Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
leni : Qui a fait l'coup ?
 Publié le 14/05/13  -  13 commentaires  -  1775 caractères  -  145 lectures    Autres textes du même auteur

"La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri."
de Chamfort


Qui a fait l'coup ?



Paroles : Gaston Ligny
Musique et chant : Yves Alba

http://www.aht.li/2799847/La_pie_voleuse1.mp3


Une pie a planqué son trésor
Au fond d’son nid, sur ce platane
Avant la prière des moines.
Ce trésor est une clef de sol
Piquée à la gent monastique,
Elle donnait le ton des cantiques
Avec ses dièses et ses bémols.

Les journaux en ont fait la une.
Qui a fait l’coup ? Quelqu’un, quelqu’une ?
L’époque est folle elle déboussole.

Une pie a planqué son trésor
Sur ce tilleul : un centenaire.
Elle a piqué à l’antiquaire
Ce trésor qui est un bijou :
Le plus beau de la Castafiore.
Il vaut plus de dix lingots d’or,
Et dix lingots d’or c’est beaucoup.

Les journaux en ont fait la une.
Qui a fait l’coup ? Quelqu’un, quelqu’une ?
L’époque est folle elle déboussole.

Une pie a planqué son trésor
Discrètement dans un roncier
Près du phare de l’île de Ré.
Ce trésor est un bouton blanc
Piqué au corsage de Lyse
Dans le bois de Trousse-Chemise
Pendant la fête de la Saint-Jean.

Les journaux en ont fait la une.
Qui a fait l’coup ? Quelqu’un, quelqu’une ?
L’époque est folle elle déboussole.

Une pie a planqué son trésor
Piqué à monsieur d’La Fontaine
Dans son nid tout en haut d’un frêne.
Ce trésor est un œuf en or
Un œuf de la poule aux œufs d’or.
Qui a fait l’coup c’est elle c’est lui
Que se passe-t-il aujourd’hui ?
.
Les journaux en ont fait la une.
Qui a fait l’coup ? Quelqu’un, quelqu’une ?
L’époque est folle elle déboussole.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Pimpette   
24/4/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J'aime!
Leni/alba/ La pie!!!
Chansonnier et parolier nous servent un bo morceau gai et rythmé...

Le refrain est particulièrement réussi
L'histoire de cette 'pie voleuse' deuxième mouture est bien rigolote,elle qui vole bijou, bouton(!) oeuf et nous sert une chanson allègre sur un plateau...

J'achète!

   Anonyme   
14/5/2013
 a aimé ce texte 
Un peu
Bonjour Leni.
Le bémol dans cette histoire c'est que justement il n'y en a pas.
Il n'y a pas de fin, tu aurais pu nous raconter encore et encore d'autres larcins et j'ai envie de dire..."Et alors ? "
Hum...

   brabant   
14/5/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour Léni,


Un florilège que cette chanson où j'ai vu beaucoup de poésie, beaucoup de fantaisie, beaucoup d'irrespect gentil, beaucoup d'espièglerie au gré du et des vols de cette pie ; j'aime bien quand on taquine les moines et quand on vole aux antiquaires, j'aime bien quand on cite M'sieur d'La Fontaine. Mais le trésor que je préfère c'est le bouton blanc du corsage de Lyse, et pour celui-là la pie elle-même ne fait pas confiance au platane, ni au tilleul, ni au frêne, son coffre-fort est un roncier. Elle est bien d'accord avec moi, c'est le trésor le plus important.

Lol


Merci Léni pour ce texte sautillant :))) et Bravo à Yves Alba :)))

   bipol   
14/5/2013
 a aimé ce texte 
Passionnément
Alors je vous mets exceptionnel à tous les deux

Car votre chanson le mérite bien

Trouver les mots poétiques qui fixent très bien le mouvement rapide de la pie

Et que ces mots soient aussi bien repris par la mélodie et le tempo
du grand musicien

Je vous envoie mon chapeau à plume

Bien sûr que l'histoire ne s'arrête pas c'est une ritournelle

L'oiseau s'arrête il de chanter ?

J'ai encore beaucoup de travail devant moi ...mais tant mieux....

