Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
leni : Le fantôme de la Reine Mère
 Publié le 15/05/16  -  21 commentaires  -  1311 caractères  -  276 lectures    Autres textes du même auteur

C'est une chanson gaillarde qui a pour but de faire sourire.


Le fantôme de la Reine Mère



Paroles : Gaston Ligny Leni
Musique et chant : Pierre CTB
http://www.aht.li/2816898/le_nouveau_fantome_avec_bruitage_2.mp3



J’étais fantôme en Angleterre
Au servic’ de Sa Majesté,
J’apparaissais pour la Rein’ Mère
J’terrorisais ses invités.

Un jour au bord de la Tamise,
J’ai rencontré l’démon d’midi.
Nous sommes devenus cul et ch’mise.
Il m’a présenté ses ladies

Ensuit’ j’ai traversé l’Channel.
Les histoires d’O se vivent en France
Et honni soit qui mal y pense,
Je ne compt’ plus mes lunes de miel.

Dans le couvent des Ursulines
Aux douze coups d’minuit tapant,
Le fantôm’ de sainte Amandine
Vient de me prendr’pour saint Amand.

Quand j’ai câliné la Marquise,
Elle a cru que nous étions trois :
Le fantôme du Duc de Guise,
Du Marquis d’Sade et moi et moi.

Quand j’ai visité la Comtesse,
Elle était vert’ morte de peur,
Affolée par ces pair’ de fesses
Les fes’des quatre-vingts chasseurs.

Romantiqu’ sous mon ciel de lit,
J’accueille parfois des pucelles
Le pucelag’ de la plus belle
Me fut offert à Domrémy.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Marie-Ange   
5/5/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Pas particulièrement fan de ce genre d'écrit, je peux dire que j'ai apprécié avec enthousiasme mes multiples écoutes.

D'abord l'interprétation est dans le bon ton, très entrainant, la musique est sautillante, pétillante, ces deux éléments en font déjà un moment de pur plaisir, s'ajoute à cela des mots très amusants, de bon goût, décalés à souhait, savoureux.

C'est là une composition très gaie, ingénieuse, malicieuses qui se retient aisément dont il ne faut surtout pas se priver, à écouter sans modération, de quoi vous donner un moral à toute épreuve.
J'en redemande ....

   Gemini   
15/5/2016
On pense au "souper des armures" de Gautier, avec cette étrange danse plus fantaisiste que macabre, et cette ambiance dans laquelle on se noie malgré le fantastique.
Les quatre vingts chasseurs m'ont renvoyé sur Lama ; une paye !
Je n'ai pas (du tout) aimé l'incipit: si quelque chose est drôle, il l'est sans qu'on le souligne (on a déjà assez des applaudissements enregistrés !)

   Arielle   
15/5/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un régal primesautier, dansant et gentiment paillard offert par le fantôme d'un diablotin irrévérencieux mais tellement attachant !
L'interprétation est tout à fait à la hauteur, et je me suis entendue rire parmi les auditrices enregistrées. Merci pour ce rayon de soleil !

   bipol   
15/5/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
salut léni

tu as vraiment

beaucoup de cordes à ton arc

c'est un texte différent

mais rigolo en tout les cas il m'a plu énormément

et que dire de la mise en musique

qui lui va comme un gant

c'est magnifique

   Pimpette   
15/5/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément
Leni

les chansons de carabins de notre jeunesse ne sont pas loin avec cette histoire juste paillarde à donf!

la musique accompagne sobrement les mots

réussite complète!
TU m'épateras toujours...

"Quand j’ai câliné la Marquise,
Elle a cru que nous étions trois :
Le fantôme du Duc de Guise,
Du Marquis d’Sade et moi et moi"

les 80 chasseurs que j'attendais sont bien là aussi!

   Anonyme   
15/5/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Je ne peux écouter la mélodie, n'étant pas configuré pour, mais ce n'est pas grave car les mots se suffisent à eux-mêmes pour m'entraîner dans un rythme endiablé - en tout cas entraînant -, original et humoristique. Il y a de "bons mots" et j'ai tout de suite accroché à leur lecture.

Wall-E

   MonsieurF   
15/5/2016
 a aimé ce texte 
Bien ↑
C'est un texte alerte, vif et un poil paillard.
Ça m'a plu parce que même si les mots sont simples, basiques, il y a quand même une très belle culture littéraire et historique derrière.

Bien sur, ce texte ne restera pas impérissable, mais est ce le but ?

Un chouette moment, merci.

   Alexandre   
15/5/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Salut Gaston... J'avais écouté le fantôme dès sa parution et je viens de m'en payer une tranche supplémentaire... Court, jubilatoire et très bien interprété avec en prime un bruitage adapté.
C'est un autre registre, un moment de bonne humeur et je n'en demande pas plus ! Peut-être qu'en effet l'incipit n'était pas indispensable

Merci Gastounet et bravo à l'auteur, au bruiteur comme à l'interprète !

   PIZZICATO   
15/5/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bien sympa ce fantôme. Hédoniste pour sûr ! Une autre vie bien remplie (si je puis m'exprimer ainsi...)
Sainte Amandine, La Comtesse, La Marquise ; que du beau monde.
" Le pucelag’ de la plus belle
Me fut offert à Domrémy " oups ! Ca risque de chambouler L'Histoire.

Pierre a concocté une musique adaptée à la situation.

