Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
leni : Notre repère
 Publié le 11/06/17  -  15 commentaires  -  1996 caractères  -  206 lectures    Autres textes du même auteur

C'est dans ce monde fou que je bâtis pour nous un repère discret
au pied d'une colline.


Notre repère



Paroles : Leni Gaston Ligny
Musique, orchestration et chant : PIZZICATO Yves Alba
http://www.aht.li/3065334/notre_repere.mp3
https://www.youtube.com/watch?v=fKOQ_y7E3QM&t=11s



C’est dans ce monde fou que je bâtis pour nous
Un repère discret au pied d’une colline
Pour vivre simplement pour y prendre racine
Comme cette pivoine et ces gueules-de-loup
Sur ce petit lopin de ma terre promise
Je ne veux pas un temple je ne veux pas d’église
Où l’on croise le diable où l'on recontre Dieu
Je ne joue plus ce jeu je ne joue plus ce jeu


Les péchés capitaux les peines les prières
Et toutes les misères seront mises à l’écart
L’autel en bois de rose un bijou du repère
Sera l’autel d’amour à l’abri des regards
Je veux t’offrir bien plus qu’une simple croyance
Bien plus qu’une prière à réciter par cœur
Je t’offre un chant d’oiseau suivi d’un long silence
Une pierre de lune et ce bouquet de fleurs


Je nous veux tous les deux enlacés comme lierre
Attisant les braises d’un feu de la Saint-Jean
Nous aimerons la nuit sur l’autel du repère
Dès le matin venu juste à l’orée du temps
Par petit vent frisquet nous boirons la rosée
Et nous marcherons nus nous tenant par la main
C’est l’aube de l’amour nous l’avons inventée
Sur ma terre promise il fait beau ce matin

Dans notre galaxie tournant par habitude
Nous tournons avec elle inexorablement
Là nous avons choisi de vivre en solitude
Enlacés dans la vie à la barbe du temps
Le vent de la colline improvise ce chant
Il murmure pour nous lors d’une messe basse
Des mots qui sont d’amour et qui laissent leurs traces
Entre ces quelques braises d’un feu de la Saint-Jean


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Marite   
11/6/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
"Notre repère" ... en fait, au-delà des apparences c'est bien ce repère qui fait la base de notre vie et c'est son absence qui est la cause fondamentale de bien des désordres du monde actuel. Enfin, c'est ma vision.
Difficile de citer mes vers préférés, car tous sont vrais et justes. Si simple finalement quand on y pense n'est-ce pas ? Bon, j'en cite deux quand même :
" ... Je t’offre un chant d’oiseau suivi d’un long silence
Une pierre de lune et ce bouquet de fleurs ..."
Une lecture poétique bien apaisante et rafraîchissante.
L'accompagnement musical est adapté mais j'aurais apprécié une petite fantaisie de notes séparant chaque strophe, traduisant et dynamisant la félicité du lieu et des coeurs ... (c'est pourquoi j'accole la flèche vers le bas à mon appréciation)

   Grange   
11/6/2017
 a aimé ce texte 
Bien
Ce poème est beau tel quel. Les images sont bien posées et l'on s'embarque assez facilement dans cette promesse de futur proposé à l'autre.
En revanche - pardonnez-moi - je crois que je n'accrocherai jamais à la mise en musique de vos poèmes. Je ne me permets cette critique que parce que vous mettez le lien vers le mp3 et la vidéo. Pardonnez-moi mais sur un tel sujet je ne comprends pas que la musique soit d'une telle tristesse. Est-ce que cela ne devrait pas au contraire "porter" le texte de manière légère, suggérer un envol ?
Je regrette aussi - mais c'est votre choix - les photos qui surlignent inutilement le poème et donnent un peu trop dans l'explication de texte.

   bipol   
11/6/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
bonjour à vous les grands artistes

ce texte est magnifique leni

un magnifique texte d'amour comme seul toi peut l'écrire

une superbe poésie avec de si belles images

la musique qui l'habille est si bien appropriée au texte

merci à veous deux pour avoir embelli mon matin

   Alexandre   
11/6/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Salut les Artistes associés ! Un très bon texte qui aurait même pu se suffire à lui-même mais l'accompagnement musical et l'interprétation de Yves ne sont pas pour me déplaire...
Reste la question qui me chiffonne un poil : Repère ou Repaire ?
Perso j'aurais opté pour le second mais vous y avez sans doute réfléchi...

