Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
leni : Les oubliés de l'alphabet
 Publié le 18/10/18  -  18 commentaires  -  1842 caractères  -  187 lectures    Autres textes du même auteur

Poésie clamée accompagnée musicalement. "Les illettrés" ont parfois recours à un écrivain public. Pour eux, c'est l'écrivain qui écrit bien.


Les oubliés de l'alphabet



Paroles : Leni Gaston Ligny
Musique et interprétation : PIZZICATO Yves Alba
https://www.aht.li/3285583/Les_oublies_de_lalphabet1.mp3



Les oubliés de l’alphabet
Qui n’ont jamais jamais appris
À mettre des points sur les i
Les oubliés de l’alphabet
Qui n’ont jamais appris à lire
Ni à lire ni à écrire
Ont parfois quelques mots à dire
Ou bien quelques mots à sourire

Alors ils viennent en parler
À leur ami à l’écrivain
À l’écrivain qui écrit bien
Et qui prend le temps d’écouter
Ils lui confient amour chagrin
Petit bonheur et tracassin
Faux espoirs et mille regrets
Coups de cœur et quelques secrets

Certains parlent en charabia
Ils répètent les mêmes choses
Ils disent la vie n’est pas rose
En vidant un arabica
C’est au cercle républicain
Que l’on consulte l’écrivain
C’est au cercle qu’on lui confie
Le plus intime de la vie

C’était une histoire d’amour
Qui a fini par tourner court
Ce serait faute à Maryline
Si sa vie si sa vie chagrine
L’écrivain fignole une lettre
Qui pourrait les rabibocher
Et la vie s’accroche à peut-être
Le temps lambine au sablier

Quand ils reçoivent des nouvelles
Dans une lettre le matin
Pour savoir si la vie est belle
Ils le demandent à l’écrivain
Celui-ci en rajoute un peu
Des jolis mots qui ont une âme
Des mots qui vous touchent Madame
Et vous mettent les larmes aux yeux


Quand ils ont quelques mots à dire
Ou bien quelques mots à sourire
Ils en parlent à l’écrivain
À l’écrivain qui écrit bien
Les oubliés de l’alphabet


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   papipoete   
1/10/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
chanson et slams
Un métier disparu, comme rémouleur, acheteur de peaux de lapins, mais avec une différence notable ; il revient sur le devant de la scène, l'écrivain public .
Entre " l'accidenté de la vie " qui loupa l'école, cette famille d'ailleurs qui débarque en France, ces ignorants d'internet qui doivent oublier crayon et papier, il y a du grain à moudre pour ce " savant de l'alphabet " !
Entre factures à décrypter et billet d'amour à écrire, l'oublié de l'alphabet ouvre son coeur et son chéquier à ce servant de papier, qui revient et ranime ce métier !
NB on pense tout bas, on sourit et on espère en lisant ces vers sans faute alphabétique et l'on se sent si riche et favorisé de savoir nous autres ... notre alphabet !
Le chanteur qui déclame la chanson est parfaitement à la hauteur du poète ! au 3e vers cependant, je n'aurais pas dit " sur les zi ", mais détaché en " les ... i "
papipoète

   izabouille   
2/10/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Je trouve que c'est déclamé un peu trop lentement, ça manque de rythme, il y a trop de vide entre les strophes. Votre slam mériterait un peu plus d'énergie car les paroles et la musique derrière ont une cadence qui ne colle pas trop à la manière dont c'est déclamé.
Les paroles sont pleines de bons sentiments et de bienveillance, c'est très bien écrit, j'aime beaucoup.
Merci pour le partage

   Castelmore   
3/10/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
"Des jolis mots qui ont une âme" .. .

sont nombreux dans votre slam
Oubliés de l'alphabet, quelques mots à sourire, amour chagrin ,
avec vos images ... qui elles aussi ont une âme
Le temps lambine au sablier, l'écrivain en rajoute un peu
ils s'accordent à composer une belle histoire ...

Les chutes de chaque strophe ( bien rythmées) sont travaillées et s'affichent toujours dans le vers le mieux tourné et/ou le plus attachant.

