Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
leni : Nous clamerons ensemble
 Publié le 13/07/16  -  22 commentaires  -  1883 caractères  -  315 lectures    Autres textes du même auteur

Les sourds et/ou les muets communiquent par la langue des signes.


Nous clamerons ensemble



Paroles : Gaston Ligny Leni
Musique, orchestration et chant : Yves Alba PIZZICATO

http://www.aht.li/2906080/clamerons_v2.mp3



En toute discrétion il a tagué pour vous

Sur ce petit muret : demain après l’orage

Au pied de l’arc-en-ciel rendez-vous entre nous

Dans le rouge orangé à l’orée du village.

Vous viendrez pour clamer dans la langue des signes

Des mots qui touchent à cœur et qui parlent si vrai.

Vous viendrez pour clamer dans la langue des signes

Des mots porteurs d’espoir et de calme et de paix.



Ils sont venus nombreux écouter le silence

Dans leur musette ils ont quelques poignées de main

Et des signes pour dire et redire ce qu’ils pensent

De ce monde endiablé où l’on perd son latin.

Briser la solitude rêver en connivence

Partager par plaisir un p’tit bonheur la chance.

Vous pensez c’est naïf. Non ! Tout peut arriver

Au pied d’un arc-en-ciel au bord d’un champ de blé



La nuit tombe et voici les briquets qui s’allument

Par un tout petit vent tout petit vent léger.

Les flammes de l’espoir dans un halo de brume

Se sont mises à danser se sont mises à danser.

Au cimetière ici au pied des trois cyprès

Un vieux frère un ancêtre allume un feu follet

Il clame comme hier je suis là près de vous

L’ancêtre grand merci d’avoir pensé à nous.



Regardez-les clamer dans la langue des signes

Des mots à cœur ouvert des mots tissés d’espoir

Des mots trompe-cafard et des brise-la-guigne

Frère de connivence il n’est jamais trop tard.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
28/6/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
J'ai fait plusieurs écoutes, l'ensemble m'a fait frissonner, l'émotion à fleur de peau, les mots généreux m'ont touché.

Les mots sont porteurs d'un superbe message, que la composition rend encore plus profond. Ces mots-là vous percutent et font leur voyage au fond de nous, magistralement. L'essentiel devient évident. Il serait peut-être temps de reprendre contact avec le vrai.

Je suis totalement conquise par cette composition, les mots si parlants, la voix qui les porte hauts et clairs, sur une musique au tempo juste.

Mille bravos pour avoir ensoleillé mon après-midi, par une écoute majestueuse faite de noblesse, de richesse.

   madawaza   
29/6/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Des mots en encre sympathique pour ces paroles en langage des signes.
Très jolie et délicate chanson.

   papipoete   
13/7/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
bonjour leni,
Quand nous ( entendants/parlants ) nous parlons, parfois ne nous entendons pas, ne nous comprenons pas ( hein, quoi, comment ? )
Les sourds, muets, communiquent entre eux par des signes, ce langage sans accent du midi, pointu, chti . Ils se comprennent si bien, que se réunissant à l'orée du village, les voilà qui se lancent dans un fameux slam empli de silences au goût d'espoir, de mots qui touchent le coeur, des trompe-cafard ...
Quelle originalité de faire clamer des gens, dont aucun son ne sort de leur bouche ! et leur entrain donne envie de se joindre à eux pour chanter sans faire de bruit ...

   Robot   
13/7/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Leni et Pizzicato, je trouve ici une chanson parmi les meilleures de vos réalisations.
Tout est en accord, paroles et musique, pour nous parler de la communication sous toutes ses formes, et celle particulière des signes, qui devrait être source de concorde et d'harmonie.
Et la voix donne le frisson.

   Anonyme   
13/7/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Salut Gaston, salut Yves ! Clamer dans la langue des signes, écouter le silence, deux oxymores qui résument parfaitement cette chanson dont les paroles, la musique et l'interprétation me sont allées droit au cœur... Un bel hommage à cette population trop souvent mise à l'écart !