   Vincendix   
16/5/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Une chanson gaillarde, mais pas vraiment paillarde, un fantôme peut se permettre des actes lubriques, ils n’ont aucune incidence, Jeanne la Lorraine est restée pucelle toute sa vie…
L'émigration en France de cet ectoplasme était probablement motivée par un désir de bons vins et de "vrais" fromages!

Une ritournelle plaisante, paroles, musique et bruitage.

   Hananke   
16/5/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément
Bonjour leni

Pour l'instant je n'ai pas pu écouter la musique de votre texte
je reviendrai compléter ce commentaire plus tard.

Bon cette fois ça marche.

Jubilatoire, j'adore ce texte et cette musique, cet humour plus ou moins grinçant et ces références à l'Histoire ou la littérature.
L'ensemble sur une partition de guitare très appropriée.

Et de terminer sur Jeanne d'Arc, il fallait y penser.

Bravo.

   Robot   
16/5/2016
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
Je suis un peu déçu. Peut-être par ce genre de chanson que je n'apprécie pas trop, chanson de cabaret en quelque sorte. C'est peut-être aussi par trop de différence avec les productions habituelles du duo. Question de goût probablement. Et je ne peux pas faire abstraction de ce que vous avez déjà produit de meilleur auparavant.
Ce qui me déçoit le plus c'est que je ne trouve pas vraiment que dans le genre vous ayez eu votre originalité propre comme dans d'autres de vos travaux.

   Sofi   
16/5/2016
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour, après la lecture, l'écoute de cette chanson est une petite friandise qui met en joie dès le matin. Un fantôme farceur, gaillard. La mise en musique et les bruitages donnent le relief à vos mots. Rigolo !

   lala   
16/5/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour leni,

Une musique enjouée, un ton coquin, malicieux, des accents de guitare vifs, sautillants, tout ceci plante admirablement le décor.
Je suis enthousiasmée par tous les clins d'oeil disséminés de la première à la dernière ligne, l'ensemble est juste un brin leste pour faire sourire, mais rien de gras. Ouf !

   Kodiak   
16/5/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Je connaissais déjà cette chanson qui nous fait traverser La Manche à dos de fantôme et je l'ai réécoutée - et relue - avec un réel plaisir.

J'aime la chanson un peu paillarde à condition qu'elle soit intelligente et cultivée, ce qui est le cas ici - et c'est d'ailleurs toujours le cas avec Gaston Ligny-Léni.

Avec Gaston, on est souvent amené à aller se rafraîchir la mémoire dans Le Petit Larousse ou sur Wikipédia. Quel contraste avec les platitudes que l'on entend bien souvent dans les chansons qui passent à la radio !

La musique et l'interprétation de Pierre CTRB collent parfaitement aux paroles et à l'esprit de la chanson. Une belle réussite donc, qui prouve que légèreté peut aussi rimer avec qualité.

   Curwwod   
16/5/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
J'avais lu ce texte, sans toutefois le commenter, et je me suis dit qu'Oscar Wilde et son "Fantôme des Canterville" ou Georges Brassens avec son "Fantôme" avaient trouvé un digne successeur.
Malice irrévérencieuse peuplée de références, clins d'oeil, familiarité du vocabulaire employé...Une musique sautillante qui colle au texte et n'est pas sans rappeler elle aussi Brassens ou Boris Vian.
Un grand bravo.

   funambule   
16/5/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Je n'irais pas jusqu'à "paillard"... et c'est là tout le talent de ce texte qui effleure le genre sans jamais y sombrer; sachant que les pieds dans le plats ne me dérangent pas non plus mais qu'un peu de finesse donne matière à l'esprit, fût-elle coquine comme ici.

Pierre semble beaucoup s'amuser et nous en donne pour notre friponnerie. Bon, un anglais qui déflore notre pucelle à nous, un gaulois n'aurait point osé cette grivoiserie... mais c'est tellement bien troussé (oups).

Bravo, bon moment qui, même si plus léger, a les mêmes qualités que les autres écrits de l'auteur.

   Zoe-Pivers   
17/5/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un moment très sympathique ! Et les bruitages sont au top
Parti d'Angleterre après moult pirouettes le voilà atterrir à Domrémy... Il a le culot acrobate ce fantôme :)
Merci

   RB   
18/5/2016
Commentaire modéré

   Pieds-enVERS   
18/5/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonsoir leni

Un texte extra ....me suis bien amusée à vous lire !
Evidemment le dernier quatrain est l'apothéose de ce poème plein d'humour, vous faites preuve d'une imagination fertile et c'est jubilatoire pour la lectrice que je suis !

je pense ( peut-être l'ai-je déjà dit )que vous êtes la pilule antimorosité ...j'apprécie l'ensemble musique et texte !
Un grand merci

   Mona79   
20/5/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Oh ! le coquin ! Dépuceler notre Jeanne nationale... il fallait bien un fantôme anglais pour oser... J'ai bien ri, c'est l'essentiel et "l'esprit" était bien là dans ce revenant fantaisiste à l'esprit grivois. Merci leni pour ce moment de détente.

   Chicopn34   
5/6/2016
 a aimé ce texte 
Bien
chanson qui prête à sourire dites vous. Pour moi c'est réussi . J'aime bien ce petit tour dans l'histoire agrémenté d'un petit air libertin. J'aime bien aussi le rythme.


Oniris Copyright © 2007-2018