefois plombante à trop forte dose.
Je pense tout de même que ce texte gagne beaucoup à être chanté, la faute sans doute aux nombreuses apocopes ( la s’main’ dernière) qui finissent par rendre la lecture hâchée et un peu fastidieuse par endroits.

Du Leni dans toute sa verve.
Ludi

   funambule   
6/9/2013
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Puis-je dire que je sais "quand" cette chanson fut créée ?

Passé ce préambule (qui dirige un peu mon commentaire) j'avancerais que le plaisir d'entendre Gas... (oups Leni) interpréter lui-même un de ses texte est "collector"... comme le morceau que j'aurais eu du mal à commenter s'il était de facture récente.

Il est le reflet d'une époque, de racines... et je l'imagine mal aujourd'hui susciter quelque intérêt dans la new génération.

Après, l'humour, l'ironie à la Fernand Raunaud, c'est déjà du grand art, il faut juste recontextualiser... et c'est fait!

De funambule, le Belgeophile à Leni le Gasonoclaste!

   pieralun   
7/9/2013
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour leni,

Je viens d'écouter ta chanson: c'est vraiment pro.
Elle me fait penser à ces textes de cabaret des années 50, enfin je suppose, je n'y étais pas.
De la bonne humeur, de la simplicité, quelques images d'un monde plus serein, où les fumeurs de Marlboro passaient inaperçus, où le Fido était peut être la première nourriture faite exclusivement pour nos petits compagnons, où Poulidor aurait pu être le nom d'une nourriture pour chiens également, au lieu d'être l'éternel second de la petite reine.
Bref, l'évocation du bonheur simple, comme ce monde ne pourra malheureusement le donner à nos jeunes générations.
Moi, j'ai bien aimé ce texte, sans plus, mais je suis un fan de Gaston Ligny.

   Mona79   
7/9/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Il faut toujours un fautif, quand ce n'est pas la pie, c'est le vélo... ou bien le chien ! Et la petite Denise, aussi, quelle coquine ! Tu as le don de nous tournebouler la tête avec tes pirouettes d'acrobate ! Mais on aime ça.

Bravo Léni, tu as tout bon !

   PIZZICATO   
2/10/2013
On retrouve ici Gaston Ligny A.C.I et c'est un plaisir.
Un sujet délicat traité de façon cocasse, au premier degré bien entendu.
Le chien et le vélo se plaçant en bonne position parmi les prétextes les plus ...usités. Ah ! j'oubliais les cigarettes...
Nous avons connu "La bicyclette" (belle collaboration P. Barouh / F. Lai) romantique; nous avons là une "Petite reine" quelque peu complaisante.

Je trouve cette chanson très bien dans le genre; mais je ne l'afficherai pas en appréciation, ne souhaitant pas être taxé de favoritisme hihi .

   senglar   
13/10/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Léni,


Délicieusement désuet, de ces chansons que l'on devait écouter dans les caf' conç et reprendre en choeur en faisant un clin d'oeil à Denise, un clin d'oeil à Germaine, en passant, mes chers Léni et Germain, un bras autour de leur épaule et en serrant bien fort, comme une prise de judo... ou une chaîne, pour se rassurer.

Chaîne... euh.. chienne de vie ! Au pied, le chien :) Tout de même, lâcher une reine, fût-elle petite, pour tenir en laisse Denise ou Germaine avec le chien pour cerbère, ça ne rend pas meilleur que Poupou, faudrait p'têt' traquer celui qui profite des Malboro, l'Anquetil est jamais bien loin mais toujours devant. Pas Fido Fido cette histoire !

Texte que j'aurais très bien vu illustré par Morris ;-))

Senglar-Brabant

:D

   Anonyme   
28/1/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
J'adore, c'est très distrayant, c'est très bien emmené, j'ai souri tout au long de l'écoute, car fur à mesure, j'entrai de plus en plus dans l'histoire, bien vu.

Je retiendrai :
"Vous avez la puce à l’oreille,
Cette histoire est une chaîne sans fin.
C’est pour cela qu’je vous conseille :
Je vous conseille d’prom’ner vot’ chien.
Je vous conseille d’prom’ner vot’ chien."

Tout cela est bigrement bien trouvé.


Oniris Copyright © 2007-2018