Tout compte fait, dans la vie un repaire peut aussi servir de repère !

Bravo à tous les deux et merci pour cette agréable écoute matinale !

   troupi   
11/6/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément
Salut aux deux compères.

Ça fait du bien un poème comme celui-là, vous avez embelli ma journée, la musique et la voix sont parfaites pour accompagner ce texte. Léni vraiment cette sérénité que tu distilles mot à mot nous enchante, souhaitons que ça dure longtemps.
Que de vérités dans cette chanson et bravo à Pizzicato qui l'a si bien accompagnée.

   Donaldo75   
11/6/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour Leni,

Je ne suis pas un fan de la chanson française à textes, je dois l'avouer. Ceci étant dit, j'ai écouté cette chanson, après en avoir lu le texte une première fois. Puis, j'ai relu le texte, indubitablement poétique, qui tient le choc sans musique ni chant.

Je dois reconnaitre avoir bien aimé ce poème, reposant à la lecture, encore plus à l'audition.

Merci pour le moment de paix,

Donaldo

   papipoete   
11/6/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
bonjour leni,
Je veux avec toi vivre sur un petit lopin de terre, où ni diable ni dieu n'existe, on peut y commettre des péchés qui ne font de mal à personne et chaque jour boire la rosée du matin jusqu'à l'ivresse ! Ecoute ce que je veux te dire, le vent me l'a soufflé , je t'aime je t'aime .
NB des paroles, une voix, un air à l'unisson pour réussir à merveille une scène de bonheur, que des as du couteau à la barbe fournie ne pourraient supporter, tant c'est doux comme l'amour !

   Pouet   
11/6/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Slt,

Une fort jolie chanson qui se placera, à mon goût, en bonne place dans votre répertoire.

Je vais retenir plus particulièrement:

"L’autel en bois de rose un bijou du repère
Sera l’autel d’amour à l’abri des regards"

"Bien plus qu’une prière à réciter par cœur
Je t’offre un chant d’oiseau suivi d’un long silence"

"Là nous avons choisi de vivre en solitude
Enlacés dans la vie à la barbe du temps"
(ces deux là sont mes préférés)

Mais l'ensemble et très bien écrit, la chanson est très plaisante.

J'aime ce ton "gentiment anti-clérical" et ce doux optimisme qui se dégagent du texte. La musique mélancolique fonctionne bien à mon sens, ça m'a fait penser sans trop savoir pourquoi à "Je vous salue Marie" de Brassens, sans doute ma chanson préférée du bon vieux Georges. C'est émouvant quoi. D'autant que "Notre repère", c'est un peu un "Notre Père" qui aurait mal tourné... :)

   Cat   
11/6/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
C'est beau. C'est délicieusement magnifique.

La tendresse déborde de partout dans ce "monde fou bâti pour nous" "je t'offre un chant d'oiseau suivi d'un long silence."

Le duo paroles/musique est un petit bijou qui me caresse l'âme et me donne envie d'être amoureuse "sur l'autel d'amour à l'abri des regards".

J'écoute en boucle. Et plus j'écoute, plus j'aime, plus je me laisse emporter...

"Sur ma terre promise, il fait beau ce matin... "

Un très bon Leni, et non moins bon Yves Alba

Merci à vous deux pour cet opus.
J'en redemande. J'ai envie de chanter avec vous...