   Anonyme   
14/5/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour Leni,

La tonalité me rappelle bigrement mon interprète préféré, Serge Reggiani, dans « La java des bombes atomiques ». Leni, t’es bigrement doué pour réveiller les nostalgies. Tu as entendu son introduction de Baudelaire dans « Sarah, la femme qui est dans mon lit » ? Une merveille d’émotion…

Sacrée bonne idée que cette « Une des journaux » un peu déjantée.
Décidément, tu es aussi bon dans la dérision que dans la mélancolie.
Bien sûr, je félicite au passage la prestation d’Yves Alba.

Cordialement
Ludi

   troupi   
14/5/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Qui a fait l'coup ? Ben c'est Léni bien sûr ! Encore une fois tu nous régales avec cet humour et cette fantaisie qui caractérise si bien certains de tes textes. Si après ça les gens n'aiment pas les pies c'est à désespérer. Les multiples clins d’œils sont du meilleur goût et c'est le sourire aux lèvres qu'on écoute jusqu'au bout. A bientôt Léni !

   Anonyme   
14/5/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Salut leni... J'ai depuis un temps pris l'habitude de noter tes textes pour leur ensemble (paroles, musique et interprétation) et celui-ci ne déroge pas à la règle en étant fort plaisant à l'oreille...
Un regret cependant, le manque de chute et, pourquoi pas, un semblant de morale... Il y a bien "Qui a fait l’coup c’est elle c’est lui
Que se passe-t-il aujourd’hui ?" Tu aurais peut-être pu approfondir mais ce n'était sans doute pas ton idée.
Bravo à tous deux, Yves et toi-même, et à la prochaine sur cette même chaîne !
.

   Mona79   
14/5/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Il me fallait écouter la chanson avant de commenter, c'est fait et je ne suis pas déçue, c'est tout à fait amusant, léger et là pas de prise de tête. Le genre de chanson que tout le monde fredonne en riant. Les paroles sont pleines d'esprit. La suite...On en redemande !

   fugace   
14/5/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Quel humour!
La pie moqueuse de M. Leni me ravit: Pleine de fraîcheur, d'irrespect, de malice.
Mais son vrai trésor est le bouton de Lyse, et cette maligne le met en lieu dans un roncier, endroit inaccessible et caché.
Cette pie frondeuse, désopilante est magnifique.
Merci à toi Leni, ainsi qu'à ton complice Yves Alba.

   Anonyme   
14/5/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Jolie musette! Un rien moqueuse, légèrement grinçante, la pie. Elle interroge, caquète un peu et s'en va.
L'interprétation musicale aurait, peut-être, permit un rien d'émotion, d'émoi dans la voix supplémentaire, et une rythmique moins "standard". La légèreté du texte le permet.
Bravo!

   funambule   
16/5/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
La ligne claire de Hergé passée à la moulinette des mots... une moulinette qui justement ne moult point tant j'y retrouve les images de mon enfance. Entre comptine et bd, un bel équilibre trouvé, loin de toute ambition littéraire (tout en restant bien écrit), un petit ovni de chanson au parfum très spécial... Peut-être que ma tintinophilie n'est pas étrangère à ce ressenti... mais sans doute aussi que l'exercice est réussi et je pense qu'il n'était point aisé. La musique et l'interprétation sont "dédiés" mais je reste un peu sur la touche, sans doute que mon imaginaire était plus fort, j'imaginais plus de folie, d'échevelées traversées "pianistiques" et quelques cymbales inattendues planquées dans les coins... ça reste du "bon boulot".

   wancyrs   
20/5/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
La fête de la saint jean m'a rappelé que bientôt ici au Québec nous la fêteront... C'est une chanson légère, dans le genre humoristique ; je n'ai pas cherché à comprendre le sens profond, si oui, que le monde n'est plus ce qu'il était avant, mais je me suis laissé bercé par les notes et la voix d'Alba.

Merci

Wan

   Anonyme   
20/1/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
J'ai des pies par chez moi, il va falloir que je fasse attention, ah ! quelle sympathique chanson, mais quelle imagination, cela fait du bien d'écouter ce genre de texte, simple en apparence, mais il fallait y penser, alors bravo de nouveau pour ces moments très distrayants.


Oniris Copyright © 2007-2018