Excellente chute qui donne à réfléchir...

Regardez-les clamer dans la langue des signes
Des mots à cœur ouvert des mots tissés d’espoir
Des mots trompe-cafard et des brise-la-guigne
Frère de connivence il n’est jamais trop tard.

Bravo les troubadours et, une fois encore, un grand merci pour votre humanité sans faille !

   Pimpette   
13/7/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Bravo vous deux!
Une réussite totale pour ce sujet très particulier...la musique monte en émotion retenue au fur et à mesure de la lecture...

Votre texte met en évidence qu'on ne peut pas mentir dans la langue des signes....c'est une qualité énorme...

"La nuit tombe et voici les briquets qui s’allument
Par un tout petit vent tout petit vent léger.""

J'ai toujours une préférence, Leni, pour ce genre de vers où je me sens en famille, tu le sais?

   bipol   
13/7/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
bonjour à vous deux

les incontournables

mais quel beau texte

ces mots si bien rencontrés

dans une magnifique poésie

quel poète est tu leni

et si bien accordés aux notes de PIZZICATO

je ne peux que vous tirer mon chapeau

j'ai adoré

   Joss   
13/7/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
C'est émouvant, la musique, l'interprétation tout autant que le texte. Plein d'humanité, bravo et merci.

   Anonyme   
13/7/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Je me suis laissé bercer par cette chanson que j'ai trouvé douce et fragile.
J'ai aimé la voix, l'air, la mélodie, la suavité du ton, et la bonne articulation des mots, qui imprègne ce texte magnifique sur le son mélodieux qui porte la chanson.
C'est juste beau, agréable à entendre ( et lire ), plein de poésie, on se laisse charmer de bout en bout.

   MissNeko   
13/7/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Quel beau texte. Je me suis laisser porter, bercer par les paroles.
J ai aimé :

En toute discrétion il a tagué pour vous

Sur ce petit muret : demain après l’orage

Au pied de l’arc-en-ciel rendez-vous entre nous

Ou encore :

Regardez-les clamer dans la langue des signes

Des mots à cœur ouvert des mots tissés d’espoir

Des mots trompe-cafard et des brise-la-guigne

Frère de connivence il n’est jamais trop tard.

C est vraiment réussi. Bravo !

   troupi   
13/7/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Salut Gaston et Yves.

On se répète à vous dire que vos collaborations sont superbes mais comment faire autrement.
Ici en plus le sujet est original et inhabituel, c'est une vraie surprise, en tous cas pour moi et j'ai beaucoup apprécié cette chanson.
Bravo pour votre talent qui texte après texte ne se dément jamais.

   Zoe-Pivers   
14/7/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément
C'est plein de vie, d'amour et d'espoir, ça touche, touche...
Une très jolie façon de leur donner la parole, d'ouvrir les portes avec une poignée de tendresse.

Un coup de cœur particulier pour ces vers :

"rendez-vous entre nous
Dans le rouge orangé à l’orée du village"

"Dans leur musette ils ont quelques poignées de main"

"Partager par plaisir un p’tit bonheur la chance"

"Un vieux frère un ancêtre allume un feu follet
Il clame comme hier je suis là près de vous
L’ancêtre grand merci d’avoir pensé à nous."

"Des mots trompe-cafard et des brise-la-guigne"

Il y a des signes qui ne trompent pas, et la sentence sera " passionnément " pour association de bienfaiteurs :)
Merci et bravo à vous deux !
Zoé

   funambule   
14/7/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
D'abord l'idée, ensuite cette construction fine, subtile qui frôle le jeu de mot sans jamais y sombrer, sans gratuité aucune, juste pour l'émotion... et l'émotion... Yves s'en empare avec une délicatesse bouleversante, la serre dans sa mâchoire comme s'il retenait quelque chose, un débordement de mauvais aloi. La "justesse" de l'interprétation rejoint celle du propos... et n'oublions pas l'omniprésence de la musique qui ne vampirise rien, souligne, appuie, s'évapore et revient comme une vague. Mieux que réussi, rare !