Belle inspirations et beau travail

   Robot   
18/10/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Beaucoup de plaisir à découvrir cette chanson.
D'abord pour son thème qui est comme un hommage à ce métier qui semble retrouver son utilité dans notre monde d'aujourd'hui. Je connais dans une petite ville un de ces écrivains pour autrui. Un Français d'origine Marocaine qui en plus de son activité d'écrivain public exerce comme traducteur bénévole dans un bureau de Poste. Il m'explique que ce qui est le plus intéressant dans son travail c'est la rencontre avec les personnes, leur histoire, etc...

Ensuite, j'apprécie beaucoup la manière dont le texte est exprimé par le chanteur.

Et pour ajouter, bien sûr l'écriture qui fait de cette chanson une belle poésie.

Et félicitations à l'auteur et à l'interprète-musicien

   hersen   
18/10/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J'aime beaucoup le sujet !
Savoir donner la parole à ceux qui sont moins à l'aise avec les mots, sans que cela veuille dire qu'ils n'ont rien à dire.

Travailler sur les mots est forcément très humain, puisque alors on est au coeur de l'histoire de quelqu'un.

Bravo à vous deux, Leni et Pizzi, pour cette collaboration que vous nous offrez !

   Annick   
18/10/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un sujet intéressant qui met en lumière ces oubliés de l'alphabet. Le titre lui-même capte l'attention du lecteur. Il est bien trouvé.
Le sujet est bien développé, approfondi, et chaque vers vaut son pesant de compassion, d'émotions.

Les paragraphes qui m'ont le plus touchée :

C’était une histoire d’amour
Qui a fini par tourner court
Ce serait faute à Maryline
Si sa vie si sa vie chagrine
L’écrivain fignole une lettre
Qui pourrait les rabibocher
Et la vie s’accroche à peut-être
Le temps lambine au sablier

Quand ils reçoivent des nouvelles
Dans une lettre le matin
Pour savoir si la vie est belle
Ils le demandent à l’écrivain
Celui-ci en rajoute un peu
Des jolis mots qui ont une âme
Des mots qui vous touchent Madame
Et vous mettent les larmes aux yeux

J'ai bien apprécié la musique et l'interprétation. Merci Pizzicato. Juste un point particulier : j'aurais aimé que la musique soit juste une ambiance de fond pour que je puisse comprendre tous les mots, sans avoir besoin de lire le texte en même temps. (Mon oreille est moins fine que lorsque j'avais vingt ans.) :-))

Merci Leni.

   Francois   
18/10/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Une bien belle chanson, évoquant avec pudeur ces gens qui ne savent ni lire, ni écrire, et qu'un "écrivain public" sauve de leur isolement...
Le rythme est fort agréable, presque joyeux et léger, en contraste avec un sujet qui l'est beaucoup moins... Superbe interprétation !

J'aime bien, par exemple :
"Certains parlent en charabia
Ils répètent les mêmes choses
Ils disent la vie n’est pas rose
En vidant un arabica"
ou
"L’écrivain fignole une lettre
Qui pourrait les rabibocher
Et la vie s’accroche à peut-être
Le temps lambine au sablier"

Bravo !

   bipol   
18/10/2018
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Bonjour mes amis

Bravo à tous les deux

d'une part à leni Gaston d'avoir écrit un texte

qui m'est entièrement consacré

car pour des raisons essentiellement

pour ne pas dire intégralement dues à ma maladie

et aux bons soins de mes parents

je n'ai rien étudié du tout, je regardais par la fenêtre

qui ne s'est jamais ouverte pour moi

mais c'est vrai il ne faut pas parler de ça

ton texte est poétique et écrit avec beaucoup de tendresse

déclamé par Yves notre grand artiste

sur une musique qui lui va comme un gant

merci les amis pour ce bon moment

   Provencao   
18/10/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
" Ett la vie s’accroche à peut-être
Le temps lambine au sablier"

J'ai beaucoup aimé ces paroles et cette dure vérité, où cette préoccupation pour une redéfinition de l’alphabétisation n’est malheureusement pas nouvelle mais elle s’impose de plus en plus face au rehaussement des niveaux de littératie dans les sociétés qui entrent à l’ère de l’informatisation.... et là nous entrons dans une ère où les oubliés de l'alphabet seront des étudiants, incapables d'écrire et de rédiger correctement...



