Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
leni : Tu barres quelques mots
 Publié le 10/02/19  -  20 commentaires  -  1675 caractères  -  171 lectures    Autres textes du même auteur

On peut aimer les mots ou pas en fonction de ce qu'ils évoquent.
L'auteur (Tu) a fait des choix personnels en feuilletant les pages de son dico (Petit Robert) qui est intervenu à propos de certains choix.


Tu barres quelques mots



Auteur des paroles : leni (Gaston Ligny)
Création de l'interprétation : PIZZICATO (Yves Alba)
https://www.aht.li/3339824/Tu_barres_des_mots.mp3


Tu barres quelques-uns des mots de ton dico
D’un trait de feutre noir tu barres fabuleux
Génial grandiose aussi tu dis qu’ils sonnent creux
Tu ratures d’un trait six péchés capitaux
Tu écris gourmandise est mon péché mignon
Tu supprimes vengeance ainsi que la revanche
Soulignant par plaisir liberté tolérance
Petit bonheur la chance et fruits de la passion

Petit Robert surpris dit je m’adresse à toi
Es-tu vraiment certain que tu fais le bon choix
Tes voisins pourraient bien penser différemment
Dans ce cas tu suggères de rester tolérant
Cher Monsieur tu me plais je voudrais te connaître
Je veux te rencontrer rien que pour deviser
Peut-être pour choisir entre être et paraître
Peut-être pour choisir entre croire et douter

Tu continues barrant en noir le mot paraître
Tu hésites toujours entre croire et douter
Doit-on prendre les mots juste au pied de la lettre
Et rechercher en vain en vain la vérité
Ton feutre peint alors en noir la politique
Toi tu es sans parti surtout sans parti pris
Tu viens de souligner mécréant agnostique
Alors Petit Robert te regarde et sourit

Un mot vous touche à cœur ou laisse indifférent
Il perd parfois son sens quand il a trop servi
Un mot qui chante gai peut larmicher aussi
Selon l’humeur du temps selon l’humeur du temps


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   eskisse   
23/1/2019
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour,

Chanson amusante qui commence avec un "parti pris" !? supprimer des mots, choisir ceux qui vous tiennent à coeur .sous l'oeil bienveillant du Petit Robert. Le choix des mots barrés ou soulignés dresse un portrait de l'auteur et un éloge de certaines valeurs.

Le texte en alexandrins se lit bien ; le seul bémol serait la dernière strophe , sorte de morale, peut- être parce que le mot "larmicher" ne m'agrée pas ! ( je le bannirais de mon dictionnaire )
Merci pour ce partage

   Anje   
26/1/2019
 a aimé ce texte 
Bien
J'aurais juste, au sixième vers, inversé vengeance et revanche de façon à mieux rimer avec tolérance. Petit détail pour une chanson originale.
Anje en EL

   Lhirondelle   
26/1/2019
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour

Très original, en tant que lectrice, j'ai l'impression d'assister à un aparté entre l'auteur et son dico.
Les alexandrins aux rimes "suivies", "croisées" ou "embrassées" sont fluides en lecture.

Un petit bémol cependant,
Si je trouve un effet charmant au vers ultime en son écho "Selon l'humeur du temps, selon l'humeur du temps", je suis moins emballée par le doublement de "vain" dans le 4ème vers de la 3ème strophe. Mais bon rien de répréhensible pour autant, inutile de le raturer, je l'ai souligné… dans votre dico :) :)


Cordialement

   Corto   
26/1/2019
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Cette chanson qu'on aimerait mettre en musique sonne bien.
On y trouve un jeu avec les mots qui résument aussi succinctement que possible une pensée, un choix, une démarche.
Un brin de gentille provocation retient aussi l'attention.

Le final "Un mot qui chante gai peut larmicher aussi" apporte un peu de relativité à l'ensemble du discours.
Bravo.

   bipol   
10/2/2019
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Bonjour vous les artistes

ce texte montre bien ce qu'est une chanson

avec des mots structurés pour

des sensations simples il est facile de l"entendre

et de la retenir avec une idée originale

et elle est dans son moule efficace et entraînant

il y a du Aznavour dedans, bravo

   hersen   
10/2/2019
 a aimé ce texte 
Beaucoup
j'aime l'originalité du message, une diversité dans la compréhension, sans que l'une ou l'autre, dans un sens ou dans l'autre, soit condamnable : chacun ses choix, ses goûts, ses aspirations;