   Sofi   
14/7/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Magnifique chanson !
J'ai pris beaucoup de plaisir à l'écouter. Beaucoup de douceur de par la mélodie et les mots choisis.
J'ai aimé particulièrement
Au pied de l'arc-en-ciel rendez-vous entre nous
Dans le rouge orangé à l'orée du village

Et les derniers vers plein d'espoir.

   PIZZICATO   
14/7/2016

   Folie38   
14/7/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour, votre texte est généreux, les mots choisis me bouculent , l'émotion est au rendez-vous ! Merci pour ce magnifique partage !

   emilia   
15/7/2016
Fraternité, connivence, solidarité et respect : des valeurs humaines indispensables au vivre-ensemble qui nous touchent à cœur et résonnent si vrai quand le sens du toucher, la gestuelle, remplacent la parole à travers la chaleur et la générosité d’une poignée de mains qui peut dire plus que des paroles en brisant la solitude et en partageant l’espoir… J’ai beaucoup aimé la dernière image d’une communion très forte à travers ces petites flammes qui dansent dans la nuit comme autant d’étoiles scintillantes dans les regards qui s’échangent…, portés par une musique allègre et apaisante… ; merci pour ce partage et grand bravo à vous deux…

   Cristale   
17/7/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour Leni et Pizzicato,

Quel joli partage ! Texte, musique, voix, tout pour enchanter nos oreilles et faire chanter nos yeux.

J'ai toujours penser que le langage des signes devrait être enseigné au même titre que les langues parlées. Une sorte de langue universelle.

"Briser la solitude rêver en connivence
Partager par plaisir un p’tit bonheur la chance."

Magnifique !

Merci à vous deux.
Cristale

   Anonyme   
19/7/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Une mélodie qui emporte, une interprétation qui décolle carrément à la fin...je pense à tous ces grands chanteurs francophones qui nous ont enchanté de leurs souffles. On en frissonne.

Que dire du texte ? Ben, c'est un peu comme un Notre-Père libertaire, d'ailleurs sous certains aspects Jésus ne disait pas autre-chose.

Je voudrais retenir : 'Frère de connivence il n’est jamais trop tard'

Merci pour tout (et votre générosité) !

A plus

Corbi'

Aller ! je me la repasse.

   letho   
21/7/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément
" ils sont venus nombreux écouter le silence
dans leur musette ils ont quelques poignées de main"
Que d'évocations justement poétiques dans ce beau texte, invitant, dans la douceur, à ne pas rester les bras croisés...
La musique le berce et lui parle comme s'ils étaient jumeaux
merci à vous deux

   dom1   
22/7/2016
 a aimé ce texte 
Un peu ↓
Dommage que ce texte soit mis en musique dans une musique d'un autre temps. On se croirait dans un château médiéval...
On vis en 2016 !
Les mots sont mal rendus dans une chanson de pacotilles.

Dommage.

Dominique

   Anonyme   
29/7/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément
Votres mots"touchent à cœur et parlent si vrai."Et puis "Vous viendrez pour clamer dans la langue des signes /Des mots porteurs d' espoir et de calme et de paix."Oui, la paix: "Tout peut arriver /Au pied d' un arc-en-ciel/ au bord d'un champ de blé."
Votres images sont étonnantes,votre chant est émouvant!
C'est comme dans une danse du cœur:"Les flammes de l'espoir dans un hale de brume."Votre chant m'a fait frissoner! Il a un superbe message.
Bravos!
Toute est en accord, en harmonie: paroles et musique; et puis, votre interprétation vibrant. Toutes me sont allées au coeur !


Oniris Copyright © 2007-2018