Au plaisir de vous lire
Cordialement

   emilia   
18/10/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un ton de confidence discrète pour souligner le sentiment sans doute un peu honteux et malaisé à revendiquer éprouvé par « ces oubliés de l’alphabet » qui, ne maîtrisant pas la langue, ont besoin de cet écrivain médiateur pour communiquer et dont le rôle précieux auréolé de solidarité se pare de poésie avec cette façon « d’en rajouter un peu », de trouver des mots touchants et sensibles « qui ont une âme… », accomplissant ainsi une bien jolie mission… ; merci à vous deux pour ce beau partage…

   Hananke   
18/10/2018
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour

Encore quelques changements entre le texte et l'interprétation.
Mais c'est surtout entre le texte et la musique que je suis plus mitigé.
Je ne trouve pas qu'ils sont en osmose comme souvent chez les auteurs.
Une intro musicale un peu longue, peut-être, comme les quelques trous
musicaux qui s'égrenent dans le texte.

Bref, personnellement, je m'attendais à un peu mieux de la part
de ce duo de compositeurs.

   Queribus   
19/10/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour,

Un superbe texte sans failles mais on connait l'auteur et ses mots magiques; quelques strophes pour parler d'un problème, hélas de plus en plus d'actualité (il suffit de lire les commentaires de tout le monde et n'importe qui sur n'importe quoi avec une faute d'orthographe par mot). La voix a quand même des accents un peu rétro et manque de hargne ou d'humour (avis très personnel), le fonds musical convient bien à l'ensemble.

En conclusion, de la très belle ouvrage mais, quand on connait son origine, cela n'a rien d'étonnant

Merci pour le beau cadeau et à très bientôt de vous lire et vous entendre à nouveau.

   Pouet   
19/10/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bjr,

"Les oubliés de l'alphabet" est très bien trouvé, c'est simple, efficace.

Un thème que j'apprécie traité avec humanisme, émotion mais sans grandiloquence.

"quelques mots à sourire"...

Un très bon cru pour ma part.

   Cristale   
19/10/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
C'est bien un slam que j'entends et cela me plaît beaucoup.

"Les oubliés de l'alphabet", un thème toujours d'actualité malheureusement.
Un texte qui évoque le rôle de l'écrivain publique d'autrefois quand l'accès à l'alphabétisation n'était pas obligatoire.

Certes, il devait broder quelques missives courtoises, enfin, je me plais à l'imaginer comme l'écrit Leni :

"Quand ils reçoivent des nouvelles
Dans une lettre le matin
Pour savoir si la vie est belle
Ils le demandent à l’écrivain
Celui-ci en rajoute un peu
Des jolis mots qui ont une âme
Des mots qui vous touchent Madame
Et vous mettent les larmes aux yeux"

Bravo au duo Pizzi-Leni toujours au top !

   sympa   
20/10/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
C'est un beau slam qui ne laisse pas indiférent.
Vous formez un beau duo.
Merci a vous deux.

   Michel   
21/10/2018
 a aimé ce texte 
Passionnément
Quel texte, des souvenirs d'armée remontent en moi, deux camarades ne sachant ni lire ni écrire, deux belles personnes trés attachantes qui m'ont marqué, car à mes yeux ce n'était tout simplement pas possible qu'en 1982 il y ait encore des personnes qui ne sachent ni lire, ni écrire… mais je pense qu'aujourd'hui encore ça doit exister…
Beau regard vers l'autre, le texte est une belle dentelle de vie, avec un regard rempli d'amour et de tendresse. Merci Gaston pour cette pépite.
La mise en musique est d'une belle réalisation. Bravo.

   Curwwod   
22/10/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Une jolie "chanson", puisqu'il s'agit plus d'une déclamation sur un fond musical qui m'a séduit. L'évocation de l'écrivain public, voix et plume de ceux à qui on n'a pas donné la parole, ne manque pas de charme; Mais le fond est plus grave si l'on considère qu'il évoque la misère morale engendrée par l'illettrisme et l'analphabétisme qui isolent socialement et affectivement. Merci pour avoir voulu aborder ce sujet.

   AuteurFanatique   
15/11/2018
 a aimé ce texte 
Bien ↑
J'avoue qu'au début je n'étais pas emballé, puis après avoir écouté j'ai été emporté dans ce joli texte.
Bravo à l'auteur et à celui qui interprète ce texte !


Oniris Copyright © 2007-2018