Et j'aime par -dessus tout le sens qui s'émousse, si on l'utilese trop, pour n'importe quoi.

j'aime beaucoup ce texte, et ce petit côté jazzy qui l'accompagne nous incite, décidément oui, à choisir nos mots non pas pour ce qu'ils sont, mais pour ce que nous sommes;

un grand bravo les gars !

   senglar   
10/2/2019
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Bonjour leni,


Je crois que Robert n'eût pas renié ce remaniement, cet assaisonnement de son dictionnaire à la sauce malicieusement arrangée par Pizzicato en de sautillants accords parfaitement sautés. L'accord entre texte et musique est éminemment à point... au point que j'ai salivé et que je salive encore.

Ô le "larmicher" de l'avant-dernier vers ! Comme il dit comment tu accommodes les mots de ce docte Robert ! Il m'a renvoyé au lèchefrite (On est bien dans la cuisine et nous avons deux chefs pour le prix d'un) qui tire des larmichettes des pièces embrochées pour ne laisser que le nectar, le suc, l'ambroisie aux convives attablés, en ce qui me concerne à la table des mots.

Succulent !

Bravo leni, pizzicato aussi, et Merci;


senglar :)))

   papipoete   
10/2/2019
 a aimé ce texte 
Beaucoup
bonjour leni
Armé d'un redoutable crayon ( bien pire qu'une kalach' ), l'auteur fait du large dans les bataillons du dico ; dans chaque rangée de définitions, tombent les vilains mots, que remplacent de valeureux combattants, revanche, tolérance et ce " mécréant " qu'on jetait gentillet, à l'imbécile, l'idiot...mais des " barbus " ont un singulier dictionnaire non pas celui d'un " blanc missionnaire " ! Le feutre approche de la zone politique, et noir de mine, voit jaune ! Dis-moi Robert, qu'en penses-tu de mes mots barrés ? je t'en ai laissé quelques-uns sans y toucher ; des sympas, des roses, des mots gais...tout dépendra de quelle bouche, ils sortiront !
( je viens de voir " le facteur Cheval ", et lorsque Alice à la fin lui demande " papa, tu viens danser ? " cette question si joyeuse nous noie de larmes ! )
NB encore une étude studieuse de la part " du belge ", avec cette chanson que je vois davantage " poème " avec ses alexandrins écrits de plume de maître ! On sourit, on acquiesce, on baisse les yeux, on applaudit !
Je vais heurter PIZZICATO, mais j'aurais préféré une version " slam "...d'autant que j'aime toutes les musiques sauf...le jazz ! Pardon cher musicien, mais je ne saurais mentir !

   Cristale   
10/2/2019
 a aimé ce texte 
Passionnément
Continue de rayer les mots Léni et de réécrire le monde où tout n'est que bonheur.
Je ne rayerai aucun des tiens parce que ceux que tu offres sont une source intarissable de plaisir à lire, et à écouter dans la voix de ton talentueux complice Pizzicato.

"Cher Monsieur tu me plais je voudrais te connaître
Je veux te rencontrer rien que pour deviser
Peut-être pour choisir entre être et paraître
Peut-être pour choisir entre croire et douter"

Je me ferais bien "petite Roberte" pour échanger mes mots en si bonne compagnie, quitte à en rayer beaucoup ;)

Merci et bravo à vous deux !
Cristale

   wancyrs   
10/2/2019
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Salut Leni !

Bon rendu musical, et thème qui sans être nouveau est traité de façon originale. La fin est un peu brusque et me laisse sur ma faim...
Merci du partage

   Hananke   
11/2/2019
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour

Pour une fois je préfère nettement la musique au texte.
Texte que je trouve un peu chargé et tortueux.
Chargé pour une chanson avec un air sautillant, une bonne musique
de blues.
J'aurais plus vu un poème aux vers courts, un peu comme du Gainsbourg.
Mais bon, l'ensemble est plaisant quand même à écouter et lire.

   Vincente   
11/2/2019
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Voilà une façon très sympathique de digresser. Dans une improbable singularité, se disent des mots qui se remettent en cause. Je me suis pris à penser que les mots se rebellaient dans leurs expressions dénoncées ("Génial grandiose aussi tu dis qu’ils sonnent creux" "Tu supprimes vengeance ainsi que la revanche" "Peut-être pour choisir entre être et paraître / Peut-être pour choisir entre croire et douter" "Toi tu es sans parti surtout sans parti pris", etc...). Le poète généreux leur a donc donné la parole, comme un redresseur de torts, dans une sorte d'encouragement à la vérité. Vraiment réjouissant.