Cat

   Arielle   
11/6/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
"Bien plus qu’une prière à réciter par cœur
Je t’offre un chant d’oiseau suivi d’un long silence"

Une fois de plus Leni et Yves vous nous offrez cette harmonie entre les mots et la musique, harmonie si pleine de grâce dont vous avez le secret. Ici, c'est la sérénité, la paix qui règnent sur cette terre promise que vous nous peignez de concert.
Je suis un peu plus réservée en ce qui concerne les images, elles troublent la vision que je m'étais faite de ce tendre "repaire". (l'orthographe de ce mot me laisse rêveuse mais je fais confiance à l'auteur)

   funambule   
12/6/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Un texte simplement très beau avec ce minimalisme évocateur cher à l'auteur qui fait merveille pour décrire la nostalgie ou l'espoir, l'humanité et ses rêves prêts à s'envoler... mais que l'on arrive à croire en lisant. Des mots qui disent un regard, qui savent les gens et nous emportent loin. La musique... c'est simplement l'épure assortie d'une vraie interprétation qui pose les mots, en les sublimant. Je n'adhère pas totalement à la mélodie qui me semble un peu facile (même si jolie). Un moment rare tout pesé.

   Cristale   
12/6/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Oh ! Leni comme ce poème est beau !

"Je t’offre un chant d’oiseau suivi d’un long silence
Une pierre de lune et ce bouquet de fleurs"

Deux vers à tomber par terre ! Comme j'aimerais que l'on me dise ces mots là...

Une prière d'homme libre sans église, sans autel, sans temple, humain tout simplement dont la seule foi est l'amour pour l'être chéri, sincère, entier.

"Dès le matin venu juste à l’orée du temps
Par petit vent frisquet nous boirons la rosée
Et nous marcherons nus nous tenant par la main
C’est l’aube de l’amour nous l’avons inventée
Sur ma terre promise il fait beau ce matin "

Boum ! Là je ne me relève plus :)

Et j'écoute la chanson, la voix de Yves, et me voici à nouveau conquise.

Bravo à vous deux et merci pour ce bel ensemble poétique et musical. C'est toujours un plaisir à lire et à entendre à chaque publication.

Amitiés,
Cristale

   YvesLuc   
12/6/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
En ces temps troubles et troublés, des mots lénifiants emplis d'espérance que la plume alambiquée de Gaston sait si bien distiller.Je sais tant de cet auteur, et aussi le bien qu'il me fait de son amitié fraternelle en me confiant quelques perles, que je ne peux qu'aimer son univers , à m'y fondre quelques fois. Yves a su créer un univers musical singulier sur les écrits de notre auteur phare, j'aime le travail du mélodiste et de l'arrangeur qui sait si bien les imager ...bravo les amis

   fugace   
17/6/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément
"Je veux t'offrir bien plus qu'une simple croyance... un chant d'oiseau suivi d'un long silence..."
Que tout est beau dans ce poème; que d'amour, de sérénité, d'osmose avec le vrai, le fondamental.
On ne peut que se laisser pénétrer par les paroles et la musique qui nous traversent comme l'eau imbibe le sable en y laissant une joie pure d'arc en ciel.
Merci.

   Damy   
12/8/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
"Le vent de la colline improvise ce chant
Il murmure pour nous lors d’une messe basse"
C'est un vrai cantique ! Et tu vois ,Léni, je sens ton texte imprégné de religion: celle que tu sembles vouloir fuir, justement. La tienne est celle de l'Amour entre vous deux. Il n'y en a probablement pas de plus grand. Et si ton autel ressemble à un sacrilège, je n'en connais pas, moi non plus, de plus doux. Mais, vois-tu, il y a des petites chapelles, nichées dans les montagnes, où quand on s'approche de l'autel à 2, on ressent nos âmes s'élever, pas que nos cœurs ou nos corps.

J'ai adoré la voix, l'accompagnement musical, les images avec un faible penchant pour les érotiques.

Un tout petit bémol: le "repère discret" me semble un peu cossu. Mais à chacun sa "fortune".

J'ai voulu être sincère et c'est avec sincérité que je mets ma notation, la chanson m'a transporté.

Merci beaucoup, cher Léni.
Damy.


Oniris Copyright © 2007-2017