La mise en musique est toujours aussi "pro", elle a su donner l'ambiance à cette confidence. La voix est claire et le texte "s'entend" aisément sans lutte contre la musique. J'aime beaucoup l'incursion du xylophone dans la strophe finale, à pas feutrés vient appuyer la morale de l'histoire, bienveillante, sans moralité imposante, juste signifiant l'ouverture d'esprit essentielle.

   Pouet   
11/2/2019
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Slt,

Pour connaitre (un peu et virtuellement) l'auteur, j'ai comme l'impression qu'il y met pas mal de son avis personnel dans ce texte, mais je peux me tromper.

Simple mais assez profond sous couvert de légèreté comme souvent, agréable en tout cas.

Le tout plus slamé que chanté sur un fond jazzy.

Très sympatoche.

   madawaza   
11/2/2019
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour les amis
Merci Robert,tu m'as quand même laissé
Magnifique,
Magique,
Poétique,
Comme d'hab, j'aime les mots de Leni, mais que dire des notes de Pizzi ? Tout simplement superbes !!!
Bravo les artistes et à +

   Cat   
12/2/2019
 a aimé ce texte 
Passionnément
Bonjour Leni,
Bonjour Pizz'Yves,

Voilà encore une belle eau de votre duo plus complice que jamais.

C'est peut-être cet opus-là que j'aime le plus...

Entre l'histoire originale et si proche de la vie (comme toujours) que tu nous narres, Leni, et la mise en musique des plus à propos de Pizzicato (je trouve que le style jazzy-slam lui colle bien à la peau), j'adore et je me régale.

Allez, si vous le voulez bien, rayons-les ensemble encore un peu, ces mots !

Merci encore une fois pour le partage


Cat

   emilia   
12/2/2019
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Une bonne question que de savoir si l’on « doit prendre les mots juste au pied de la lettre et rechercher en vain la vérité »…, les mots à biffer, ceux à souligner car ils enseignent une sagesse de vie respectueuse et tolérante sans renier le plaisir et la liberté, malgré l’ambivalence de sens liée à l’humeur du moment et au ressenti de chacun, en prônant l’ajustement, le sens de la nuance, la place de l’incertitude et non de la rigidité… ; merci à votre duo amical pour la lecture et l’écoute d’un esprit ouvert et sensible qui s’attache davantage à l’être qu’au paraître sans se vouloir pour autant donneur de leçon mais chaleureuse bienveillance hors des sentiers que la conscience interdit…

   arigo   
13/2/2019
 a aimé ce texte 
Passionnément
Une chanson aux allures de fable.
Les jeux de mots sont subtiles, le texte est sublimé par une légèreté propre à votre écriture./
Toujours aussi agréable de lire vos chansons.

Arigo

   FANTIN   
14/2/2019
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Une inspiration toujours d'aussi bon aloi et une bonne idée que ce dialogue de Petit Robert avec son utilisateur. Combien de mots existent qu'il nous appartient de bien choisir ou d'écarter pour qu'ils nous correspondent au plus près... Il faut en barrer beaucoup, c'est vrai, mais reste alors l'essentiel, ceux qui surnageront toujours et qui expriment l'ouverture et le partage: liberté, tolérance, humour, sincérité; autrement dit, l' amour de la vie et des hommes.
Mérite partagé pour le poète et le musicien. (On pense à Nougaro en vous écoutant.)

   Robot   
15/2/2019
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Variation sur le sens ou l'utilité d'un mot, sur ce que l'expression peut apporter, soutenir ou briser. Sur l'indifférence ou l'émotion dont un mot peut-être porteur selon l'humeur du moment.

Je retiens le fond bien soutenu par l'interprétation.

   Eki   
16/2/2019
 a aimé ce texte 
Bien
Les mots de Leni...

Ce qu'ils disent
à tue-tête ou en silence,
avec des rires ou des pleurs,
ceux qui portent le mal ou le bien,
ceux qui circulent avec indifférence,
Ceux qui ouvrent la porte des coeurs,

Et tous ceux qui s'offrent comme des fleurs.

Eki ne barre rien


Oniris Copyright © 2007-2019